Ouvrir le menu
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Naruto Hentai
Forum interdit aux moins de 18ans.



 

 :: Histoires v1 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Croisement insolite ( Pv Temari )

avatar





Invité
Invité
Dim 18 Oct - 0:44


Recherches de cobayes


Voilà quelques jours que je faisais des voyages ici et là. Faisant mine de travailler encore pour le serpent - alors que je pourrais m'en débarasser à n'importe quel moment - ma mission du jour consistait à chercher de potentiels cobayes pour cet homme. Il n'avait de cesse de vouloir un corps plus fort et il continuerait jusqu'à en trouver un. Ppauvre imbécile et fou qu'il était... Il s'obstinait, et pourtant, je le savais, il voulait mon corps avant tout. La raison de cette idée, je ne la connaissais pas, outre le fait d'avoir appris qu'il a tenté la chose sur mon frère, mais en aucun cas il n'arrivera à m'avoir. Quand j'avais été prêt, le jour J je l'avais retourné contre son propre jutsu via mes pupilles, cependant, désormais, l'éliminer serait un jeu d'enfant. Tout comme la plupart de mes adversaires. Rien qu'en pensant cela, mon aura froide pourrait presque avoir la capacité à refroidir l'atmosphère. Pour sûr, si Karin pouvait admirer mon chakra, elle pourrait noter une froideur dépassant l'imaginable.

Ainsi donc, je rôdais aux alentours du vent. Ce pays était plus ou moins connu et pour cause, dans le passé, ce dernier a tenté une attaque sur Konoha. Certes, leurs motivations étaient sournoises, mais désormais, cela a changé. De mémoire, c'est le jeune Gaara qui est devenu Kage. Cet enfant n'est pas à sous estimer étant donner qu'il n'est ni plus ni moins le jinchuriki du Shukaku. Et qui dit Jinchuriki dit énormément de puissance. Quand bien même niveau techniques je possède celles du mangekyou sharingan, ce genre d'adversaire n'est pas à prendre à la légère. Lui et Naruto m'ayant donner beaucoup de mal dans le passé...

Effaçant ces mauvais souvenirs de mon esprit, je vins donc reprendre ma route au milieu des dunes. Seul, n'importe qui pourrait croire que je suis un nomade et d'ailleurs, alors que je m'étais caché dans le désert, un soir, un groupe d'homme m'étaient tombés dessus, une petite escouade de Suna, patrouillant dans le désert. Attirés par le feu, ils m'ont donc demandés mon identité et au final, n'ayant pas eu le choix, cela c'est traduit par un meurtre de sang froid. Le katana avait glissé delui-même pour l'un et l'autre... Et le lendemain, c'est sans cacher les corps que je suis partit de ma cachette, continuant mon périple.

Il me fallait trouver des gens potentiellement intéressant et qui sait si au lieu de les ramener à Orochimaru, je ne me laisserais pas tenter par le(s) recruter, ou les livrer à Akatsuki ? Selon l'intérêt, qui sait ce que je ferais de ce ou ces personnes.
Quoi qu'il en soit, aujourd'hui, je passais proche d'un village, non loin de la capitale de Suna, à savoir, son village caché. Habillé d'un habit cachant mon identité, je tentais de passer inaperçu, en espérant trouver une perle rare aujourd'hui. Le plus tôt j'aurais terminé tout ça, le plus tôt je pourrais reprendre mes propres projets.
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Jeu 29 Oct - 14:52
Croisement insolite ~
Feat. Uchiha Sasuke ❤



Hors RP:
 

Devenir plus fort. Tel était le nindo des shinobis. Et tu n'échappais pas à la règle. Toi aussi tu recherchais la puissance, la force. Cependant, tu n'avais que faire de la gloire. Cela ne t'intéressais aucunement. Du moins, pour le moment. Chacun avait sa façon d'acquérir de la puissance, du pouvoir. Pour devenir plus forte, tu t'étais réduite au même quotidien, au même train-train habituel, à la même routine. Tout les jours, tu passais une bonne partie de la journée à étudier des documents, à remplir des papiers ou à étudier la botanique. Etre ambassadrice ne s'avérait pas être une tâche facile mais tu ne t'en plaignais pas. Le reste de la journée, tu t'entraînais avec des sunajins. Le Kazekage, Gaara qui n'était autre que ton jeune frère, n'hésitait pas à te donner des missions, même les plus périlleuses. Et à chaque fois, cela te motivait dans ta quête de la puissance. Tu aimais te surpasser, dépasser tes limites afin d'évoluer. Et Gaara ne s’inquiétait plus pour toi, du moins, il ne le montrait pas. Certaines fois, tu repensais au passé. A l'ancienne Temari. La princesse du désert qui était sanguinaire. Cela te faisait froid dans le dos. Mais tu étais heureuse de constater ton évolution. Bien que quelques traits de ton caractère n'avaient pas réellement changé.

Toc toc toc. Les bruits provenant de la porte te sortirent de tes pensées et c'est avec délicatesse que tu t'étais retirée de la chaise pour te diriger vers l'entrée de ta chambre. Ta main se posa délicatement sur la poignet et tu ouvris la porte. Tu fus surprise d'apercevoir Gaara entrer dans tes appartements. Que se passait-il ? Habituellement, tu étais convoquée dans son bureau. Mais il ne se déplaçait jamais. Ses yeux se posèrent sur toi et il te demanda de refermer la porte. Sans dire un mot, tu avais obéis. Les secondes défilèrent tandis qu'un silence religieux, c'était placé entre vous. Il fit quelques pas avant de jeter un œil sur les documents que tu étudiais quelques minutes auparavant.

— Que me vaut cette charmante visite ? Ne me dis pas que ta grande sœur te manque ?

Tu avais dis cette phrase en esquissant un petit sourire. Tu aimais bien taquiner tes frères, en particulier Gaara. Mais tu n'étais pas dupe, ce n'était aucunement le moment de rire ou de jouer, tu le savais. Pourtant, tu essayais de le faire sourire comme d'habitude. Mais il n'en fit rien. Les traits de son visage t'intriguèrent et tu étais impatiente de connaître le motif de cette visite. Il ouvrit la bouche et se mit à parler. Tu tendis les oreilles, attentive. Tu mémorisais chaque phrase et chaque parole de ses dires. Ton esprit d'analyste prit le dessus tandis qu'il abordait le sujet des meurtres qu'il y avait eu lieu autour du village du Sable. Tes lèvres s'étirèrent en un petit sourire discret lorsque tu compris ce qu'il te voulait. Il allait t'envoyer en mission. Et cela n'eut le don que de te rendre heureuse.

— Temari, tu as pour mission de surveiller les alentours. Reste très vigilante. Si jamais tu retrouves le meurtrier de ces civils, ramène le nous vivant de préférence.

Cerise sur le gâteau, tu allais en mission seule. Tu n'avais aucunement envie d'être accompagnée,. Y allait seule t'arrangeait. En temps normal, tu aimais bien faire des missions avec les chunins de ton village, cela leur permettait de progresser. De plus, donner des directives était ta tasse de thé. Mais lorsqu'il était question de ce type d'affaires, tu aimais t'en charger seule. Tu avais hoché la tête en direction de ton jeune frère, lui certifiant que le message était passé. Il quitta la pièce en te priant de remplir rapidement cette mission. Sans plus attendre, tu avais ramassé les affaires nécessaires pour accomplir la tâche que l'on t'avait attribué.

° Petit Ellipse °

Une heure et demi s'était écoulée depuis que tu avais quitté le village de Suna pour commencer tes recherches. Aucune trace de danger, aucune trace de villageois ou même de vagabonds. Tout était étrangement calme. Ton regard était rivé sur les horizons, tu analysais le terrain, espérant trouver un indice ou autre qui te donnerait une indication. Mais rien de concluant. C'est alors que tes yeux se dirigèrent vers une chose. Ou plutôt quelqu'un. Il n'était pas très loin. Sans plus tarder, tu t'étais approchée de lui. Tu t'étais freinée dans ta course à quelques centimètres de lui. Il était face à toi et pourtant, tu ne pouvais voir son visage. La cape cachait parfaitement son corps. Tes mains frôlèrent ton grand éventail avant que tu ne le pris dans ta main venant le placer près de toi. Quelque chose clochait chez cet étranger. Il n'avait pas l'air d'être un mendiant. Tes yeux se plissèrent essayant de distinguer ne serait-ce qu'un trait de l'inconnu. Après plusieurs secondes, voire minutes, tu te décidais à parler.

— Votre cape, s'il vous plait. Il me faut voir votre identité.

Le ton que tu avais utilisé n'était guère aimable. Mais ta voix était incroyablement douce. Tu n'avais pas envie de t'attarder, alors tu lui avais envoyé cette phrase sans d'autres explications. Tu étais très méfiante et tu attendais avec impatience sa réponse.
© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Dim 1 Nov - 18:57


Recherches de cobayes


Seul dans ce désert, n'importe qui aurait craqué face à la chaleur, mais moi , j'avançais telle une ombre, ne craignant ni la chaleur ni la solitude. Telle la mort, j'avançais sans rencontrer d'obstacles. Voilà bientôt des heures que je marchais, mais rien n'y faisait, je ne trouvais rien d'intéressant pour cette saleté de serpent, ou même pour moi. Cependant, le destin se décida peut-être à m'envoyer une fleur. En effet, au bout d'un instant, je ressentis une présence et c'est en un clin d'oeil qu'une silhouette se dessinait face à ma personne.

Ignorant au départ la personne, ce n'est que le ton de la voix qui me fit changer d'avis. Hm ? Il me semblait avoir déjà entendu cette voix il y a des années de cela et pour cause. C'est évident puisqu'on est chez eux n'est-ce pas ? Cette ninja du pays du vent n'était autre que Temari No Sabaku, soeur du fameux Kazekage et accessoirement jinchuriki du Ichibi dit Shukaku. Ainsi donc, c'est elle que le destin m'envoyait en " cadeau " ? Pauvre d'elle...

Elle ne faisait que faire son travail de shinobi, sans doute une enquête sur les meurtres de la veille, et de ce fait elle ne serait pas là pour coopérer directement avec moi. Quoi que... Depuis mon retour dans ce bas monde, je ne m'étais pas enquiquiné de savoir si les gens à Konoha me prenaient toujours pour un renégats. Et si un autre Sasuke se trouvait au village ? Non considéré comme un nukenin hm ? Me posant un bref instant la question je me demandais presque si me faire passer pour ce type ne serait pas une bonne chose ? Réfléchissant, finalement, je me décidais à redresser le visage, laissant simplement mes yeux se dévoiler. Mes pupilles rouges sang à nue, je fixais ses yeux et lançais immédiatement mon genjutsu ayant pour but de lui faire croire qu'elle se faisait immobiliser par des serpents sortis du sol sableux. Cependant, avant qu'elle ne croit à une quelconque attaque - alors que des ophidiens commençaient à glisser sur ses cuisses, lui faisant clairement ressentir une sensation de frottement et glissement sur sa peau - je vins à parler d'une voix se voulant calme.

" Sabaku no Temari je suppose ? Que me vaut cette rencontre ? Les raisons de ma présence ici sont personnelles, donc ne fais pas de gestes brusques et je n'en ferais pas aussi... "


Deal plutôt équitable n'est-ce pas ? Alors que mes sharingan avec seulement trois tomoes pour l'nstant étaient actif, je me retenais de montrer le niveau supérieur. Pour l'heure, je voulais bien voir sa réaction avant de me décider à faire quoi que ce soit. Les serpents continuaient à glisser le long de ses cuisses, telle des mains perverses aux intentions assez délicates et sournoises. Bien entendu, rien ne l'empêchait de se débattre, voir se libérer du genjutsu via une douleur réelle. C'est en pensant à cette possibilité que je posa une main sur le manche de mon katana, prêt à attaquer au cas où elle sortirait son fameux éventail.

Mon autre main tira en arrière ma capuche, dévoilant mon identité au grand jour. Uchiha Sasuke, le dernier des Uchiha.

[/quote]
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Hentai :: Histoires v1-
Sauter vers: