Ouvrir le menu
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Naruto Hentai
Forum interdit aux moins de 18ans.



 

 :: Histoires v1 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Comment ça, ce n'est pas la bonne cible ? [PV Hyacinthe]

avatar
Messages : 176
Date d'inscription : 10/02/2015

Fiche Perso
Disponibilité Rp: Oui
Orientation Sexuelle: Préfère les femmes
Fantasmes:
Nukenin





Amalia Amaretsu
Nukenin
Mar 10 Fév - 23:33
J'avais reçu ce matin une requête plutôt compliqué qui n'avait rien à voir avec un contrat habituelle demandant l'exécution d'un ninja précis. Le contrat consistait à capturer et à interroger un ninja quelconque appartenant au village Konoha, la seule condition étant que ce ninja en question devait être au minimum de grade Jûnin.

C'est ainsi que je m'étais retrouvée à marcher une journée entière sur les sentiers naturelles à travers les bois. Je savais par expérience que ceux-ci menaient à la forêt de Konoha, j'avais déjà effectués de nombreuses missions en ces lieux et en connaissait les moindres recoins. alors en quelques minutes ma proie était déjà localisé,et comme elle ne semblait pas avoir aperçu ma présence elle continuait de marcher jusqu'à atteindre une grotte caché derrières des branches d'arbres et je la suivais, rentrant juste après elle en adoptant la plus grande des prudence. Je ne faisais aucun bruit pour ne pas me faire repérer, visiblement le camouflage de mon chakra avait été parfait puisque je la voyait rester immobile au fond de l'immense grotte. Il y avait d'ailleurs à sa droite un lac souterrain semblant plutôt profond et qui éclairait bien les parois rocheuse de ses reflets. Je ne pus alors m'empêcher de sourire à la vue de cette vaste étendue d'eau, j'avais un avantage certains grâce à mes techniques aqueuse et l'endroit était de plus assez isolé pour mener mon plan à la perfection.

Quel endroit splendide n'est-ce pas ? Je ne savais pas qu'il existait un tel lieu à Konoha...

des cheveux cours et bruns, de jolies yeux marrons, ainsi que tout le reste semblait parfaitement coller. Pas de doute possible elle était bien ma cible, cette jounin de konoha si férocement puissante... elle semblait toutefois quel que peu différente mais je mettais ça sur la faible luminosité de la caverne.

Devrais-je me présenter ? Bien que je n'en vois pas l'utilité, tu es assez expérimenté pour savoir que je ne suis pas venu pour te parler autours d'une tasse de thé... Alors je vais passer les formalités et aller droit au but. On m'as engage pour t'interroger, tu devras me dire tout ce que tu sais sur Konoha... plus vite tu parleras moins tu auras le temps de souffrir.

J'affichais un large sourire en m'avançant doucement et en préparant déjà mon offensive, bien qu'une kunoichi de son niveau avait déjà du sentir la présence de mon clone aqueux s'approchant d'elle par derrière et prêt à se jet sur elle pour l'enfermer dans une bulle aqueuse.

Par ailleurs... on ne m'as apporté aucune précision sur ce que je devais faire de toi une fois les informations en poche. Je pourrais te laisser repartir vivante... bien que mes employeurs n'en seraient surement pas enchantés, je pourrais également te garder en tant que prisonnière et m'amuser à te faire subir tout ce qui me passe par la tête...
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Mer 11 Fév - 13:07
    Pour une fois la jeune femme étais bien vêtue, un pantalon moulant, et une chemise blanche, bref quelque chose de tous simple. Elle avait quartier libre pour le moment. Le moment idéal pour aller dans son endroit favoris, cette petit grotte qu'elle adore. C'est donc chaussé de sandales qu'elle s’était avancée dans la forets, en chantonnant doucement.

    La jeune femme fini par arriver a sa grotte, c'est quelle s'était installée un joli petit coin. Elle avait amener des couvertures et fais un matelas avec des feuilles douce. Elle avais aussi trouver dans cette grotte une chaise.. Elle pouvait également faire un feu si elle le voulait. Mais pour l'instant elle restait juste immobile pour regarder la grotte..

    Sauf qu'une voix la fit doucement sursauter... Son regard se posa un instant dans ceux d'une jeune femme blonde. Qu'est ce qu'elle voulait. Fronçant les sourcils elle chercha a comprendre ce que voulais dire la femme. Lui dire tous ce qu'elle savait sur Konoha mais elle ne connaissait rien. Juste ou se situait les magasin..

    Elle trembla un peu quand elle vit la femme avancer et par réflexe elle recula, posant ces doigts sur son collier, celui qui garnissait son cou. Elle ne comprenait pas ce qu'elle voulait dire.. Encore un pas en arriére et elle pousa un couinement de surprise... C'est froid, et humide...

    « Ma..mais je ne comprend pas. »

    Elle se sentit doucement trembler observant la jeune blonde, les larmes plein les yeux.

    « Je.. je crois que .. vo..vous trompez, je.. Je ne suis qu'une esclave. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 176
Date d'inscription : 10/02/2015

Fiche Perso
Disponibilité Rp: Oui
Orientation Sexuelle: Préfère les femmes
Fantasmes:
Nukenin





Amalia Amaretsu
Nukenin
Mer 11 Fév - 16:37
Pauvre petite chose, elle essayait de me faire croire qu'elle ne savait rien ? Oui, elle disaient toute ça la plupart du temps jusqu'au moment fatidique ou elles craquaient. Alors si elle s'imaginait qu'il suffirait de me mentir pour que je la laisse tranquille... elle se trompait. D'un signe de main je donnait à l'ordre au clone aqueux derrière elle se déployer, l'entourant et l'enfermant dans une bulle d'eau pour l'immobiliser.

Un conseil ne joue pas au jeu du " je ne sais rien" avec moi, ça a tendance à vite m'énerver surtout lorsqu'on essaye de me prendre pour une imbécile.

Pour le coups je ne me doutais pas que je me trompais vraiment de cible et qu'il ne s'agissait là que d'une vulgaire ressemblance, alors je me dirigeais dans son dos en sortant un fil solide de ma sacoche. Je lui liais facilement les deux bras derrière le dos et attrapait la kunoichi par les cheveux, la tirant hors de la bulle d'eau.

On va tout de suite passer aux interrogatoire, c'est inutile de traiter avec les ninja de ton espèce... tu ne va pas trahir ton village facilement.

A y regarder de plus près elle ressemblait encore plus à la jounin sur les photo, et s'il y avait encore un léger doute en moi celui-ci fut dissipé. Elle avait l'air certes plus fragiles et moins sure d'elle mais il s'agissait surement d'une couverture. Et c'était tant mieux, je préférais nettement que ma victime n'en fasse qu'à sa tête, ça me donnait l'occasion de m'amuser, la torturer... et lui faire subir tout ce qui me passer par la tête. Alors je la poussait plusieurs fois en avant en lui donnant des coups de pieds dans son fessier rebondit, la retournant face à moi, le lac souterrain juste derrière elle. Je souriais d'une façon peu amicale en lui soupesant la poitrine, la jeune femme avait vraiment de belles formes, malgré sa taille pas très grande.

Ce lac a l'air profond... parfait pour une petite baignade, tu ne pense pas ?

D'un coups, je lui administrait un coups de pied au ventre pour la faire trébucher en arrière, la laissant tomber à l'eau et couler au fond du lac sans pouvoir y faire grand chose, avec les mains liées dans le dos.

J'espère pour toi que tu es douée en apnée...

C'était là la dernière phrase qu'elle avait pu entendre de ma bouche alors que je solidifié une partie de l'eau à laquelle je mélangeais mon chakra, créant des tentacules aquatique autours d'elle qui s'enroulaient sur ses seins. Comme s'il n'étais pas assez difficile de devoir retenir sa respiration sous l'eau, ligotée, je m'amusais à affoler son corps. la tentacule aqueuse autour de sa poitrine la pressait fortement tandis qu'une autre passait sur ses fesses te entre ses cuisses pour la caresser. A mon tours je plongeais à l'eau après avoir incanter un petit sort me permettant de respirer sous l'eau, grâce à une bulle d'air autours du visage.

Quoi ? Tu n'arrive déjà plus à retenir ta respiration ? Il est encore trop tôt pour que je te laisse respirer, je veux te montrer de quoi je suis capable... ça te passera l'envie de me prendre pour une idiote.

Ses joues viraient doucement au rouge en se gonflant, témoignant du manque d'air qui commençait à se faire plus sévère en elle, malheureusement pour elle je m'en délectais et la laisser étouffer à petit feu en l'observant simplement, commençant à se faire violer par ces sortes de tentacules aqueuses qui pénétrait ses fesses. Ce n'était que le début alors qu'elle était sous l'eau depuis bien plus d'une minute désormais et que de fines bulles d'airs s'échappaient à foison de ses narines. Toujours ligotée et violée, je lui tirait les cheveux et la plaquait contre l'une des parois rocheuse sans ménagement la regardant lentement s'étouffer en riant, et en caressant son intimité avec mon genoux écraser contre sa jupe.
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Ven 13 Fév - 13:56
    Mais elle ne savait vraiment rien, la jeune femme eu un petit cri quand elle se fit capturer, encore plus quand elle se fit attacher, même si sans le vouloir elle sentit une certain excitation en se retrouvant liée. C’était plus fort qu’elle, elle avait été dressée comme cela, à ressentir de l’envie quand son corps était lié… Qu’est ce qu’elle pouvait faire ? Elle n’en savait rien, la seule chose qu’elle savait vraiment faire c’est s’adapter… C’était se guérir quand les blessures étaient trop grave rien de plus.

    Elle frappe et la jeune esclave trébuche doucement, manquant une ou deux fois de tomber, son regard remplit d’une certaine angoisse, elle semble vraiment perdue la pauvre petit proie. Non pas le lac.. Elle avait un peur panique des endroits où elle ne voyait pas ces pieds, elle aimait nager, mais elle devait voir ces pieds, le lac étais trop sombre pour elle..

    L’eau froid lui coupa le souffle, alors qu’elle s’enfonçait sous l’eau, la laissant complétement perdu, les lèvres bien close, son corps cherchant à se débattre le plus possible. Et puis c’est quoi cette chose qui la fait se cambrer doucement elle a l’impression que ces seins son serrer a l’extrême… Et puis celle sur ces fesses, à nouveau la jeune femme sentit son corps s’échauffer alors que son esprit lui disait non…

    Son regard doux se fit encore plus suppliant, alors que l’air commençait doucement a lui manquer.. Et puis un grondement de plaisir lui échappa quand le tentacule entra dans son anus, elle adore cette sensation qui la prend soudain, ces vas et viens dans son cul, c’était trop bon. Quelque bulle d’air s’échappant par ces narines…

    Elle était perdues elle le savait, son corps ondulait se frottant contre la cuisse de la jeune femme, son regard se faisait un peu plus suppliant, avant de commencer a se faire de plus en plus perdus… le manque d’air lui faisait tourner la tête.. Lui faisait révulser ces yeux… Un peu comme si elle allait s’évanouir. Le pire c’est surement que tout cela la faisait mouiller comme une chienne.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 176
Date d'inscription : 10/02/2015

Fiche Perso
Disponibilité Rp: Oui
Orientation Sexuelle: Préfère les femmes
Fantasmes:
Nukenin





Amalia Amaretsu
Nukenin
Ven 13 Fév - 14:59
Ma cible semblait être bien plus faible que ce qui m'avait été décrit, semblant n'être pas plus résistante qu'une simple Genin lorsqu'elle suppliait son air d'un regard se révulsant à moitié. Elle n'en pouvait déjà plus et était proche de l'évanouissement, pourtant, plus elle semblait s'étouffer plus son intimité semblait se mouiller... Quel petite soumise, cette Kunoichi !

Tu me met face à un dilemme, tu me supplie de te laisser respirer mais ton corps semble me demander de continuer ce supplice... je ne peux pas te donner de l'air tout de suite, le corps a toujours raison.

Au contraire dans un élan de sadisme pur j'appuyais sur son bas ventre d'un coups de genoux pour la faire crier et relâcher tout le peu de souffle qui lui restait, la laissant suffoquer complètement en continuant de torturer son anus. L'eau se frayait lentement un chemin dans sa gorge et la Kunoichi semblait un peu tousser sus l'effet de sa bouche qui se noyait d'eau. A mon tours je mouillais de la situation mais soupirait en la saisissant pour la faire remonter à regret à la surface, si elle se noyait maintenant ça n'avait aucun sens, je n'aurais jamais mes informations et je ne pourrais pas continuer à savourer cette petite torture.

Ben quoi tu n'as pas apprécié la petite baignade ? Tu as peut être quelque chose à dire ou à m'avouer avant que nous ne passions au plat de résistance ?

Je la laissais reprendre ses esprits en lui retirant ses vêtements, déchirant son haut avec un kunai afin de ne lui laisser que son soutient gorge, la culotte étant déjà en boule dans ma main. Elle ne restait cependant pas bien longtemps entre mes doigts puisque je lui mettait sa culotte trempée d'eau et de cyprine entre ses lèvres, en boule en guise de parfait bâillon.

Profite de ce peu d'air auquel tu auras le droit à chaque fois... tu resteras plus longtemps sans pouvoir respirer qu'autre chose en ma présence.

Aussitôt dit aussitôt fait, je doublait le nombre de tentacule aqueuse à disposition et l'une d'entre elle s'enroulait lentement autour de sa petite gorge avant de la serrer fort, l'étranglant. Pendant ce temps je me concentrait à former une masse d'eau entre mes cuisses, observant les trous de la jeune femme pour trouver la taille qui serait parfaite, une taille qui pourrait entièrement rentrer en lui faisant mal, légèrement trop grosse donc. Quelques secondes plus tard je mélangeais mon chakra à cette masse d'eau de manière à en faire un pénis artificielle, de taille selon moi parfaite pour saccager son corps.

Pas d'air tant que tu n'auras pas juter cette fois, alors ne jouit pas trop vite veux tu... ça m'amuse de te voir manquer d'air

le tentacule autour de son cou se serrait encore jusqu'à donner l'impression de pulvériser sa petite gorge, aucun milligramme d'air ne passait et elle fut soulever, les pieds ne touchant plus le sol. Ainsi, son corps fut apporter contre moi, ses fesses dessus mon membre artificiel alors que j'étais allongé sur le sol. Ainsi allongé, et la Kunoichi assise sur mon membre, je pouvais placer mes mains sur ses fesses et tirer vers le bas pour l'empaler dessus sans aucun ménagement. Son intimité encore humide en jutait un peu sur mon bas ventre, alors que les autres tentacules commençaient à se jeter au hasard sur des parties d son corps pour la fouetter. Mon bassins montait et descendait, poussant les fesses de la femme vers le haut pour la retirer lentement de ma verge, avant d'appuyer chaque fois d'un coups sec par dessus pour pénétrer fortement et violemment celle qui devenait sans conteste mon esclave, l'esclave de mes désirs. Et elle continuait ainsi à se faire empaler avec fougue après chaque sortie douce, allant jusqu'à rentrer à force, les 25 centimètre de cette verge artificielle d'un seul coups bien sec, voyant la pauvre jeune femme avoir le visage rouge comme une tomate, sans air et avec la culotte en boule qui la faisait lentement saliver.

Combien de temps allait elle rester encore ans respirer ? A vrai dire je m'en moquait, au fond elle semblait aimer ça, ainsi maltraiter et priver ce besoin de respirer si vital. Alors j'accélérais encore les vas et viens en ravageant tout simplement ses fesses, faisant disparaitre à chaque poussé violente le membre entier entre ses fesses, en l'espace d'une petite seconde seulement. Si elle n'avait eu le droit qu'à ça... mais alors que ses joues devenaient doucement pourpre témoignant de l'asphyxie, les tentacules se déchainaient en la fouettant sans interruption, et toujours au hasard sur son jolie corps aux belles formes... c'était là une entrée en matière des plus sadique et je me demandais si elle ne serait pas déjà briser par un tel traitement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Mer 18 Fév - 19:25
Avaler l’eau lui fit tourner la tête, la perturbant plus qu’elle ne le voulait, c’était douloureux et son fichus corps qui semblait prendre plaisir a cela… Enfin elle put respirer, avaler l’air a grande gorgée, pour essayer de se calmer un peu, cela faisait tellement de bien, quelque larme coulait sur les joues rondes de la jeune femme…

« Je ne sais rien. »

Et elle ne mentait pas la jeune femme, sauf qu’elle ne put rien dire de plus puisque sa culotte fut mise dans sa bouche, lui faisant avaler un peu plus d’eau, la jeune femme respira le plus possible par le nez, son visage exprimant une peur atroce, celle de retourner dans l’eau…

Non pas encore, la jeune femme couina doucement quand elle sentit la tentacules commencer a l’étouffer, la laissant complétement perdue et paniquée… Se sentir soulevée comme cela sans pouvoir rien faire étais une chose qu’elle adorait, sauf qu’elle n’arrivait pas a profiter étouffée comme elle l’était..

Un nouveau grondement de plaisir lui échappa alors que la jeune femme rentra dans son anus, un endroit tellement sensible, si étroit… Bavant et rouge comme une tomate, la jeune chienne ne pouvait que subir les assauts de la jeune femme. L’esclave était perdue, quelque larme coulèrent doucement sur ces joues…

Elle perdait la tête sous la sodomie.. Elle n’aurait pas jouis juste à cause de cela, sauf qu’elle se sentit fouettée, et quelque seconde avant de sombrer, la jeune femme se raidit sa mouille coulant à flot.. Oui elle venait de jour aux bords de l’évanouissement, ces yeux révulser indiquait elle allait sombrer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 176
Date d'inscription : 10/02/2015

Fiche Perso
Disponibilité Rp: Oui
Orientation Sexuelle: Préfère les femmes
Fantasmes:
Nukenin





Amalia Amaretsu
Nukenin
Jeu 19 Fév - 15:10
Les larmes coulants sur ses joues me faisaient dire tout à coups qu'elle avait peut être raison, elle n'était pas la kunoichi confirmée que je recherchais. Jamais une femme de ce rang serait si vulnérable, néanmoins je décidais de ne pas mettre fin à la torture. premièrement car je m'amusais et autant finir ce qui avait été commencé, et deuxièmement le doute d'une supercherie n'était pas exclu. Et si elle faisait semblant, simplement pour que je relâche ma garde.

Je pourrais remplir ton jolie cul maintenant mais j'ai une meilleur idée... alors je vais me contenir.

A peine avais-je pensé à la suite qu'elle commençait à se raidir et à jouir comme une vraie dingue, inondant mon bas ventre de son nectar dont les coulées semblaient ne plus prendre fin. Mais il fallait faire vite, je ne voulais pas relâcher la pression de l'étranglement avant qu'elle ne termine de jouir mais ses yeux qui se révulsaient et ses joues rouges qui viraient au pourpre indiquait que c'était trop, elle avait besoin d'air, et très vite. Alors je desserrais le tentacule aqueux autours de son coups pour enfin libérer ce besoin si vital et soulager ses poumons en feu.

Tu pleure déjà ? On vient à peine de commencer, j'ai déjà tout un tat d'idée toute différentes pour t'empêcher de respirer. Je suis sur qu'au fond... tu dois aimer ça petite chienne. Dis-je d'une voix appuyée en la giflant férocement avec le tentacule qui l'avait étranglé, lui faisant sous le choc recracher la culotte.

La culotte par terre et libérant sa bouche suintante de bave, on pouvait admirer une marque rouge autour de son cou, qu'elle garderait surement un moment. Pourtant je ne mettais pas moins de coeur à l'ouvrage dans ses supplices, bien au contraire, je ne lui laissait aucune interruption et écrasait déjà d'un pieds son bas ventre en riant tout en me léchant les lèvres.

On va faire gonfler ce jolie petit ventre, d'accord ?

Ce qu'il fallait entendre par là, c'était que la verge artificielle que j'avais crée allait la remplir bien assez pour la remplir copieusement, j'allais d'ailleurs y mettre assez de chakra pour la rendre productive à souhait. Alors n'attendant pas un instant de plus, je la saisissait par les cheveux comme une vulgaire poupée, un jouet dont je forçait la bouche à s'empaler sur ce nouvel instrument de torture et de... désirs. Je la lui enfonçait entièrement jusqu'à la gorge, d'un coups sec sans ménagement et y faisait des vas te viens brutaux ne raclant ses parois. Bien sure au vu de la taille de sa gorge, l'air ne passait plus, obstrué par ce long bâton de chair épais et artificiel... mais paraissant pourtant si réelle. Et sa gorge continuait d'être prise ainsi sans ménagement, sans une seule once de pitié alors que cela avait pour effet de lui faire accumuler une quantité de salive importante en bouche, qu'elle ne pouvait plus avalé. On pouvait facilement deviner la forme du pénis à travers sa gorge qui descendait et remonter sans jamais la laisser respirer.

Tu n'es que mon jouet, un jouet n'as pas besoin de respirer, il a juste à se laisser faire...

Je la laissais quand même reprendre son souffle en la sortant, laissant envoler un jet de bave sur le sol et gardant mes mains sur son corps. Ce qu'elle ne savait pas, c'était que je passais de mon propre chakra dans son propre flux, en la touchant ainsi.. un chakra que je pouvais manipuler à ma guise et que j'avais modifié pour qu'elle ressente une chaleur intense envahir son corps. J'attendais que cela fasse effet jusqu'à ce qu'elle n'en transpire, prête à exploser, la verge palpitante.

Maintenant je vais te détacher les mains, prends la en bouche, jusqu'au fond de ta gorge et ne la retire pas tant que je n'ai pas terminé de jouir, même pas pour respirer, est-ce clair ?

De toute façon si elle cherchait à s'en défaire en désobéissante, je ne la laisserait pas faire ! Ce qui était sure par contre, c'est que j'allais jouir très vite dans sa gorge, dans un orgasme long qui laisserait giclait assez de spermes pour remplir son ventre en surplus... Sa gorge ne serait pas libérer jusqu'à la dernière goutte et même si cela signifiait qu'elle devait boire la tasse en avalant cette quantité énorme de foutre chaud et épais. Quel quantité son ventre pourrait il supporter d'avaler ? Si elle arrivait à ne pas s'asphyxier avant, bien entendu... elle devrait faire preuve de réels efforts, tandis que je lui détachait les mains pour qu'elle puisse accomplir sa tâche.
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Hentai :: Histoires v1-
Sauter vers: