Ouvrir le menu
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Naruto Hentai
Forum interdit aux moins de 18ans.



 

 :: Histoires v1 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rencontre plurielle [PV Anko et Raclaw]

avatar





Invité
Invité
Jeu 31 Déc - 2:21


Ils ne le comprenaient pas. Tous. Ils n’avaient pas su mesurer pleinement son génie. Quelque part il ne leur en voulait pas, il les plaignait même que leurs esprits limités soient incapables de concevoir l’étendue des sacrifices que requéraient la poursuite de ses travaux. S’imaginaient-ils que l’on arpentait la route du savoir et la quête de la Vérité en respectant leurs précieuses règles d’éthiques ? Le pouvoir ne s’acquérait qu’à force de souffrances et de sacrifices. Si des décennies de guerre civile incessantes n’avaient pas fait entrer cela dans la tête des dirigeants du Pays de la Pluie lui-même ne pourrait rien. Ils l’avaient donc marqué comme criminel, faisant de lui un paria au sein de sa propre patrie. Déserteur, qu’ils l’avaient appelés, hérétique. Akira Suuto, ancien shinobi d’Ame no Kuni, lui savait ce qu’il était : un visionnaire. Un homme transfiguré par un don particulier : celui de percevoir pleinement les merveilles qu’offraient la vie, et les améliorations que l’on pouvait y apporter. L’ancien juunin n’avaient pas attendu pour s’affranchir des limites handicapantes que ce monde bien pensant lui imposait, il avait fait le choix audacieux de franchir le pas dans le domaine du divin. Et pour ceux qui ne parvenaient pas à comprendre l’étendue de talent il n’avait que mépris à leur opposer. Certes il avait pensé un temps proposer ses services au nouveau pouvoir qui s’était élevé dans le pays, mais il avait préféré mener ses propres recherches, vendant ses capacités aux plus offrant. De ses nouvelles expérimentations il avait appris beaucoup, et de ses explorations un autre nom était parvenu à ses oreilles : Orochimaru. Le légendaire Sannin de Konoha avait subi le même sort que lui, et quelque part il ressentait une forme de connexion spirituelle avec ce compagnon méconnu qui poursuivait comme lui la seule quête qui valait la peine : celle de la Connaissance Ultime.

C’est dans la poursuite de ce but, récemment mécontenté par ses échecs répétés dans ses recherches, qu’il avait décidé de partir sur les traces du légendaire Nukenin du Pays de Feu. Akira n’était pas assez imprudent pour se laisser à approcher directement un individu aussi dangereux, mais sa curiosité aiguisée de chercheur avait excité son ambition suffisamment pour le pousser à se mettre à la recherche de ses travaux et caches qu’il savait disséminés un peu partout. Quels secrets recelaient les laboratoires dissimulés d’un homme aussi génial qu’Orochimaru ? Un homme qui avait réussi à tromper la mort et faire armes égales avec un Hôkage. C’était ce pouvoir qui avait poussé l’audace d’Akira à aller jusqu’à porter son regard sur le Village caché du pays du Feu, à élaborer une stratégie longue de plusieurs mois pour réussir à tromper la vigilance des escouades de patrouille afin de s’infiltrer au sein de Konoha. Même protégé par la puissance de son jutsu de dissimulation il pouvait ressentir la pression que faisait peser sur lui la barrière de détection élevée par les équipes Juunin et l’ANBU du Village Caché de la Feuille. Il ne disposait que d’un temps limité avant de se faire repérer qu’il comptait bien mettre à profit. En cas d’échec il savait que sa tête serait sûrement prélevée par les services d’interrogation de Konoha, pour y creuser le moindre jutsu qu’il avait pu apprendre, le succès en revanche lui promettait une récompense au-delà de ses rêves.

Appâté par cette récompense il réussit à trouver le talent nécessaire pour se frayer un chemin jusqu’aux cryptes de Konoha, gardés par de puissants sceaux de protection. Dépassant des rangées de caissons et de chambres fortes il tomba enfin sur l’objet de sa quête. Le temps accordé à l’élaboration de son plan et de ses recherches avait payé : devait lui une rangée de dossiers rassemblaient une portion des travaux menés par le Sannin exilé. Des fioles contenues dans une boîte éveillaient particulièrement sa curiosité. Il déroba le tout et se volatilisa avec suffisamment de rapidité encore pour se soustraire à la vigilance de la sécurité. Du moins le croyait-il, car sur le chemin du retour vers sa retraite aménagée, il lui semblait percevoir une présence derrière lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Jeu 31 Déc - 2:38
Encore une journée monotone , comme les autres, barbares bref ennuyeuse. Raclaw s'était Levé aux aurores et s'était immédiatement mit à s'entrainer. Il avait commencer par des exercices physiques. Pompes abdos tractions etc.. Puis ensuite le taijutsu et le maniement des kunai et du sabre sur les mannequins. Et enfin la contrôle du chakra de son corps. Car c'était une chose assez. Compliqué pour lui.nmais il y arrivait petit à petit et avec cela il concluait par ses techniques de ninjustu. Tout cela durait bien autres bonnes heures. Il était maintenant 11 heures du matin. Raclaw avait donc décidé s'enfile sa cape manteau ses habits civils en dessous. De mettre son bandeau sur son bras. De prendre ses kunai et son katana et vaut commence à se balader partout dans le village histoire de se détendre.

Alors qu'il marchait depuis plusieurs heures sans but précis il arriva près de la crypté inviolable enfin pour un ninja de son niveau car il semblait que le sceu était détruit. Racalw dissimula sa présence et se cacha pour voir un ninja qu'il n'ait jamais vu s'enfuir avec quelque chose sous le bras. Il comprit alors que l'individu devant lui avait volé des choses interdites. Il s'élança immédiatement à sa poursuite et commence à à le rattraper.

-tu ne m'echaperas pas
.

Il lança deux kunais au bouts desquels pendait des parchemins explosif.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 54
Date d'inscription : 24/10/2015
Membre





Anko Mitarashi
Membre
Jeu 31 Déc - 2:53
Anko était relaxe et devais simplement être de garde a la porte ou rien ne se passe vraiment, elle était aussi une ancienne force de l'ANBU et la disciple du traite en ayant quand même certain remort de son ancien sensei, mes elle restai tout de même une ninja de konoha sous le regne de deux hokager, mes elle savait pas vraiment si c'était une bonne ou mauvaise chosse de revenir a konoha. Ayant passé une partie de son enfance avec son maitre, elle eux des penchant plutôt sombre dans c'est entrainement mes jamais réussi a donné la sanctification. Anko fut révéillé encore une fois en sursaute en attendant que les sceaux de l'ancienne chambre de son sensei et nu pas vraiment le temps pour s'habillié en allant vers cette endroit qui n'était plus vraiment inconnue pour elle en s'infiltrant dans cette zone puis regarde les documents manquant.

-C'est bizarres, les seuls documents qui manque......c'est sa ?

Puis entend une fois aux loin puis des explosions, puis cours dans la directions.

-Merde......justement il faut pas les détruires ceux la.
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Jeu 31 Déc - 3:14
Repéré. Il fallait s’y attendre. Akira se savait doué mais il ne pouvait pas espérer tromper la vigilance de l’ANBU de Konoha aussi longtemps. Du moment qu’il avait conservait son butin auprès de lui et agissait suffisamment rapidement il pouvait encore parvenir à s’échapper. Il disposait encore d’un laps de temps suffisant avant que ne soit mobilisé des forces plus conséquentes. Alors même qu’il formulait cette pensée ses sens aiguïsés repérèrent le sifflement caractéristique de deux armes de jet lancés contre lui. Ses réflexes forgés par des décennies de combat devancèrent la moindre pensée et il baissa la tête pour laisser passer les kunaï, aggripant du coin de l’œil la vision des sceaux explosifs qui étaient liés à ceux-ci. Les lames percutèrent la roche du goulot de sortie de la crypte, créant une explosion qui provoqua un éboulement en chaîne. Akira eut tout juste le temps de faire usage de sa dextérité surhumaine pour échapper aux flammes de l’explosion et atténuer l’onde de choc. Un bien maigre avantage si on tenait compte du fait qu’il était à présent pris au piège. Certes il pouvait toujours se creuser un passage en usant de son chakra Dôton, mais il avait un ennemi sur les talons et il ne savait pas encore si d’autres allaient venir. C’était raté pour son option d’éviter une mobilisation massive des troupes de surveillance. Sans céder au désespoir mais contrarié par les précipitations dans ses plans il se tourna face à son nouvel adversaire. Son mécontentement enfla lorsqu’il pu constater la jeunesse du shinobi à l’origine de ses problèmes. Sans doute venait-il à peine d’entrer dans la majorité, il avait encore cet air candide sur son visage aux traits fins, encadré par des mèches rougeoyantes. Un shinobi ? Ses vêtements de civil semblaient lui souffler le contraire mais son talent aux armes venaient de lui prouver le contraire, de surcroît il pouvait deviner l’accumulation de chakra vers ses points vitaux.

Malgré tout il demeurait un simple gamin, et donc non une menace sérieuse pour un homme de son talent et de son expérience. Un mince sourire sauvage se dessina sur le visage d’Akira, il forma les sceaux adéquats prêt à lancer son attaque :

- Quelle malchance pour toi de t’être cru capable de perturber mes plans petite chose. Ne crains rien, je te tuerais sans douleur.

A peine ces mots quittaient-ils ses lèvres qu’une autre présence se révélait à lui. Pas encore visible à son regard mais gagnant en intensité, il pouvait la percevoir au loin, progresser vers leur position. Le jeune homme ne lui poserait guère de soucis, mais faire face à un autre adversaire relevait d’une autre paire de manches. Il décida d’opter pour une approche stratégique et de s’offrir l’avantage du terrain.

- Ninpô - Kirigakure no jutsu !

Un brouillard enveloppa les lieux, dissimulant Akira à la vue du jeune garçon. Il lui était désormais possible de frapper comme bon lui semblait, cela lui offrait également le temps de s’occuper du second adversaire qui approchait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Jeu 31 Déc - 3:34
L'intrus esquiva les kunai aisément. Mais en faisant cela il s'était bloqué la sortie car les kunais avait fait s'écrouler une partie du plafond bouchant ainsi la sortie et coupant la retraite d ce ninja. Raclaw se mit en garde. Mais à peine eut il entendue des menaces et une formule qu'un épais brouillard envelloapa l'espace. Ça c'était mauvais. Il n'aimait passe battre à l'aveugle et le katon ne l'aiderait pas. Par contre il y avait une solution. Il se concentra.

-Raiton cage défensive.

Il chuchota cela ets'envelopa d'un bouclier électrique. Ainsi il pourrait sûrement tenir jusqu'à l'arrivée de l'autre personne présente ici qui était sûrement de konoha
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 54
Date d'inscription : 24/10/2015
Membre





Anko Mitarashi
Membre
Jeu 31 Déc - 3:43
anko ne dit rien et sentie un chackra qui était plus fort, et un autre plus faible en étant un ninja de la perspection, elle pouvait sentir aisement ou était les ennemies a combattre en sentant le premier qui c'était protegé en pouvant bougé plus furtivement et arrive devant l'Inconnue dans une tenue qui pouvais voir était pas vraiment faite pour combattre de façons discret quand ont la remarque en venant vers Akira pour l'attaqué en attrapent son manteaux pour tiré dessus et voir qui c'était.

-Redonne moi les recherches.......sale intrus.

Bien que le brouillar était encore présent seul Akira pouvais vraiment voir ma tenue.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Jeu 31 Déc - 3:58
De façon inattendu le jeune shinobi avait réagit de manière remarquablement rapide, démontrant des talents plus étendus qu’il ne le pensait. Cela n’était certainement pas d’un niveau suffisant pour lui créer une véritable difficulté mais il était ici contraint par l’urgence du moment et l’arrivée d’un second adversaire…une Juunin qu’il reconnaissait, seul doté des capacités de perception en ce lieu, comme la célèbre Anko, l’ancienne disciple de celui-là même dont il cherchait à découvrir les secrets. Quels renseignements devaient renfermer le cerveau de cette femme ? Cette situation allait-elle se révéler au final une occasion inespérée ? La jeune femme démontra ses talents en l’attaquant de pleine tête et le dépouilla de son manteau, le sommant de remettre le bien volé. Akira gagna la protection de la brume, se mettant à l’abri, conscient de la dangerosité de son nouvel adversaire. Profitant de la brume environnante qui créait une véritable parade visuelle, il dissimula son chakra, ayant pu vérifier les talents de la kunoichi pour la perception, pour se placer dans le dos de la nouvelle venue, admirant au passage une tenue remarquablement légère dévoilant des formes appétissantes. Sans se laisser troubler par cette dernière il dévoila un kunaï qui pointa vers le dos de la jeune femme, lui faisant une clé de bras dans le même temps pour la soumettre à son contrôle.

Il devait la jouer finement s’il voulait se sortir de ce mauvais pas, se constituer un otage n’était pas la pire idée qui lui était venue. Garder la jeune femme sous son contrôle allait s’avérer un challenge, mais il tenait ainsi un moyen de pression sur le jeune garçon bien plus manipulable et susceptible de céder au chantage.

- Je vous conseille de vous pliez à mes ordres si vous voulez sortir d’ici vivant ! Toi le jeune ! Montre moi un chemin pour sortir d’ici ! Il y a forcément une issue de secours à cette crypte !

Il cru bon d’ajouter :

- Le moindre petit jeu coûtera cher à ta supérieure.
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Jeu 31 Déc - 4:07
Aie.. La présence de tout à l'heure que Raclaw avait décelé n'était autre que anko mitarashi. Une clebre kunoichi. Elle parvint à mettre son adversaire au s'il et à le dépouiller mais ce dernier se faufila dans le brouillard et profita de cette ouverture pour la prendre en otage. Raclaw pendant le même laps de temps avait créée un clone et s'était faufilé en dissimulant au maximum sa présence et pointa son sabre vers le visage de l'homme. Qui venait de menacer le clone.

-Je te conseille de la relcaher doucement et de te rendre. J'aimerais éviter de te blesser et de meurtrir le corps de cette belle kunoichi.


Le regard sur il attendait la réaction de son opposant qui n'était vraiment pas débutant
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 54
Date d'inscription : 24/10/2015
Membre





Anko Mitarashi
Membre
Jeu 31 Déc - 4:19
Bien que la jolie Kunoichi savais parfaitement combattre, elle pouvait enfin voir le visage du voleur en étant dans une position pas vraiment confortable en sentant le chackra du clone qui était en l'air pendant que le vrais lui était entrains de dire c'est objections, mes il était vraiment trop jeune ne venant utiliser simplement un serpent pour lui faire lâché le sabre en profitant d'un moment d'attention pour venir plaqué aux sol le voleur en tenant le kunai contre sa gorge en étant assis sur lui en sentant un drôle de bosse dans son pantalon en parlent de vive voix juste devant son visage.

-Hors de question que tu prenne c'est documents, j'aurai du les détruire quand j'en avais l'ocasions, maintenant rend toi et je te tuerai pas.

Puis regarde ensuite le jeune ninja qui voulait prendre ma défence en fessant disparaitre le serpent aux loin pour voir si l'ANBU surveillez les agissement dans la cryptes en restant quand même sur c'est garde.

-Que fait tu la toi ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Jeu 31 Déc - 4:37
La situation devenait de plus en plus contrariante pour Akira. Faisant preuve d’un esprit d’initiative insoupçonné le jeune garçon avait matérialisé un clone de foudre, technique d’un niveau exceptionnellement difficile à exécuter pour quelqu’un de son âge, et s’était dérobé à la vigilance d’Akira, mis sous pression par la surveillance sa cible qu’il tenait en otage, pour pointer sa lame vers lui. Une menace pour l’instant hypothétique, il tenait toujours son couteau contre les omoplates d’Anko et il se savait suffisamment rapide pour la tuer avant que le jeune homme n’entreprenne quoi que ce soit. Il pouvait alors très bien jeter le cadavre sur le shinobi et se servir de la confusion pour s’en débarasser Il jugea bon de faire partager cela à son adversaire.

- Tu es surprenamment plus doué que je ne le pensais…pour un shinobi de Konoha. Mais ta lame ne m’atteindra jamais à temps, entre autres talents j’ai celui de frapper vite et fort…plus vite que toi.

C’était sans compter sur le fait qu’il avait ici affaire à une élite du village caché de la Feuille, la Juunin n’était pas assez novice pour laisser passer la moindre opportunité. La concentration d’Akira divisée, elle n’eut aucun mal à se débarrasser de son emprise pour le jeter au sol, déstabilisant sa prise pour lui faire rencontrer le sol rocailleux avec fracas. Akira étouffa la douleur suffisamment longtemps pour garder conscience et constater que la jeune femme se trouvait à califourchon sur lui, dangereusement proche. Trop proche même. De manière aussi mortelle que sensuelle, déclenchant en lui des pensées et des sensations qu’il s’efforçait de taire. Son corps ne suivi pas la résolution de son esprit et malgré lui son mât se mit lentement à se dresser. Il pouvait sentir la pression de la poitrine de la jeune femme ainsi que le tranchant de la lame.

Sa détresse s’accru lorsque dans son dos le contenu des fioles se mit à fuir. Le contenu de son butin allait être perdu ! Sans doute avait-il perdu une large partie d’ores et déjà ! Cela lui donna suffisamment de courage et de cran pour faire fi de la douleur et mobiliser le chakra nécessaire dans sa bouche pour cracher un flot de vent dans les yeux de son opposante, la déstabilisant suffisamment pour détourner la lame de sa gorge et revenir sur pied. L’adrénaline coulait à flot dans son sang, sa gorge griffé par la lame, mais une sensation étrange commençait à l’engourdir. Une fumée rosâtre teintée de rouge emplissait le tunnel, le lieu clos facilitant son accumulation. Une sorte de fièvre gagnait en intensité Akira, celle-ci ne laissait sûrement pas insensible ses opposants également.
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Jeu 31 Déc - 4:45
Alors que son adversaire le menaçait et que Raclaw le tenait en respect anko ennprofita pour jeter ce dernier à à terre et lui pointer un kunai vers la gorge en se mettant à califourchon sur lui. Raclaw distingua alors la petite tenue de la kunoichi. Ce qui le fit rougir et aussi durcir mais il se retint. Puis il répondit à la question de sa supérieure.

-Je l'ai vu arriver et entrer. Oui également sortir les bras chargés je me devais d'intervenir. Ne serait ce que pour le ralentir.

À ce moment précis l'homme se relva et et tenta de s'enfuir. Mais une fumée rouge le fit vaciller . à ce moment Raclaw se jeta au sole pour échapper à cette dernière et il retint sa respiration interrogeant du regard sa supérieure sur la marche à suivre désormais.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 54
Date d'inscription : 24/10/2015
Membre





Anko Mitarashi
Membre
Jeu 31 Déc - 5:01
Anko avais compris se qui passé avec se nuage rouge et fait juste signe aux jeune ninja de sortir en retenant sa respirations en venant l'attrape puis aussi le faire sortir de la piéces en se trouvant dans une piéces secréte ou l'air du poisson ne risquerai pas de venir prendre notre oxygéne en venant simplement attaché le renéga en venant voir sa blessure aux coups puis soupire simplement en venant voir le jeune qui semblé aussi perturbé par ma tenue en se disant que le manteaux de Akira en venant caché la plupar de sa tenue en soupirent puis revient retiré le pantalon du renégat pour voir les dégats de son poisson.

-Donne moi ton noms, et ne bouge surtout pas du tu est sinon je t'attache comme lui.

Elle disait sa, mes en ayant avalé une partie de gaz pour venir faire rentre l'intru elle se sent un peut excité par cette endroit.

-Dit moi se que tu voulait faire avec c'est projets.
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Jeu 31 Déc - 5:17
La fièvre s’était transformée en excitation et en désir intense. Le contenu de la fiole devait être une sorte de réactif excitant, une drogue pour la torture ou l’interrogatoire…ou un quelconque usage pervers auquel l’avait destiné le Sannin Orochimaru. La substance en tout cas avait pénétré le système de toutes les personnes présentes. Akira malgré le voile rouge qui obscurcissait peu à peu sa raison pouvait deviner que ce n’était pas un simple gaz auquel on échappait par le simple fait de retenir sa respiration, il devait s’agir d’une substance pénétrant également par le simple contact avec la peau. Ayant été exposé à la plus grande dose il était normal qu’il en ressente le premier les effets, qui se manifestait pour le moment de manière aussi humilante qu’excitant par une remarquable érection, mais les mêmes conséquences n’allaient pas tarder à gagner les membres de la petite équipe. Sans doute allait-il pouvoir espérer profiter de leur état second pour s’enfuir et mettre un terme à cette déroute. Peut lui importait à présent les documents, seul importait de ne pas finir en matériel de torture pour les équipes d’investigation de Konoha. Même si à bien y réfléchir embrasser la kunoichi et déchirer les vêtements du jeune shinobi pour exposer son torse lui apparaîssait tout à coup comme des objectifs tout aussi valable. Il fit taire ses désirs suffisamment longtemps pour s’apercevoir prisonnier, soumis aux questions de ses assaillants.

- Akira Suuto…pour vous servir. Je…n’étais…que de passage.

Réussit-il à mentir avec difficulté, soumis aux effets de la drogue qui se frayait un chemin dans son organisme. Il était encore suffisamment conscient pour tenter déjà de se débarrasser de ses liens, une petite lame dissimulée da sa manche lui servant d’outil pour sa libération. Tout en travaillant il ne pouvait s’empêcher de laisser son regard loucher sur la poitrine exubérante d’Anko, son excitation réveillé alors qu’il parvenait à voir le même désir gagner peu à peu ses adversaires.

- Si tu veux savoir…ma mission…je te…la soufflerais avec plaisir…à l’oreille.

Acheva-t-il sur un air de défi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Jeu 31 Déc - 10:02
La kunoichi l'avait saisis au vol et l'avait amené lui et le voleur dans une pièce plus loin à l'abri du gaz. Elle oui demanda sur un ton sévère son nom et aussi de ne pas bouger avant de reporter son attention vers le voleur. Raclaw lui allait bien jusqu'à ce qu'il sentebsa température corporelle monter et des pulsions animales et primaires remonter. Et elles s'accentuèrent lordqukilbposa les yeux sur les deux ninjas. Mais il répondit quand même. En se reprochant et en s'accroupisantba un mettre de la kunoichi et du voleur. Ne les lâchant pas du regard. La respirationnhaletante. Et un désir oppressant montant en lui.

-Je suis Raclaw Leonheart chunin de Konha. maître Anko' je suis pourtant sur de ne pas avoir inhalé de gaz pourquoi je me sens attiré avec des pulsion qui montent en moi.


En effet ce la se voyait même il avait durci ce qui créait une bosse assez voyante.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 54
Date d'inscription : 24/10/2015
Membre





Anko Mitarashi
Membre
Jeu 31 Déc - 13:12
Bien que le gaz semblait être une création que Orochimarue a fait, la belle kunoichi se doutais qui avait déjà utiliser les recherche pour excité c'est partenaire en le regardent puis sourie docilement en venant invoqué un petit serpent pour venir le complétement le devertire en voyant la lame dans sa manche puis retire tout se qui avait pour le mettre e nue en regardent simplement Raclawn en voyant les effet.

-M'appelle pas maitre, tu est pas mon apprentie, et c'est pas grave, le gaz rentre dans la peaux et va t'excité pendant un moment même une affine partie, donc essaye de resté loin de moi.

Anko report son attention sur le shinobi qui venais piqué les documents de mon ancien sensei mort, en restant malgré tout sur son ventre en sentant vraiment le membre contre sa culotte noir en soupirent simplement.

-Tu a utiliser les recherches sur la drogue de Orochimarue, c'est sa ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Jeu 31 Déc - 13:53
La kunoichi semblait se presser volontairement contre lui, sensible également aux effets de la drogue qui peu à peu imposait ses effets aux personnes présente. Anko poursuivait son interrogatoire tentant visiblement d’ignorer son désir, alors que son subordonné, le dénommé Raclaw, s’approchait d’elle visiblement sur le point de céder. Cela pouvait peut être servir ses plans. Son esprit maintenant complètement obscurcis par la drogue il sentit à peine le serpent le dévêtir, tandis qu’il ne ressentait que plus vivement encore la pression du bas ventre d’Anko contre son membre aussi dur que l’acier qui grandissait à vu d’œil.

- Je ne savais rien…sur les effets de cette drogue…mais visiblement j’en apprends un peu plus sur celle-ci et ses conséquences…sur le corps.

Dit-il en gémissant malgré lui alors que son désir et son excitation décuplait sa force. Sa passion aussi soudaine qu’incontrôlé lui permit de se débarrasser de ses liens, déjà entamés par sa lame, rompant ceux-ci par l’usage de la pure force brute et désarmant Anko d’un revers de la main. D’une série de sceaux trop complexes et rapide à voir à l’œil nu il invoqua des cordes sortit de nulle part, même nu il demeurait un shinobi expérimenté. Enserrant Anko dans des liens qui faisait ressortir sa poitrine appétissante et la soumettait à sa volonté il la projeta contre Raclaw pour ne pas lui laisser le temps de réagir. Il se colla à son tour à la jeune femme, son pieu touchant ses fesses. Le contact corporel accru les effets de la drogue, transmettant la substance de sa propre sueur à travers la moiteur de la peau de la kunoichi. Le jeune shinobi se trouvait quant à lui les mains entravés, subissant malgré lui la pression de la poitrine opulente de sa supérieure. Akira savait que les cordes ne les retiendraient sans doute pas suffisamment longtemps tous les deux, mais en provoquant le contact il contribuait à plonger peu à peu Anko et Raclaw dans la même passion que la sienne. Dans peu de temps ils seraient trop occupés à s’abandonner au sexe pour lui laisser le temps de s’échapper…si lui-même n’avait pas totalement abandonné sa raison au désir qui menaçait de le submerger.
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Jeu 31 Déc - 17:52
Sa supérieure en l'entendant lui dis de ne pas l'appeler maître et de rester un peu éloigné d'elle pour ne pas céder aux pulsions qui montant en lui. Il obéit et resta en retrait. Et d'un coup sans qu'il puisse intervenir à cause de landrogue qui brouillait une orgie de ses sens le captifs se libéra et fit apparaître des. Cordes qui ligotèrent Anko qui fut propulsé vers lui. Elle tomba sur lui labpoitrine se pressant sur son torse et leur bouche à quelques centimètres l'une de l'autre. Il voulut intervenir mais des liesn apparurent et lui ligotèrent les mains tandis que le prisonnier se mettait sur anko. Les pulsions accélérèrent et il sentît durcir sa virilité encore plus. Il tentait de se concentrer mais la drogue l'en empêchait.

-Anko je vais pas tarder à craquer. Je suis à deux doigts de succomber
.

Il jeta un regard sur le torse du prisonnier et sur sa musculature et serra les dents en sentant une nouvelle monte d'excitation
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 54
Date d'inscription : 24/10/2015
Membre





Anko Mitarashi
Membre
Jeu 31 Déc - 21:08
Anko aime pas vraiment être attaché et avant d'être attaché par cette corde, il a plusieur clone qui vient simplement utilise sa technique de poisson pour venir le mordre dans le coups pour paralisé son corps malgré la force herculéen dont il fait preuve, puis vient vers l'apprentie ninja pour venir l'embrassé en restant contre lui en le masturbant en venant le libéré des cordes avec mon clones en ayant était empoissonné déjà par plusieur sulbtance comme des aphrodisiaque ou bien des poissons vraiment virulent en ayant plusieur fois passé a coté de la mort.

-Ton nuage est pas encore assez aux point....

Bien qu'elle se sentais malgré tout un peut excité, elle pouvait gardé la maitreisse de son envie tout en gardent le controle sur les actes de chaqu'un.
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Ven 1 Jan - 13:09
Akira paralysé par le serpent invoqué par la kunoichi tomba au sol, gardant le regard fixé sur le couple qui commençait déjà à se chauffer de manière très excitante pour Akira. Malgré lui il sentait peu à peu toute résistance s'en aller et sombrer de plus en plus dans cette envie de désir, celle de sauter sur Anko pour la coller au sol et la posséder, celle de débarasser Raclaw de sa chemise et parcourir son corps de ses mains. Pour le moment il demeurait à la merci de la kunoichi de Konoha mais peu à peu les effets de la paralysie allait se dissiper, lui laissant le champ libre pour faire subir les pires sévices sensuelles à Anko et son compagnon.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Ven 1 Jan - 15:43
Anko vint remettre le voleur a sa place grace a des clones et un serpent. elle réussit a le mordre ce qui le paralysa le mettant hors d'etat de nuire. puis contre toute attente et al surprise de Raclaw Anko vint l'embrasser en le défaisant de ses liens. une fois libre il ceda et se mains glissèrent le long du corps de Anko jusqu'a sa poitrine. sa main gauche commença a malaxer généreusement cette dernière puis il mit sa langue dans la bouche de Anko pour se mêler a la sienne et la faire aller plus loin. sa seconde min elle partit vers le prisonnier et commenca a lui caresser le torse et descendre sensuelement vers son membre qu'il saisis pour commencer de long vas et viens.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 54
Date d'inscription : 24/10/2015
Membre





Anko Mitarashi
Membre
Jeu 7 Jan - 1:34
Anko sourie et voit aucun des deux garçons pas vraiment obéissant en venant utiliser deux serpent pour leur attaché les mains dans le dos, puis vient docilement leur caresse les deux membres avec c'est pieds en se masturbent en caressent sa poitrine juste devant eux sans pouvoir me touché, il pouvait juste regarde pour le moment puis en sentant un peut excité puis vient glisser sa chatte contre la bouche du prisonnier puis vient faire un signe a Raclaw.

Montre le membre du prisonnier qui semble dressé et sans caresse en regarde son disciple de sexe en attendant de voir c'est talent en se sentant bien sa chatte être mangé par la bouche de cette inconnue en gémissent un peut plus.

-Montre moi comment tu va le faire jouir avec ta bouche, puis vient m'embrassé avec, si tu arrive pas enfile la toi dans le cul.
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Hentai :: Histoires v1-
Sauter vers: