Ouvrir le menu
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Naruto Hentai
Forum interdit aux moins de 18ans.



 

 :: Histoires v1 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'orgie de la dernière chance...

avatar





Invité
Invité
Sam 23 Mai - 20:56
[Mise en place]

Il est 10h00 du matin, dans les profondeurs d'une sombre forêt aux abords de Konoha, au beau milieu d'un camp de mercenaires ravagé par une bataille récente, dans la tente de la tristement célèbre capitaine, Rouge, une dizaine de Ninjas sont rassemblés en une sorte de conseil de guerre.
Au centre du cercle des combattants victorieux, se trouvent deux agenouillées, ligotées et prostrées dans l'attitude caractéristique des vaincus. Il s'agit d'une belle grande femme aux formes provocantes et qui arbore comme magnifique chevelure une flamboyante crinière rouge. A ses côtés, la deuxième captive qui affiche un profond décolleté tout aussi plongeant se trouve être son amie Sheila. C'est aussi une magnifique platine aux yeux de chatte bleus glacés. Les deux déserteuses de Kiri, la tête baissée vers le sol, attendent de connaître leurs funestes sorts.

Du côté des vainqueurs, une grande femme en kimono bleu se tient fièrement au milieu du groupe (Meï). Sa prestance naturelle l'impose comme chef potentiel. Elles possèdes des formes féminines très affirmées caractérisés par de magnifiques et très longs cheveux roux qui touchent presque le sol. De beaux yeux verts et des lèvres rouges captivantes. Mais surtout, une forte poitrine fièrement maintenue. Elle porte le marque de Kiri. Mais nul besoin de ce signe pour la reconnaître. Les deux captives ont affaire à leur Mizukage en personne.

A ses côtés se trouve des hommes et femmes Ninja. L'un des hommes est un peu en retrait (Shikanatsu). Malgré la fraîcheur du matin, il affiche orgueilleusement un torse nu musclé à souhait. Lorsque Rouge avait jeté un regard en sa direction, elle a remarqué une jolie bosse à son entrejambe qui a piqué sa curiosité perverse. Il porte la marque de Konoha.

Une deuxième Ninja, blonde aux yeux bleus clairs, plus mure cette fois, possède une poitrine presque aussi volumineuse que Rouge. Elle transpire beaucoup (Samui). Elle a manifestement et inexplicablement chaud mais ne laisse transparaître aucun sentiment. Elle est néanmoins la seule à observer directement Rouge dans les yeux signe visible d'une mystérieuse motivation. Elle porte la marque de kumo.

Un homme qui affiche des extraordinaires attributs félins (Shaolan), oreilles et queue, est posté avec les bras croisé juste en face d'elles. Silencieux, il a le regard fixe, manifestement obnubilé par l'énorme poitrine de Rouge. Elle ne perçoit pas le sceau de son village d'origine.

Un beau brun aux cheveux mi long s'est posté entre les deux agenouillées (Ren). Il est plutôt beau. Il a une posture sereine. Probablement le plus zen de tous. Rouge ne peut le voir que de profile. Elle a tout de même également repéré une intéressante bosse à mi cuisse. Elle témoigne fort peu discrètement de la taille exceptionnelle de ses attributs masculin. A moins que le Ninja ne triche avec un mouchoir judicieusement placé.

Le dernier des hommes aux cheveux gris cendrés s'est posté de façon à se mettre en évidence. C'est un grand muscle sûr de lui (Kazuo). Son terrible regard borgne fixe Rouge avec un très grand intérêt. Il porte la marque de Suna et affiche un sourire cynique exprimant tous son plaisir de dominer la situation et les deux belles captives.

Il y a aussi une très jeune femme (Sakura), presque encore un adolescente aux jolis cheveux rose et aux captivants yeux verts clairs. Timide, elle se tient en retrait. Elle n'est pas armée. Au vu de son équipement, elle semble être la médecin de l'expédition punitive.

Enfin également, en retrait à coté de Sakura, une belle jeune fille brune avec deux jolis petits chignons en guise de coupe de cheveux (Tenten). Sa minceur contraste délicieusement avec la rondeur de sa poitrine. En kimono blanc elle affiche sur son bandeau frontal le sceau de Konoha et est équipée de nombreuses armes de jet.





[HRP]
En principe, nous essayerons de laisser poster alternativement un homme puis une femme ou l'inverse. Ordre des réponses qui vont suivre:
2) H.: Kazuo
3) F.: Sakura
4) H.: Ren
5) H.: Shaolan
6) F.: Tenten
7) H.: Shikanatsu
8 ) F.: Sheila
9) F.: Pussy
Et puis on recommence...
1) F: Rouge
...
Ne vous inquiétez pas, je serai toujours là pour gérer cela soit par MP soit en annexe de mes posts comme ici par exemple.
Enfin, je demande à ceux qui ne souhaitent pas répondre et ou souhaitent arrêter l'orgie de me prévenir par mp que je les retire de la liste. Merci ^^[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 92
Date d'inscription : 20/04/2015

Fiche Perso
Disponibilité Rp: Disponible
Orientation Sexuelle: Hétéro
Fantasmes:
Suna no Shinobi





Kazuo Keiichi
Suna no Shinobi
Sam 23 Mai - 22:22
Lorsque Gaara avait annoncé à Kazuo qu’il venait de le désigner pour exécuter une mission d’une exceptionnelle importance au pays du feu, ce dernier avait eu bien du mal à masquer sa joie et son excitation. Enfin un peu d’action, enfin autre chose que des missions de récolte d’informations ou de faible rang.

Par contre, malheureusement pour lui, il ne s’agirait pas d’une mission en solo, en fait, il s’agissait d’une mission étrange dans laquelle le jeune chunin du village des sables aurait un rôle double d’exécutant et d’ambassadeur. Il devait en effet représentant son pays pour ce qui s’annonçait comme une frappe concertée par la quasi-totalité des grands villages ninja. La cible de cette union : une terrible pirate, ancienne ninja du pays de l’eau qui versait maintenant dans le grand banditisme et la rafle. Probablement quelqu’un de dangereux et qu’il aurait été excitant d’éliminer mais soit, il n’allait pas faire la fine bouche et se rendit sans plus attendre aux pays du feu pour découvrir avec étonnement que celle qui serait la meneuse de l’expédition ne serait personne d’autre que le Mizukage du village caché de la brume.

Concernant ses autres camarades, une grande majorité avait été dépêchée par Konoha, ce qui paraissait normal puisque celle qu’ils traquaient s’était installée sous leur juridiction. Il y avait une Jonin de Kumo aussi mais personne d’Iwa à priori, ainsi ce village seul n’avait pas répondu à l’appel de la Mizukage, le détails aurait pu donner matière à réfléchir à un amateur de politique, mais Kazuo était loin d’en faire parti, aussi se contenta-t-il de formuler une pensée méprisante à l’égard des ninjas du village caché de la roche avant de s’intéressé à ce qui pouvait bien se dire et de la façon dont allait se dérouler l’attaque du camps de leur cible, nommée Rouge.

Dans le plan, la première action offensive lui avait été attribuée ce qui l’avait fait sourire. Il fallait en effet qu’il provoque le chaos dans le camp une fois tous les autres membres de l’équipe en place, pour leur permettre ensuite de fondre sur ses défenseurs pour les mettre hors d’état de nuire le plus rapidement possible. Cela l’arrangeait bien, car cela indiquait qu’il allait devoir se séparer de tous le monde pour faire sa sauce en paix. Beaucoup de temps lui avait été offert, ce qui lui avait permis de malaxer longuement son chakra et de souffler des zones de dépressions d’airs au dessus du campement pour ensuite les faires exploser dans une réaction en chaines une fois le signal donné.

Ce qui s’était passé ensuite avait été superbe, un véritable feu d’artifice qui avait illuminé la nuit et déformés les ombres meurtrières de ses compères. A son grand malheur, il avait utilisés beaucoup de chakra pour sa technique et n’avait pas eu l’occasion de les rejoindre tout de suite, si bien que quand il arriva sur le champ de bataille, tout était déjà presque fini. Il ne restait qu’à finir les derniers défenseurs et les ligoter dans une des tentes encore dressés pour ensuite rejoindre la tente centrale ou se trouvait la fameuse esclavagiste qui s’était mit à dos tant de gens.

Arrivé à l’intérieur, il découvrit toute une assemblé rassemblé autour de la silhouette accroupie de la célèbre Rouge. Aucune difficulté pour la reconnaitre, la couleur de ses cheveux ne laissait aucun doute, mais à sa grande surprise, elle n’était pas la seule captive, une autre femme se trouvait à ses cotés, coiffé de cheveux blancs et surtout, surtout, les deux était en réalités de véritable bombes aux corps désirables et peu couvert. Il ne pu s’empêcher de sourire et s’avança un peu vers celle qui avait diriger l’expédition : Mei Terumi et celui qu’il avait identifié comme le leader des ninjas de Konoha, Ren Lao :

- Ahaha ! La voici donc. Cette fameuse Rouge. Que fait-on d’elle alors ? J’imagine que nous allons devoir l’escorter, elle et ses hommes jusqu’au pays de l’eau. A moins que…

Son œil unique se porta sur les deux demoiselles en positions de soumissions, son regard se faisant malicieux et sournois :

- La sentence a déjà été prononcée et qu’elle peut être appliquée dés maintenant.

Il jouait en réalité beaucoup, tant pour tourmenter les deux captives que pour se rendre comptent des motivations des têtes pensantes de cette mission. Il ne savait pas pourquoi, il sentait que la justice n’allait que très peu s’inviter au dénouement de cette mission d’envergure.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 156
Date d'inscription : 12/04/2015
Konoha no Shinobi





Hinata H.
Konoha no Shinobi
Dim 24 Mai - 0:19
Sakura partait en mission. La jeune femme se dit qu'elle devrait une nouvelle fois retrouvé un chat perdu ou bien couper de l'herbe chez une veille femme, les missions basiques d'une simple petite genin et ce malgré ses compétences en soins qui lui ont été transmises par la princesse de Konoha, Tsunade. Sakura partis donc voir sa sensei qui lui avait demandé de venir. La jeune femme espérait qu'il ne s'agirait pas une nouvelle fois d'une mission un peu louche qui finissait toujours... "assez bizarrement". Quelle ne fut pas sa surprise lorsque Tsunade lui annonça qu'elle avait été choisie pour une mission de rang S et d'une importance capitale. Sakura passa par différentes émotions, elle fut tout d'abord incrédule puis heureuse en voyant que ce n'était pas une simple blague, mais au bout de quelques secondes, sa joie se transforma en peur qui la prenait au plus profond d'elle-même. Sakura soupira puis partie du bureau pour rapidement préparer ses affaires, elle partirait demain.

Sakura serait donc la soigneuse de l'équipe, malheureusement elle était toujours une simple genin ne devait sa présence qu'au désistement de Shizune pour diverses raisons. La jeune femme avait passé toute la soirée à lire son ordre de mission, inutile de préciser qu'elle n'avait que très peu dormis tant elle était prise d'angoisse. La jeune femme serait la seule genin d'un groupe de personnes avec bien plus d'expérience qu'elle, rendez-vous compte, la Mizukage serait de la partie et qui dirigerait la mission. Une fois arrivée au point de rendez-vous, Sakura arriva d'ailleurs la première juste après la Mizukage, elle put voir le reste de ses partenaires. Au vu de leurs physiques, Sakura fut bien heureuse de les avoir en tant que partenaires et non en tant qu'ennemies, car il ne faisait aucun doute, elle ne ferait pas le poids. Plusieurs heures passèrent avant que tous ne rentre en action.

Finalement, la mission se passa assez bien. Il faut dire que Sakura n'avait que très peu voir pas du tout participer au combat, elle s'était contentée de soigné Kazuo Keiichi une fois que celui-ci avait établie la première partie du plan. Une fois que celui-ci eu repris des forces il reparti au combat assez rapidement. Sakura soigna alors un peu tout le monde dès que quelqu'un en avait besoin, après leur victoire et la capture des fugitifs, Sakura avait alors soigné les petits bobos de tout le monde. Finalement, après les derniers soins, Sakura rejoint tout le monde dans la tente ou tout le monde regardait la fameuse criminelle. Sakura fut intimité par sa présence, c'était la première fois qu'elle était si proche d'un bandit, mais peut importe elle était du côté des gagnants et était folle de joie. Elle restait tout de même en retrait regardant ce qu'il se passait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Dim 24 Mai - 9:56
Le combat avait été épuisant. Malgré la présence d'un kage, contre deux hors la lois, cela avait été difficile de vaincre ces personnes. Rouge et Kaguya... Une belle prise vue la finalité de tout ça. Je me demandais bien ce qui allait se passer ensuite. Une fois " soumises ", il ne restait plus qu'à les escorter pour ensuite les juger puis les enfermer... ou tuer ? Quoi qu'il en soit, cela ne me regardais plus. Les deux mercenaires allaient répondre de leurs actes face à la Mizukage. Pour ma part, j'étais là, proche des deux agenouillées. Ces deux femmes étaient belle, et à tel point que je regrettais presque qu'elle soit des criminelles. Franchement, on a pas idée de devenir criminelle avec une telle beauté ?

Restant Zen et proche d'elle, j'étais pensif. Allez savoir ce que je pensais... Des choses perverses ? Ou bien ? Quoi qu'il en soit, je me contentais de soupirer en entendant le jeune " Kazuo " parler. Hm ? Aurait-il des idées derrière la tête ? Haussant les épaules, je me contentais de regarder doucement Sakura. Celle-ci avait fait du bon travail en nous soignant. Pour ma part, seul mon bras avait été endommagé, et mon dos, mais je me gardais de montrer la blessure par légère fierté. Rouge et Kaguya étaient redoutable avouons le. Sans les autres, qui sait ce qui se serait passé...

" Il n'y a pas de raisons d'attendre... Elles doivent être enfermées et basta. "


Attendant confirmation de la Mizukage, je vins à me décider sur plusieurs choses. Premièrement, je fis signe à Sakura d'approcher. Cela faisait un moment que je n'avais pas vu mon " élève ", ou du moins, façon de parler. Je la connais de vue et parfois suite à quelques escapades nocturnes. Allez savoir ce que nous faisions, huhu. Quoi qu'il en soit, je vins à lui dire rapidement en retirant mon haut et dévoilant mon torse et mon dos tatoué, légèrement blessé.

" ... Pourrais-tu soigné cela s'il te plait "

Une légère ouverture était présente au niveau de l'omoplate gauche.
En attendant qu'elle le fasse, je vins à me retourner vers les deux criminelles et principalement vers la fameuse Rouge. La regardant intensément, je jetais un regard vers Kaguya et son décolleté. Damn... C'est vraiment con la vie des fois. Me permettant de prendre le menton de la belle Rouge entre mes doigts, je vins alors à dire d'un air faussement triste.

" ... C'est vraiment dommage de devoir vous emprisonner pour avoir été de vilaines filles... Dans d'autre circonstance, j'aurais adoré vous connaitre autrement... "


Laissant mes doigts titiller le menton de la femme aux cheveux carmins, je me redressais en la lâchant. J'attendais les légers soins de Sakura avant de sans doute partir avec les autres pour escorter ces deux femmes qui vont avoir le droit de réfléchir à tout ça longtemps. En prison....
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Dim 24 Mai - 16:28
Remettre à plus tard une fouille archéologique est pour moi une grande tristesse. J'aime voyager et je suis bien heureux que le village me laisse faire bien que la condition de répondre favorablement à chacune des missives que je reçois me laisse à chaque fois un arrière goût. Alors que j'allais mettre les mains sur d'anciennes ruines, il a fallut qu'on me rappelle d'un ordre immédiat et non refusable que je suis avant d'être un voyageur un shinobi de Suna no Kuni. Ma mission fut celle de rejoindre un groupe d'alliance afin de mettre hors d'état de nuire une des pires criminelles qui soit, la sublime Pirate répondant au nom de Rouge. Un merveilleux bout de femme qui ne me laisse pas indifférent mais que je parviens à masquer sans grand mal. Dans le groupe j'ai bien remarqué la présence de l'un de mes confrères. Un type du genre bourrin et asocial qui n'a que pour principe de travailler en solo et foncer dans le tas pour faire la démonstration de toute sa puissance. Je dois avouer qu'il a en effet sût gérer à merveille sa part de travail en créant la confusion dans le camp adverse. Son aide fut des plus appréciable et il nous a pas fallut longtemps pour venir à bout des plus expérimentés pour par la suite mettre la main sur leur dirigeante ainsi que sa camarade...Tiens, que fait-elle ici celle-là d'ailleurs ? Qui est-elle et quelle place occupe-t-elle au sein de cette « organisation » ? Elle ne semble pas être l'une des leurs pourtant....M'enfin, peu importe. Sa simple présence à ses côtés fait d'elle sa complice et de ce fait une criminelle qui doit expier des crimes qu'elle a pu commettre.

Je n'ai pas été choisis pour être le représentant du village, pourquoi ? Peut-être parce que je suis plus souvent en dehors des frontières qu'à l'intérieur. On ne peut cependant pas dire que c'est à cause d'un manque d'activité ou de droiture. J'ai toujours su répondre présent et apporter victoire à chacune de mes missions. Il faut croire d'ailleurs que cette dernière n'échappera pas à la règle. De quoi me faire sourire alors que je découvre d'un regard félin le petit monde qui m'entoure. Les présentations avaient été rapide et j'admets ne connaître personne ici pas même ce Kazuo qui pourtant vient du même village que moi. Celle qui a mit en place cette stratégie et qui a merveilleusement prit le commandement de l'assaut ne fut tout autre que la majestueuse Reine de Kirigakure: Mei Terumi.

Pour ce qui est des autres, quatre d'entre eux viennent du Pays de la feuille et plus précisément de Konoha. Nous y trouvons un beau brun qui dégage une aura calme et réfléchis, ce dernier semble lui aussi ne pas être totalement insensible aux charmes de nos deux captives si je m'en fie à ses paroles. Son comportement laisse supposer qu'une idée malsaine trotte dans son esprit et il faut bien avouer que ne pas en avoir serait assez bizarre sauf s'il est de l'autre bord, ce qui ne m'a pas l'air d'être le cas. Mon regard vint se perdre cette fois sur la belle doctresse de l'équipe qui a su nous apporter le soutien nécessaire à l'aide de ses soins. Ma jambe droite lui en est redevable. En effet, en dehors de mon sabre, j'ai pour habitude de combattre à l'aide de ma vitesse et de mes attaques rapide. Adepte des arts martiaux, je mêle la puissance de mes jambes à mon affinité avec le Raiton. Par conséquence, il arrive bien souvent que je me blesse dans une confrontation comme ce fut le cas cette nuit. Lui adressant alors un petit sourire en coin ainsi qu'un signe de la main,j'en revins à notre prise, me demandant ce qu'on va bien pouvoir faire d'elles. Quel Pays s'occupera de leur affliger leur sentence ? Étant donné que nous sommes en la présence de la Kage de l'un d'eux, j'imagine que c'est elle qui va nous donner la marche à suivre.

En ce qui me concerne, je me contrefiche bien de ce qui peut bien leur arriver même si comme l'a fait remarquer Ren, c'est bien dommage qu'elles soient des criminelles. Je remarque aussi qu'avec tout ça j'ai oublier de masquer mes attributs à l'aide de ce sceau qui trône dans mon dos. Enfin, ce n'est plus très grave maintenant. En arrivant dans cet univers j'ai pu découvrir une liberté d'esprit qu'il n'y avait pas là d’où je viens. Ici, les gens ne sont pas choqué par les étrangetés, ce qui est un véritable soulagement pour moi. Dans le bas de mon dos, la prolongation de ma colonne vertébrale remue dans un rythme chatoyant alors que j'observe avec intérêt les deux femmes qui font face au sol. Un sourire aux lèvres, je tourne autours d'elles d'un pas joueur dont les tressautements de mes oreilles félines trahissent mon émerveillement. Ca en plus d'une réaction naturelle de l'anatomie humaine.

-Que devons nous faire ? Nous passons la nuit ici ou nous les transportons maintenant ? J'imagine qu'elles vont subir un long interrogatoire une fois enfermées...Pourquoi ne pas commencer à leur soutirer des informations pour mâcher le travail de leurs futurs bourreaux ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Dim 24 Mai - 22:41
Tenten avait était envoyé à une mission de groupe et inter-village. Deux personnes était recherché et assez dangereuse pour que l'on fasse appel à autant de shinobi. Elle se demandait bien comment cela était possible. Ce n'était qu'au moment de la capture, après avoir retrouvé les fugitives qu'elle se rendit compte de leurs puissance. La jeune femme ne risquait rien, elle était la en soutiens avec ses armes ninja. Malheureusement, même avec cette avantage, leurs captures se révélait bien compliqué.
Finalement, les efforts de tous finirent par payer et la kunoichi s'en sors finalement avec une blessure à la cuisse.

Peu de temps après la capture de deux magnifique jeune femme, alors que Tenten ne cessait de les regardait avec beaucoup de plaisir, tous le monde rentra dans la temps principal du camp. Le but de cette réunion était de voir tous ensemble ce qu'il devait advenir des belles criminelles attaché et à genou devant tous le monde. La brune, était elle assis dans son coin attendant qu'un ninja médecin s'occupe de sa blessure à la cuisse. Tout le monde était occupé à connaitre le sort des Kunoichi, mais Tenten vit rapidement certaine allusion que faisait certain homme qui était proche des prisonnières. Vue que le combat avait était difficile, il était évident qu'on allait par rentrer tout de suite, et vue ce qu'elle songeait sur ses coéquipiers, cela pourrait tourner bizarrement. Cela intrigué la jeune femme.

Malgré tout, les propositions restait pour l'instant décente, mais pour avoir l'esprit mal placer, elle s'imaginait ce que pourrait pensait les garçon d'avoir deux femme aussi sexy entre leurs mains. Elles sont vraiment délicieuse. Bien que la konohajin était loin d'elle, elle pouvait distinguer leurs corps si bien former, un désir de s'en occuper s'emparant d'elle et provoquant de doux frissons.

" Cela serait effectivement bien de récupérer certaines informations d'elles. On ne sait jamais, on pourrait trouver des choses... Intéressante... "

Tenten se releva difficilement, elle boita jusque Sakura afin de lui demandait de la soigner. Elle avait assez mal et avait peur que la blessure s'infecte à force d'attendre pour ce faire soigner. Elle releva la tête en attendant son tour alors qu'elle écoutait tous ce que les autres shinobi avait à dire. La jeune femme avait juste envie que cela ce finisse car malgré ses idée déplacé, la réunion commencé à être longue et il était temps de prendre une décision. Elle finit alors par ce taire, écoutant attentivement et attendant toujours qu'on la soigne.
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Mar 26 Mai - 0:36

Nous étions au beau milieu de l’après-midi. Shikanatsu avait été convoqué au bureau de l’Hokage pour participer à une mission spéciale. Cela lui donnait envie de soupirer, tout simplement parce qu’il n’avait pas vraiment envie de bouger plus que ça. Très franchement, il préférait prendre plutôt sa journée pour se reposer chez lui ou partir à la recherche d’une chienne avec qui il pourrait s’amuser. Cependant, en entendant l’ordre de mission, son humeur changea assez rapidement. En effet, quand il entendu la nature des personnes qu’il allait devoir traquer, un sourire assez carnassier se dessina sur son visage. Rouge, la bandit marchante d’esclaves. Il n’y avait pas à douter que devoir la retrouver lui donnerait l’occasion de donner une petite punition digne de ce nom.

Il fut alors affecté dans une équipe de cinq personnes, dirigées par un Jonin aux cheveux longs et bruns et composée d’une gamine aux cheveux couleur cerisiers et yeux de jade, une autre aux cheveux bonbons et yeux de rubis et d’une dernière kunoichi avec qui j’étais déjà parti en mission, arborant un double chignon. La première étape était simple : se rendre au lieu de rendez-vous pour rejoindre les représentants des autres villages. Oui, parce que cette mission était une opération internationale, cela démontrait bien la gravité de la situation. Et qui en était la meneuse de cette fameuse unité ? La Mizukage en personne. La belle sirène du pays de l’eau et maître du village du brouillard. D’autres venaient d’autres horizons, mais une invitée de marque comme elle passait avant les autres niveaux importance.

Une fois tout le monde arrivé donc, ils préparèrent le plan pour attaquer le camp dans lequel la belle Rouge serait planquée. Ce fut un des Sunajin, un albinos, qui commença avec un joli feu d’artifice, plus tape-à-l’œil qu’autre chose, faisant siffler le Nara de manière sarcastique. Une fois les flammes éteintes, le reste du groupe se jetait dans la baston, y compris Shikanatsu. Sa méthode d’opération était simple. Profiter des zones d’ombre pour immobiliser des bandits et leur briser la nuque. Simple, discret et efficace. Bien évidemment, tout ne se passe pas forcément comme prévu. Il fut débusqué plusieurs fois, et du lest affronter au corps-à-corps plusieurs fois. Il s’en tira heureusement qu’avec des blessures superficielles.

Une fois que tous les membres du groupe furent rassemblés, il y eut une réunion d’après-guerre entre les différents membres de l’escadron d’assaut. Au centre, deux des vaincus : une fille au décolleté bien rempli, aux cheveux d’ivoire et yeux ciel, et une autre à la chevelure de feu, au décoté aussi bien habité et aux yeux émeraude. Si la première lui était inconnue, il devinait aisément que la seconde n’était autre que la personne à traquer. S’enchaînèrent alors les discussions, les différents membres de cette assemblée voulant un à un exposer leur avis sur le sort réservés aux prisonnières. Il ne faisait qu’observer brièvement les différents participants et devinait aisément ce qu’ils pensaient en grande partie. En ayant marre de les voir tourner autour du pot, il sortit de l’endroit duquel il était isolé, et s’avança en passant devant presque tout le monde.


« - Et sinon, c’est quand que l’on arrête l’hypocrisie collective ? »

S’arrêtant alors, il fit un petit tour afin de se retrouver au moins une fois en face de chacun des participants, avant de s’arrêter pour continuer mon discours.

« - Shikanatsu-sama a beau être un génie, il n’y a pas besoin de cela pour voir, en vous observant tous, que nous avons déjà une idée en tête de ce que nous souhaiterions leur faire. Après tout, ne disons-nous pas "Œil pour œil" ? »

Il se tourne alors vers la dénommée Mei Terumi.

« - Qu’en pensez-vous, Mizukage-sama ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Mer 27 Mai - 11:35



Pussy était une jeune Ninja qui avait plus ou moins bifurquer dans une autre voie que celle qui était souvent donnée. Elle aimait tellement la luxure qu'elle s'était plutôt tournée vers un métier qui  la comblait de jour en jour :  la prostitution. Mais ne perdez pas à l'idée qu'elle ne restait toujours une ninja donc elle pouvait très bien être rappelée pour des missions sur laquelle elle pourrait peut-être être utile. Entre deux clients, elle fut convoquée par l'Hokage ainsi qu'avec d'autres acolytes. Pussy se demander pourquoi est-ce que on avait besoin d'elle pour une mission mais elles le compris très vite le pourquoi du comment, il s'agissait de la fameuse marchande d'esclave : Rouge. Cela tombait très bien car la jeune femme avait besoin de lui poser des questions sur une de ses acolytes esclave qu'elle avait emmené avec elle, voire plutôt kidnappé.

Cette esclave s'appelait Talia et Pussy l'avait pris en affection et c'est pour cela qu'elle voulait la ramener au village mais elle est ignorais totalement où est-ce que cette marchande avait pu l'envoyer dans le pays. C'était une opportunité qu'elle ne devait pas aller s'est passé alors elle accepta cette mission sans hésitation et qui plus est l'un de ses acolytes elle le connaissait particulièrement car il s'agissait de Nara Shikanatsu. Elle se mit en route avec que le reste de l'équipe pour se rendre au lieu où les informations désignaient l'emplacement de la déserteuse. Les hostilités avaient commencées sur place et Pussy pouvait démontrer son habilité au combat elle était assez féline dans ses mouvements et dévoiler une agilité plutôt convaincante.

Enfin le calme revenu les deux adversaires étaient  à la merci de toute la petite bande ét tous se regardaient un peu dans le blanc des yeux pour définir quelle sentence allait tomber. La jeune ninja pouvait constater qu'elle était entourée de personnes plutôt sexy dégageant une dépravation qui ne pouvait être négligée. Elle écouté attentivement les paroles de ses confrères avant de pouvoir acquiescer l'idée de se soustraire des infos. Mais de quelle manière il fallait le faire devez utiliser la violence ou alors quelque chose de bien plus plaisant et tout le monde avait sûrement la deuxième option en tête mais il fallait bien faire le premier pas.

Pussy n'avait pas froid aux yeux elle était loin d'être timide ou prude, mais elle restait quand même en retrait afin de pouvoir observer toutes les réactions qui se dessiner sur le visage de ses interlocuteurs. Pussy s'avança vers la fameuse Rouge pour revenir se pencher vers elle relevant délicatement sa croupe devant tous. Elle attrapa alors le menton de la jeune femme entre l'index et son pouce pour lui relever la tête sifflant d'une voix suave. Pussy ricanait un peu avant de venir gifler la poitrine de la jeune femme sans gêne.      

PUSSY - " te voilà enfin à notre merci il y a tant de questions à te poser et je te conseille de ne pas te défiler... Ta chance a tourné... "



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 138
Date d'inscription : 12/01/2015

Fiche Perso
Disponibilité Rp:
Orientation Sexuelle: Bi
Fantasmes:
Konoha no Shinobi





Uzumaki Himawari
Konoha no Shinobi
Ven 29 Mai - 19:09
Il semblerait que la plupart des Ninjas présents soient dans une impasse décisionnelle. En tant que Kage, c'est à elle de trancher. Juste après que Rouge n'ai reçu cette excitante gifle sur sa tout aussi excitante poitrine. La reine de Kiri juge que c'est le bon moment pour qu'elle interviennent et prend donc la parole. Tous se turent par respect.

Je constate trois choses:

- Un, nous avons été victorieux et chacun des différents villages que vous représentez tous peuvent êtes aussi fière de vous comme je le suis moi. Je ne vous remercierais jamais assez.

- Deux, l'une des captives ici présentes n'est pas une brigande. La jeune platine à coté de Rouge, il s'agit de Seila Kaguya, elle doit cette triste situation pour avoir pas été là au mauvais endroit et au mauvais moment. Excepté être une déserteuse de mon village, elle n'a rien d'autre à se reprocher. Aussi je m'occuperai moi même de la ramener sans plus attendre parmi les siens.

- Trois, cette misérable Rouge ne bénéficie d'aucune circonstances atténuantes. Déserteuses, esclavagistes et violeuses, son cas est désespéré aussi la Honokage Tsunade en personne s'attend à l'accueillir dans ses geôles pour un procès expéditif avec à la clef une pendaisons certaine et bien méritée. Néanmoins, vous aussi avez également mérité de vous détendre, je vous laisse donc bivouaquer une journée ici le temps que vous repreniez quelques forces. C'est pourquoi je désigne Ren et Shaolan les deux Juunins de la mission pour se partager la responsabilité de la garde de Rouge et de son bon transfert à Konoha. Je vous y retrouverai plus tard pour fêter la sentence de cette misérable.

Sur ce, après avoir salué la prestigieuse assemblée de Ninja et craché sur le visage de la sinistrement célèbre capitaine mercenaire, l'élégante Mei sort de la tente avec Sheila à ses côté les mains ligotées dans son dos. Grimpe sur son cheval après avoir aidé sa captive à grimper sur le sien et s'en vont au galop pour prévenir son village que Rouge as enfin été capturée...
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Dim 31 Mai - 20:18
Rouge essayait de rester digne dans la défaite. Elle s'était battue comme une lionne mais peine perdue, elle et ses hommes n'ont pu résister face à la coalition de Ninjas expérimentés.
Même prisonnière, elle restait fière et très dangereuse. Notamment parce qu'elle n'a pas été blessée. En effet une fois acculée dans sa tente elle avait sagement décidé de se rendre.
Maintenant, observatrice et attentive, elle essayait de comprendre et d'anticiper quel serait sa "destinée". Manifestement l'autorité de ce groupe expéditionnaire est dans les mains de la Mizukage (Mei Terumi) qui doit jubiler intérieurement de sa victoire.

Le premier à briser de silence et à lui donner un indice sur son devenir fut l'homme au regard malicieux et sournois (Kazuo Keiichi). Son œil unique lui donne une apparence impressionnante. Il propose à ses compagnons d'appliquer la sentence dès maintenant sans plus attendre. C'est un homme qui va droit au but. Elle lui plait, peut être le laissera t'elle en vie, voir lui proposera de travailler pour elle un jour...?

La jeune fille au cheveux roses en retrait (Sakura H) soigne les blessés et semble toujours très intimidée par sa présence. Elle ne représente manifestement aucun danger. Jolie comme elle est, sa cote sur le marcher doit être intéressante.

Le beau brun à grosse bosse dans le pantalon (Ren Lao) se permet même de la toucher et lui prendre le menton entre ses doigts. Il dit regretter ces circonstances et aurait adoré la connaître. Elle lui rendit un sourire complice et coquin, pour lui témoigner qu'elle partage aisément cette pensée. Elle doit bien avouer qu'elle ne sait pas résister aux hommes qui en ont beaucoup dans le pantalon.

L'homme à la queue de chat (Shaolan Fukuyama) tourne autours d'elles d'un pas joueur dont les tressaillements de ses oreilles félines trahissent son émerveillement.
Lui aussi est partisans de ne pas attendre de la livrer à la justice et de tenter à l'instant de lui soutirer des informations. Il a la fibre autoritaire et sait prendre des décisions.les hommes qui savent ce qu'ils veulent sont tout aussi sexy. Curieuse, la mercenaire se demande aussi si ces attributs félins s'arrêtaient aux deux traits visibles et si les poils de sa queue sont aussi doux ?

La jeune fille aux doubles chignons (Tenten) boîte. Elle est blessée. Très bien, donc momentanément moins dangereuse. Elle plussoie la proposition de l'homme chat de l'interroger. Seulement est ce vraiment des informations que cette belle plante à la poitrine généreuse souhaite soutirer de Rouge ?

L'un des jeunes hommes a la bougeotte (Shikanatsu Nara). Il fait les cent en passant devant tout le monde. Il a la franchise d'avouer que tous avaient une idée précise derrière la tête concernant le traitement qu'on allait lui réserver. C'est vrai que l'excitation était palpable dans la tente. C'est là que Rouge entrevoit l'opportunité qu'elle attendait pour s'en sortir. Enfin, il renvoie la décision finale à la Mizukage.

C'est à ce moment qu'une excitante furie (Pussy Doyle) que la rouquine n'avait pas remarqué jusqu'à maintenant intervient. Franco, elle s'approche d'elle et vient carrément lui gifler la poitrine pour en faire trembler ses volumineuses chairs. Pour la rouquine, ce fut plus surprenant que douloureux. Masochiste, l'adrénaline que Rouge ressenti à cette attaque directe lui arracha un gémissement. Seulement pour les observateurs, il était difficile de dire si ce dernier tenait plus de la souffrance que du plaisir.
La menace qu'elle proféra ensuite retomba dans l'océan d'indifférence de la capitaine. Mais la regardant droit dans les yeux,  elle se jura à l'instant que, avant le couché du soleil, elle lui aurai défoncé le cul sans aucune pitié.

La reine de Kiri tranche enfin et décidé de s'en aller maintenant rejoindre son village en escortant son amie Sheila. Au moins celle ci jouira de sanctions plus légères. Avant de partir, elle confie son sort entre les mains de l'homme chat, un certain Shaolan et son beau brun, Ren.
Enfin elle reçoit un gros molard sur le visage en guise d'adieu. L'esclavagisme ne réagit pas négativement à cet affront. Bien au contraire, tout en regardant son beau Ren, elle s'amusa sensuellement à se pourlécher le filet de salive qui coule à proximité de sa bouche. Un message que celui ci ne pouvait que clairement interpréter.
Le départ de Mei et le transfert de responsabilité est l'occasion pour Rouge d'influer sur son sort. A peine la reine avait disparu sur son cheval qu'elle se redresse sur se genou et s'adresse à Shaolan.


- Maître chat, il n'est nulle besoin de me torturer pour me soutirer ces informations. Je suis prête à vous les vendre. Je peux vous offrir la possibilité de devenir un héros et de libérer de nombreuses esclaves en vous livrant leurs camps de détention et de dressage. Le modeste prix pour ma collaboration sera ma liberté.

Tout en exposant son marché au Juunin responsable, elle se tortilla subtilement pour se mettre face à lui et se cambra pour mette en valeur ses énormes attributs féminins, repoussant plus encore les délicieuses chairs hors de son obnubilant décolleté.


[Ordre des réponses après Rouge:
2 ) H: Shaolan
3 ) H: Ren
4 ) F: Sakura
5 ) H: Kazuo
6 ) F: Tenten
7 ) H: Shikanatsu
8 ) F: Pussy]
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Mer 3 Juin - 17:37
Ma proposition à l'air d'être apprécié par mes confrères, du moins c'est l'impression que j'avais jusqu'à ce que l'un deux viennent faire une remarque qui n'est pas bien loin de la réalité. En effet, cet homme a sûrement raison malgré cet air hautain dont il fait preuve. Un style que je ne déteste et qui me fait sourire. « Oeil pour oeil » vient-il de dire ? Qu'entend-t-il par-là ? Pas besoin d'être intelligent pour comprendre parfaitement où il veut en venir, ce qui n'a pas l'air de déplaire à la plupart de l'assemblée. D'ailleurs, je peux voir qu'il y en a une parmi nous qui a une dent envers cette plantureuse pirate qui nous fait face. Pourquoi une telle rancune envers elle ? Partageraient-elles un passé commun ? Je l'ignore. Malheureusement, je ne dispose pas de toute les informations concernant chacune des personnes ici présente si ce n'est que l'essentiel. Son geste néanmoins à son égard ne manquant pas de me faire ricaner silencieusement sous une sorte de surprise. Je ne m'attendais pas spécialement à ce qu'une gifle vienne s’abattre autre part que sur sa joue..Mais...Nous ne pouvons pas le nier...L'ondulation de cette ambulante poitrine est dès plus envoûtantes.

Enfin, la dirigeante des opérations prit parti à la réunion pour nous faire part de son opinion mais aussi pour nous donner des ordres après avoir prit plaisir de nous faire l'étalage des méfaits de notre prisonnière. Rien de bien réjouissant dans tout ça. Nombreuses sont les personnes qui doivent vouloir la voir pendue, beaucoup aimeraient très certainement se venger d'elle en lui retournant tout ce qu'elle a bien pu leur faire subir. Combien serait prêt à payer pour la voir souffrir et expier de ses crimes ? Je me le demande. Tout comme je suis curieux du nombre de victimes qu'elle a pu se mettre sous la dent mais aussi entre ses cuisses...Le verdict fini par tomber avec l'annonce d'un changement de direction. Moi ainsi que Ren prenons maintenant les directives ainsi que la responsabilité de mener à bien cette mission commune. Devrais-je m'en réjouir ? Je n'en suis pas sûr. Je n'aime pas trop justement avoir ce genre de poids sur les épaules et c'est l'une des raisons pour laquelle je préfère voyager au loin de mon village.

La surprise me laisse quelque peu désorienté, mais très vite on vient me rappeler à la réalité à l'aide d'une voix ensorcelante. « Maitre chat » ? Voila une appellation que j'entends pour la première fois et qui m'amuse assez bien. Attirant alors mon attention sur elle, je ne peux que poser sur sa silhouette mes deux saphirs et esquisser un fin sourire pour lui faire part que je suis à son écoute. De toute évidence, elle allait profiter du départ de la Kage pour tenter de négocier sa liberté. Je ne peux pas nier que sa proposition n'est pas alléchante et il est vrai que la libération des esclaves fait également parti des priorités. L'enfermer et la faire exécuter mettra peut-être fin à une chaîne, mais il restera encore des maillons éparpillées un peu partout. De plus, elle a l'art de mettre en avant des arguments de poids pour convaincre ses interlocuteurs...Comment ne pas y être indifférent ?

-Torturer ? Ce n'était pas dans mes intentions.

Dis-je d'un petit sourire en me penchant vers elle d'un large sourire, remuant toujours dans le bas de mon dos cet excroissance de ma colonne vertébrale.

-Je suis conscient que tu tiens à ta liberté, mais iras-tu vraiment jusqu'à nous révéler où se trouve ta précieuse marchandise ? Demandais-je en la fixant dans les yeux pour m'éviter un petit détour sur sa poitrine dont l’auréole si joliment rosée se laisse percevoir. Je ne doute pas qu'une fois libre, elle se fera une nouvelle cargaison à mettre sur le marché. Elle ne s'arrêtera pas après cette capture.

-Nous avons du temps pour la remettre aux autorités de Konoha. Pourquoi ne pas faire «connaissance » avec elle comme tu l'aurai souhaité ? Proposais-je à mon collègue qui porte lui aussi la responsabilité de la mener jusqu'à son village avant d'en revenir à elle.

-Certains semblent impatient d'en découdre avec toi. Comme tu peux t'en douter je pense. Il n'y a pas seulement des informations que nous attendons de toi. Nous aimerions tous que tu te mette à « nu ».

Ricanant alors avant de reculer de quelque pas en sautillant joyeusement tout en ne la quittant pas d'un regard de prédateur, tel le félin que je suis. Venant alors de me trouver une proie à taquiner et malmener.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Dim 7 Juin - 1:42
L'avenir de ces deux femmes était entre nos mains. Il ne tenait qu'à la Mizukage de dire ce qu'il fallait faire pour qu'elles passent le restant de leurs jours en prison. Certes, il aurait été mieux de s'amuser un peu avant, mais cela n'est pas de notre ressors. Je me contente de la fixer en douce, elle qui me rends de sourire coquin. Hm ? Aurait-elle une petite envie elle aussi ? Cette possibilité me fais sourire en coin, mais certains commentaires me font tiquer.

Ce nara avait la bouche un peu trop grande à mon goût, mais je me retenais de lui faire fermer son clapet. Génie ou non, les Nara ont toujours eu le chic pour parfois énerver les gens. Bref, laissant me faire soigner, je laissais les gens s'exprimer alors qu'au bout d'un moment, la Mizukage se permit de nous laisser seul à seul. J'étais l'une des personnes responsable de la captivité de la belle et donc apte à l'escorter. Bien...

C'est là qu'elle se permit de tenter de faire des affaires ? Serait-elle sérieuse là ? Quoi qu'il en soit, je laissais les gens réagir face à cette pseudo insolence. Uniquement quand j'avais mon mot à dire, je vins alors à soupirer.

" ... Faire des affaires hm ? Te libérer n'est pas dans nos idées. "


Cependant, je vins m'approcher pour alors me mettre accroupi face à elle, fixant ses orbes d'une couleur agréable, bien que moins attractif que ses " autres " orbes de chaire.

" A moins... de peut-être faire preuve de... tendresse ? Tout le monde ici semblant être d'humeur hm ? "
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 156
Date d'inscription : 12/04/2015
Konoha no Shinobi





Hinata H.
Konoha no Shinobi
Sam 20 Juin - 11:48
Je suis désolée du retard :O

La situation suivait son cours normal, du moins pour le moment. Sakura était toujours à l'écart, intimidée par la simple présence de Rouge et de la plupart des personnes présentes dans la pièce. L'entrée de la Mizukage lui donna presque la chair de poule tant son charisme et la force qu'elle dégage sont énormes et flippant à la fois. Sakura regarda alors Rouge se demandant comment une jeune femme pouvait être si diabolique et pourtant avoir un visage d'ange. La jeune femme était intriguée par la criminelle mais n'osait clairement pas se rapprocher d'elle. Prise dans ses pensées, c'est Ren qui vient la ramener sur terre en venant lui demander de soigner ses blessures. Sakura avait déjà eu l'occasion de faire sa connaissance à plusieurs reprises dans l'enceinte du village mais c'était la première fois qu'elle partait en mission en sa compagnie. Les blessures qu'il avait était assez superficielles mais assez importante pour que Sakura s'en occupe. Le jeune homme se mit alors torse nu et lui présenta alors son dos meurtrie, aucun doute que nombre de femmes aurait adoré être à la place de la fleur de cerisier, mais celle-ci restait le plus professionnel possible et vient alors commencé ses soins.

"Tu es ouvert, bien que l'ouverture sois légères, je vais vérifier que tu ne sois pas empoissé puis je fermerait cette vilaine blessure, cela risque de piquer un peu, mais aucun doute, fort comme tu es, tu ne devrais pas top souffrir."

La jeune femme pris alors une petite inspiration en fermant les yeux avant de passer ses mains sur le dos musclé du jeune homme, prenant soin de lui et en tachant d'être le plus efficace possible et lui faisait le moins mal possible, pour le coup, aucun doute, il n'allait presque rien sentir. Après quelques minutes tout était fini, Sakura lui fit une petite caresse dans le dos en lui indiquant que tout était bon, il n'avait plus à se soucier de cette ancienne blessure. Le regard de la jeune femme se porta alors qu'une autre des ces amies, une jeune femme de Konoha qu'elle connaissait assez bien puisqu'il s'agit de Tenten. Celle-ci présentait des signes de blessures bien plus important. Une sacrée entaille à la cuisse. Sakura se dépêcha alors, lui demanda, en rougissant de bien vouloir faire en sorte qu'elle puisse voir la blessure, à comprendre, d'enlever son bas. Puisqu'il n'y avait qu'une pièce, elle devrait le faire devant tout le monde, la jeune femme espérait que cela ne la gênerait pas trop. Celle-ci s'exécuta, ce qui permis à Sakura de pouvoir s'occuper de sa plaie. Un peu gênée d'être si proche de son intimité tout de même, Sakura faisait de son mieux pour rester concentrer sur la blessure de la jeune femme en espérant que personne ne se rinçait l’œil.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 92
Date d'inscription : 20/04/2015

Fiche Perso
Disponibilité Rp: Disponible
Orientation Sexuelle: Hétéro
Fantasmes:
Suna no Shinobi





Kazuo Keiichi
Suna no Shinobi
Dim 21 Juin - 22:14
Deux petites déceptions ombragèrent quelque peu l’euphorie victorieuse dans laquelle s’était plongé Kazuo, la première était que dans l’équipe personne ne semblait vraiment avoir le même avis sur le sort immédiat qu’il fallait réservé aux prisonnières et qu’en majorité les propositions revenant le plus était trop douce à son goûts. Lui qui espérait se délecter du tourment des vaincus, il se mettait à craindre que ses dernières ne saisissent trop facilement un prétexte pour s’en sortir.

Et en quelques sortes, ce fut la Mizukage qui porta le coup de grâce en se contentant d’emmener l’autre prisonnière tout en laissant Rouge sous les responsabilités des deux Juunins de l’équipe.
Certes, elle avait transmis des ordres clairs, mais en quittant le groupe ainsi, elle les privait de leur principal atouts d’autorités et bien évidemment, l’esclavagiste ne manqua pas de profiter de cette occasion pour tenter de marchander en s’adressant directement à Shaolan, un nouveau venu de Suna que le jeune Chuunin ne connaissait presque pas, car l’animal venait tout simplement d’un autre monde.

Sur l’instant, il se tendit un peu, craignant une réponse trop douce à l’écart de la prisonnière mais fort heureusement pour lui, ce ne fut pas le cas et les deux nouveaux responsables parurent rejeter son offre, ce qui ne manqua pas de le faire bruyamment éclater de rire :

- Hahahaha ! Voyez-vous ça ?

Calmement après cet éclat, il fit rouler les muscles de ses épaules pour ensuite sournoisement se glisser dans le dos de la prisonnière et s’accroupir de tel sorte que ses lèvres se retrouvent au niveau de ses oreilles. Sa présence derrière elle devenait ainsi une menace qu’elle pouvait ressentir et entendre, mais ne pas voir :

- Tu es faites Rouge la flamboyante, tu es en notre pouvoir et la liberté ne sera désormais plus qu’un jolie rêve.

Dans sa position, il était encore assez éloigné de la pirate, néanmoins, après un regard adressé à Ren Lao puis à Shaolan pour obtenir leur accréditation, il se rapprocha lentement pour glisser ses doigts autour du corps de la pirate et remonté une main sous sa poitrine qu’il ne manqua pas de faire déborder avec indécence de son décolleté :

- Mais comme une nuit de sursis t’as été gracieusement offerte, peut-être pourra-t-on… la rendre plus intéressante.

Un sourire malicieux et le voilà qu’il alla quérir l’état d’esprit des autres participants de la mission : Shikanatsu, Tenten, Pussy et... son sourire s’élargit en découvrant la position de Sakura alors qu’elle s’occupait de Tenten :

- J’ai bien l’impression que certaine n’ont pas attendu pour passer à autres choses.

Sa réplique n’était absolument pas adressée aux deux demoiselles qui pouvait très bien ne pas l’avoir entendu, mais plutôt aux hommes de l’équipe, comme une boutade à leur égard pour peut-être provoquer un effet boule de neige dans le domaine de la luxure.
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Mar 23 Juin - 22:49
Tenten attendait son tour pour être soignée. Le débat sur le sort des prisonnière continua même si l'une d'elle se fit enlever par la Mizukage. Pour la jeune kunoichi de Konoha, le chef du village de la brume voulais juste s'en garder une en privée. Cela n'était ps juste, mais la captive restante en valait la peine. La belle brune aurait apprécié dévorer Rouge sans l'aide d'autrui. Elle était néanmoins obliger de partager. Enfin, cela dépendait de ce que tout le monde songerais faire d'elle. Plus les avis défilés plus on pouvait sentir que la prisonnière aller passer un sacrée quart d'heure. Un futur sac à foutre qui occupera ses ravisseurs.

C'était enfin au tour de la chuunin de passé devant la ninja médecin. Celle-ci lui demanda de retirer son bas pour mieux voir la blessure, mais Tenten était un peu gêner de ce retrouver en sous-vêtement alors que tout le monde commencer à s'exciter. En plus, à force de fantasmer sur Rouge, la jeune femme était un peu humide et avait peur que son amie le remarque. Elle était malgré tout bloquer et accepta malgré tout.
Elle retira alors son bas délicatement, voir sensuellement devant la belle au cheveux rose. Doucement un string noir en dentelle apparu avant que la chair frissonnante par l'excitation apparaît à son tour.

" Fais doucement Sakura... C'est gênant et en plus c'est un peu douloureux.. "

Elle déposa ensuite sa main délicatement sur la tête de la jeune médecin avant de lever la jambe au niveaux de son visage pour qu'elle puisse mieux examiner la plaie. En faisant cela, elle ne s'était pas rendu que l'écartement de la cuisse en fit de même au niveau du string qui était sensé cacher sa vulve encore un peu humide. Elle rougissait un peu de honte. Il ne lui fallut pas longtemps pour comprendre, juste un petit coup de vent le long de sa fente qui la faisait frémir. Surement le souffle de la jeune femme en fasse d'elle.
Elle fit malgré tout mine de rien afin d'avoir l'air le moins gênée possible.

Elle regarda autour d'elle et continuer de suivre l'affaire comme si elle était pas dans cette position gênante. Elle regarder Sakura mais l'envie qu'elle ne fasse pas que la soigné prenait le dessus et comme à son habitude, les fantasme remplit son esprit. Son souffle s’accélère et s'en se rendre compte elle rapprocher peu à peu son intimité vers les lèvre de la jeune femme face à elle. Elle ne se demandait même pas si sa soignante était d'accord, elle n'avait pas le choix. Les yeux fermer elle poussa le visage de cette dernière vers son intimité pour qu'elle la déguste...

" Hmm. Une punition pour m'avoir demandé de me déshabiller devant tout le monde ! "
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Sam 27 Juin - 22:24

Les remarques du jeune Nara semblaient avoir eu leur effet. En effet, il avait bien vu qu’il n’était pas le seul qui ne faisait qu’attendre qu’une décision soit prise pour enfin commencer les festivités. Malgré tout, beaucoup semblaient retissant face à son intervention, et étrangement, ce n’était pas la personne la plus concernée. En effet, ils n’avaient pas vraiment aimé qu’un simple Chûnin sans histoire ose parler et dire tout haut ce que tout le monde pensait très très bas. Peut-être que ça paraissait prétentieux, voire même hautain… Mais bon, on parle de Shikanatsu, je vous rappelle.

Enfin, toujours était-il que maintenant, la Mizukage avait enfin répondu aux questions du grand brun. Elle annonça alors qu’elle allait partir avec l’une des prisonnières afin de la rammener à son pays, pensant qu’elle n’était vraiment que de passage et n’avait donc rien à voir avec tout cela. Cette nouvelle fit plutôt soupirer le pauvre homme, qui pensait profiter de la situation pour montrer à la princesse du pays de l’eau de quel bois étaient faits les shinobis de la feuille. Enfin, maintenant que c’était fait, il n’y avait plus rien à faire. La voilà donc partie, laissant toute la troupe et la prisonnière sous la tutelle des deux seuls Jônins présents.

Et c’est ainsi que nous repartîmes pour des tours et tours en rond. Ils avaient très bien compris ce que voulait dire Shikanatsu précédemment, mais ils n’osaient pas passer à l’acte. Non de dieu, le monde avait été pourri à coup de Luxure, qu’ils la jouent sérieusement pensaient les forces mystiques qui guidaient ce monde. Cependant, les paroles de la jeune Rouge avaient attiré l’attention du manieur d’ombre. Elle semblait vouloir négocier sa liberté… La barge, pensait-il. Elle proposait sa liberté contre les esclaves, mais avait-elle seulement compris la situation dans laquelle elle se trouvait ? Elle voulait surtout tenter de fuir par tous les moyens, quitte à nous entuber. Heureusement, les deux Jônins semblaient suffisamment intelligents pour percevoir son bluff, rassurant le Nara sur la nomination non-hasardeuse des personnes à ce poste.

D’un autre côté, le manieur d’ombres pouvait enfin voir d’autres réagir dans son sens, à commencer par la chère Pussy, avec qui il eut l’occasion de s’amuser lors d’un petit jeu. Farouche devant la Rouge, elle semblait profiter du fait qu’elle était attachée pour bien lui faire comprendre qui était la patronne. Peu après, ce fut au tour de l’autre Sunajin, Kazuo, qui n’hésita pas à se mettre dans le dos de la bandit pour la peloter sans vergogne. Il annonçait très clairement qu’elle n’était pas prête de partir avant de nous servir de jouet le temps d’une nuit. Ce type fit rire doucement le Nara, son style lui plaisait. Franc parler, quand tu nous tiens… Cependant, il fit remarquer aussi l’activité qui se passait dans son dos. Et quelle vue : la kunoichi médecin qui accompagnait le groupe était à genoux en train de donner du plaisir, sans doute contre sa volonté, à la brune au double chignon. Un simple sifflement à la vue sortie de la bouche du brun qui ne savait plus où donner de la tête.


« - Et bien, il faut croire que certains n’ont pas attendu les ordres, messieurs Jônins. Je doute que vous interrompre vos hommes et femmes dans ces réjouissances, n’est-ce pas ? »

Sans même attendre une réponse, il se retourna de nouveau pour se retrouver face à Rouge, Kazuo et Pussy. Il se rapprocha ainsi du trio, profitant de sa marche pour bien mater le petit cul de la fille à la tenue si légère, le lui claquant au passage sans retenue. Il savait qu’elle aimait ça, et n’allait pas se priver de le lui rappeler. Une fois cela fait, il vint se tenir droit devant la rousse, le visage de cette dernière se tenant ainsi en tête-à-tête avec son entre-jambe, toujours dans sa prison de tissus. Ses mains sur les hanches, il prit la parole.

« - Tu sembles parler beaucoup, pour une prisonnière… Comme nos supérieurs te l’ont expliqué, tu risques non seulement de pas retrouver ta liberté avant un moment. Mais bien mieux… »

Sans hésitations aucune alors, il descendit la braguette de son jean, et en sorti son membre à moitié en érection pour le coller sur le visage de la prisonnière.

« - Shikanatsu-sama devrait donc boucher cette bouche un peu trop bavarde ? Il tourna ainsi la tête pour regarder la jeune fille qu’il venait de fesser. A moins que tu ne souhaites ne la goûter encore, affamée que tu es ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Mer 8 Juil - 6:26
Avoir des alliés est une chose importante dans ce monde, surtout lorsque l'on était catégorisé comme nukenin. Sheila avait bien saisi l'importance de tout cela et était rentrée en contact avec Rouge une autre déserteuse de Kiri no kuni tout comme elle. Le marchait avait viré au fiasco avec l'intervention d'une force armée ralliant la plupart des grandes puissances avec à sa tête Terumi Mei en personne. Bien que la déserteuse aurait aimée pouvoir s'occuper d'elle à l'occasion, sa présence ce jour-là n'était guère un bon présage.

Une attaque rapide et puissante avait réussi à mettre à mal les deux nukenins, se faisant alors kidnappées comme de vulgaires genin de bas étage. Chose qui ne plaisait guère à Sheila, qui étaient-ils pour penser que de simples liens viendraient à bout d'une Kaguya ? Leur victoire écrasante les avait aveuglé et celle-ci comptait bien profiter de l'occasion pour retourner tout cela à son avantage dès que possible. Niant en bloc son lien avec la sulfureuse Rouge attachée à ses côtés, cette dernière réussissait à berner celle qu'elle appelait autrefois Mizukage.

Toujours ligotée de la même façon la Kaguya se laissait embarquer par Terumi et décidait de la suivre sans faire d'histoire. Elle attendait telle une lionne le moment propice pour échapper à celle qui venait de la sortir de cet enfer, elle attendait pour cela d'être hors d'atteinte du campement sans pour autant laisser le temps à sa geôlière de se rapprocher de son pays. Augmentant la densité de sa masse osseuse la nukenin réussissait à briser ses liens pour enfin venir assommer d'un coup lourd et rapide la Terumi pour finalement prendre la fuite. Elle était maintenant libre et pouvait partir se mettre hors d'atteinte comme elle l'avait prévue, mais une chose l'inquiétait...Rouge!

Sheila connaissait déjà le sort qu'ils allaient lui faire subir si elle ne retournait pas l'aider, n'écoutant que son coeur la Kaguya faisait alors demi-tour au pas de course. S'approchant du camp rapidement et silencieusement, sortant le fouet qui n'était autre que sa colonne vertébrale la jeune femme passait à l'action. Lançant son fouet à travers l'entrée pour enlacer Rouge et la tirer rapidement vers elle avant de lui arracher ses liens avec violence. Souriant narcissiquement comme elle en avait l'habitude, la sauveuse du jour ne pouvait s'empêcher de jeter un oeil à la poitrine de sa coéquipière avant de guetter la tente dont allaient surement sortir les ninjas restants.

"On dirait que tu m'en dois une ma belle non ?"
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Hentai :: Histoires v1-
Sauter vers: