Ouvrir le menu
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Naruto Hentai
Forum interdit aux moins de 18ans.



 

 :: Histoires v1 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ce n'est pas réel...ce n'est pas réel...(Pv Naruto)

avatar





Invité
Invité
Lun 11 Avr - 11:15
Lily-Rose et Naruto
Si je n'avais pas trainé au lit jusqu'à la dernière minute, peut-être que tout cela ne serait pas arrivé. J'avais eut de la peine à trouver le sommeil, la pleine lune ne me réussi pas. Mon frère lui dort toujours comme un loir, je suis sur que meme avec une bombe qui exploserais à coté, il ne se réveillerait pas cet abruti. Il m'avait été des plus facile de venir lui chiper  trois tomes de sa série de manga. Je suis bien consciente que je me ferais radiée de mon statut de fille populaire si ca venait à s'apprendre. Heureusement, personne n'est au courant que j'apprécie les mangas de mon frère. Je ne peux pas me permettre de devenir une cible, j'ai besoin d'être parmi celle qui vise justement. Je me suis endormie, avec un  de ces mangas en mains justement, ceux qui parle de ninja. Ainsi, le réveil fut mal venu car j'avais encore envie de rêver moi.  

A moitié endormie, une main levée au visage pour venir, de mes doigts fins, retiré un peu de sommeil au coin de mon œil, j'avais pris le chemin de ma salle de bain privative machinalement. Un chemin que je peux faire meme en dormant si je ne laisse rien trainer sur la route bien sur. La porte y est toujours entre-ouverte, pour que je puisse la pousser de mon pied. Et cette fois... je n'eus pas le temps de tâter le mur de ma main droite comme je le fais tout les matins. Un violent flash de lumière m'a ébloui. Mon reflexe a bien sur été de reculer d'un pas...et de me prendre le pied dans un objet trainant au sol...Le seul hic ? C'et qu'en retombant en arrière, sur mes adorables fesses, c'est humide ce que j'ai senti sous moi. Et nous n'avons aucun animal domestique qui aurait pu uriner sur mon tapis...et je n'ai pas renversé d'eau. Le temps de pouvoir ouvrir mes yeux, et m'habituer à ce...soleil qui claire difficilement au travers des...

-Des Feuillages ? Des arbres ?

D'accord, là, je devais m'être cogné la tête très durement pour rêver de forêt. Au lieu de me lever, je me contente de passer mon regard partout autour de moi. Je sens bien mon pouls s'accélérer, voulant gentiment prévenir que la crise de panique va survenir sous peu. En regardant derrière moi, je ne vois que ca, des arbres. Je referme les yeux, et en ouvre un à moitié.

-Toujours la foret...

Je finis par me lever, avec un petit manque d'équilibre mais cette fois, je me rattrape au tronc de l'arbre à coté. Bon, j'ai le cul un peu humide, ma culotte en dentelle mise pour la nuit ne servira plus aujourd'hui on dirait. Ma main va épousseter les feuilles collées à ma peau, avant d'essayer de trouver une idée pour me réveiller. Car oui, ca ne peut être qu'un rêve... Pourtant, je ressens un frisson. Le vent est frais. Voilà que ce rêve devient assez réaliste, et avec ma nuisette, je ne suis pas vraiment à mon aise, meme si ce n'est pas réel tout ca.
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Mar 12 Avr - 22:22
Une nouvelle journée allait écrire l'histoire de Naruto, alors que le soleil illuminait de tout son être le pays du Feu, quelques rayons se posaient sur le visage du blondinet qui dormait paisiblement dans sa chambre. Voulant tenir la promesse faite à Sakura, le protagoniste du manga n'hésitait pas à s'entraîner tous les jours pour atteindre le niveau de son plus rival et ami. Le repos du shinobi s'arrêta lorsque le réveil se mit en action, un bruit aigu et régulier, résonna dans toute la pièce. Machinalement l’appareil électronique s’arrêta lorsque la main du Genin se posa dessus avec une certaine force. Quelques minutes à émerger seul dans son lit, le jinchuruki de Kyuubi, se décida finalement d’accomplir sa destinée quotidienne. Quittant sa couette d’un seul bond, il se dirigea dans un premier temps dans la cuisine afin d’assouvir les envies de son estomac qui criait déjà famine depuis quelques minutes.

Après un petit-déjeuner des plus copieux, Naruto se dirigea dans la salle bain avant de se débarbouiller des saletés de la veille, un petit coup d’eau sur le visage, et il était temps pour lui de reprendre la route. Habillé comme à son habitude, il se précipita hors de sa demeure. Remplissant ses poumons d’air frais, il laissa apparaître un immense sourire sur son visage aussi rayon que l’astre solaire. Saluant les quelques passants qui passaient devant chez lui, le blondinet se mit à courir comme un fou jusqu’au terrain d’entraînement. Espérant y trouver Kakashi, Jiraya ou Yamato, le blondinet ne trouva que la poussière et la solitude. N’ayant aucun compagnon pour le pousser dans ses retranchements, il décida alors de s’enfuir du village.

Quittant les murs protecteurs de Konoha, il se hâta le long d’un petit sentier battu, l’emmenant dans la forêt de la mort. Un lieu où le danger est permanent, que ce soit la faune ou la flore, il valait mieux être un ninja avertis pour y survivre. Un endroit parfait pour s’entraîner. S’engouffrant dans cette immense forêt où la luminosité était moindre, il l’arpenta en sautant d’arbre en arbre à la recherche. Retrouvant la terre ferme, le blondinet se laissa submerger par les souvenirs d’une époque radieuse, d’une époque où l’équipe 7 était entrain de passer l’examen Chuunin.

«  Sasuke… »

Avec lenteur les lèvres du blondinet s’étirèrent, dessinant ainsi un petit sourire sur son visage. Rêveur et nostalgique, une petite brise effleura la peau de notre protagoniste qui sans s’en rendre compte marchait paisiblement dans la noirceur de ce lieu maudit par tous. Pensant être seul, une silhouette au loin faisait son apparition au fur et à mesure qu’il progressait. Finalement à une distance respectable, la surprise fut total pour l’Uzumaki qui constata la présence d’une femme dans une tenue des plus légères. S’avançant lentement vers elle, pour ne pas lui faire peur, il murmura d’une voix audible et réconfortante.

« Vous allez bien? Vous êtes perdu? »

« Je ne reviens jamais sur ma parole, c'est ça pour moi être un ninja! ».
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Mer 13 Avr - 17:17
Lily-Rose et Naruto
Le fait d'entendre une voix, c'était plutôt rassurant sur le fond. Au moins, je savais que je n'étais pas sur une ile déserte. Bien que, en y repensant, c'est idiot de penser à cela. Une ile déserte...il y aurait d'autres sortes de végétations. Du moins, si je l'imagine comme dans les films et séries que jâi habitude de regarder à la maison. Alors qu'est-ce qui me donne cette sensation de....d'alarme qui sonne dans ma tete ? La réponse arriva très rapidement, peut-être meme trop vite ne fin de compte. Lorsque je tournais mon regard en direction de l'origine de la voix...Tout ce que je fus capable de faire, c'est d'ouvrir mes lèvres...et les refermer sans qu'aucun son n'en sorte.  Et je doute que mes yeux, un peu ébahi par l'effet de surprise, sois plus enclin à démontrer un calme absolu de ma personne.  

-Que...

C'est idiot...c'est finalement sorti...en retard...et pas du tout entier. Mon corps recula par réflexe, et une fois de plus, la sensation de chute se fit rapide. Le sol a beau être humide, il n'est reste pas moins dur et désagréable pour la peau délicate de mes fesses.  

-Aouch

Le soucis ? Lui! Y avait un truc qui collait pas. Enfin, si, je rêve, et en m'endormant, j'avais un tome de ca en main. L'explication doit donc être, que je suis entrain de rêver de ce que je lis. Une explication logique. Pourtant, mon cœur a choisi le marathon, et j'ai beau me raisonner du mieux possible, je n'arrive pas me convaincre que je vais finir par me réveiller dans mon lit. Je finis par fermer les yeux, assez fort, pensant qu'ainsi, ca me réveillerait. Après cinq secondes, j'en ouvre juste un, en partie seulement. Non, je suis toujours dans la foret. En ouvrant alors comme il faut mes deux yeux, je finis par enfin les lever vers lui.  

-C'est un rêve....ca ne peut être qu'un rêve...Il n'y a aucune autre explication....

D'une main, j'allais sur le dos de l'autre main pour me pincer la peau. Une fois doucement, une seconde fois plus fort. Seule une grimace en sorti de cette expérience. Je sens l'humidité sous mes fesses, je sens la douleur, je sens les odeurs...Finissant par mordiller nerveusement ma lèvre inférieure, je finis par jeter un regard autour de moi. Comment ca peut être aussi réel ?


-Je...On...C'est quoi ici ?

Une forêt, ca je le vois bien. Mais à la base, moi je me trouvais chez moi. Pas en pleine nature. Après cette question, mon regard finit par remonter sur lui. J'avais l'impression de voir ce que je lisais...mais en plus agé deja qu'ou j'en suis...étrange.
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Dim 17 Avr - 13:54
A nouveau une petite brise caressa avec délicatesse et tendresse le visage du blondinet qui continuait de scruter avec attention la personne qu'il venait de rencontrer dans cette lugubre forêt. Quelques feuilles voltigeaient dans l'air pendant le coup de vent. Ne la quittant pas du regard, un tas de question traversa l'esprit de Naruto sur la présence de cette femme dans ce lieu maudit. Mais la chose qui interloqua dans un premier temps le Jinchuruki de Kyuubi était la tenue de cette dernière. A vrai dire elle n'en portait pas ou très peu, on pouvait largement distinguer ses formes attirantes et généreuses, et malgré une tentation énorme de les admirer d'avantage, le Genin de Konoha s'attarda sur son visage et sur ses faits et gestes.

Prise au dépourvu, elle recula de quelques pas avant de tomber à la renverse, par simple réflexe, le descendant du Yondaime fit quelques pas en avant pour essayer de l'attraper avant sa chute, mais la distance qui les séparait n'avait pas permis à Naruto de lui éviter le contact avec le sol. Un petit ricanement s'échappa de l'Uzumaki devant ce gag incroyable. S'avançant rapidement jusqu'à elle, un large sourire se dessina sur le visage de l'adolescent qui ne tarda pas à fléchir ses jambes pour se mettre à son niveau. Légèrement inquiet par le détresse de la femme, il la regarda dans les yeux pour l'inviter à se détendre. D'une voix chaude et chaleureuse, Naruto murmura quelques paroles rassurantes à l'égard de la demoiselle.

« Je vais te faire sortir d'ici. »

Se relevant lentement l'adolescent à la chevelure dorée tendit sa main droite en direction de la jeune femme afin qu'elle puisse se relever plus facilement. Brisant à nouveau le silence de l'endroit par une prise de parole avec le même timbre de voix.  

« Je suis Naruto Uzumaki de Konoha. »

Maintenant qu'il venait de se présenter, il espérait gagner sa confiance afin de pouvoir l'aider au mieux à se remettre du traumatisme qu'elle avait du vivre pour arriver dans cette forêt sans en avoir conscience.

« Je ne reviens jamais sur ma parole, c'est ça pour moi être un ninja! ».
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Hentai :: Histoires v1-
Sauter vers: