Ouvrir le menu
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Naruto Hentai
Forum interdit aux moins de 18ans.



 

 :: v1 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Du monstre intérieur et du monstre extérieur. (pv Amalia)

avatar





Invité
Invité
Lun 27 Juin - 13:27
Shiki était donc repartit sur les routes ayant quitté a contre cœur son domicile de Konoha. Il fallait bien qu'il ère un peu après tout comme il se donnait le titre de samouraï errant. Le hasard c'était a présent lui qui guidait les pas du jeune illuminé. Shiki avait sa façon bien a lui de décider de son chemin elle consistait a simplement suivre les routes et a jeter un dé a chaque intersection pour déterminer laquelle emprunter.

Et voila ou ce matin il était rendu..ou plutôt perdu : les alentours lacustres du pays de l'eau. Il le devinait a l'épaisse chape de brume. Il se contentait de suivre le chemin mais il finit par arriver a un ponton. La une barque vide semblait attendre qu'on l'emprunte pour pêcher. Le jeune ronin si il refusait de monter sur l'embarcation il acceptait cette invitation a pratiquer son loisir favori. Il retournait sur les berges du lac et s'installait.

Shiki étant une personne un minimum organisée sortait de son kimono orange un rouleau d'invocation qui contenait son nécessaire de voyage ce qui incluait sa canne a pêche ainsi que tout ce dont il avait besoin pour pêcher. Le soleil brillait au dessus de lui aussi il se trouvait un coin suffisamment a l'ombre et jetait sa ligne a l'eau espérant faire une jolie prise. Il sentait son estomac qui criait famine et l'idée d'un sashimi le faisait d'avance saliver.

-Il ne manque plus qu'une compagnie féminine et une bonne flasque de saké pour rendre cette journée d'errance parfaite.-

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 176
Date d'inscription : 10/02/2015

Fiche Perso
Disponibilité Rp: Oui
Orientation Sexuelle: Préfère les femmes
Fantasmes:
Nukenin





Amalia Amaretsu
Nukenin
Dim 24 Juil - 17:02
Le voyage avait été pénible, long et ennuyeux. Marcher plusieurs kilomètres même pour un ninja n'était pas la tâche la plus amusante, surtout lorsque le ninja en question est un déserteur devant éviter les routes fréquentés, au profit des chemins dangereux et beaucoup plus long. Ajoutez à cela une tenue non appropriée dont les chaussures n'étaient autre que de long talons remplaçant les tabis, et vous aurez un aperçu de ma situation. Bien évidemment c'était ma faute si je ne voulais pas porter une tenue plus adéquates, mais cette légère tenue de latex faisait partie de moi, elle était comme un morceau à part entière de celle que j'étais tout comme cette longue paire de cuissardes à talons qui essayait de ne pas glisser sur la mousse, les galets et autres racines.

Heureusement, je connaissais toutes les cachettes naturelles inutilisées à force de voyager de pays en pays, ce qui avait facilité ma petite escale au pays de la brume... j'avais même eu 1 journée d'avance sur l'employeur censé me filer le contrat... n'en sachant pas plus je ne pouvais même pas commencer en avance, quel poisse ! Au moins j'avais cette brume humide et caractéristique de Kiri qui rafraichissait la peau même si la tenue en latex collait encore plus au corps...

Cependant je ne restais pas bien vite à rêvasser, mes sens étaient tout à coups en alerte en ayant entendu des bruits à la surface de l'eau. Etait-je fatiguée du long voyage au point de laisser quelqu'un pénétrer mon périmètre ? Ou un ninja d'un niveau assez élevé pour cacher son chakra... ah ah, aussi élevé ? Difficile à croire... j'étais quand même loin d'être une débutante. Le mieux serait d'en avoir le coeur net en tout cas.

Alors je m'approchais lentement dans le brouillard pour finalement laisser se dessiner une silhouette derrière la brume. Elle tenait quelque chose, une canne à pêche ? Ses long cheveux me renvoyait aussi vers une fille, une fille plutôt jeune vu sa carrure, elle ne devait pas dépasser la vingtaine. Elle n'avait pas l'air très dangereuse en tout cas alors je me permettais de m'approcher un peu et de soulever une bulle aqueuse avec ma maitrise du suiton.

Tu auras du mal à pêcher quoi que ce soit en cette saison, les poissons sont plutôt méfiant en pleine journée.

Laissant éclater sur le sol la bulle d'eau contenant une dizaine de poissons, je m'approche un peu plus de la mystérieuse jeune fille... qui est en réalité, un jeune homme ? Ou une fille plate ? difficile à dire là... va falloir s'approcher encore un peu.

Tu peux prendre un de ces poissons si tu pêche pour manger, il y en a bien trop pour moi alors...

Etrange accoutrement.. enfin pas plus que le mien non ?! En tout cas je n'avait pas souvenir d'avoir croisé ce ninja au village de Kiri à l'époque ou je n'étais pas encore déserteuse...

Mais si tu prends du poison fait nous un feu, je ne suis pas très douée pour ça et se présenter autours d'une flamme chaleureuse sera toujours mieux...

Je voulais surtout que ce soit lui qui se présente mais je savais que je devrais aussi y passer dans ce genre d'échanges...
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Mar 26 Juil - 13:41
Cela faisait déja un petit moment que Shiki avait posé sa ligne et rien ne semblait devoir mordre. Les poissons de ce lac étaient malins le jeune illuminé sentait leur présence. Il envisageait l'idée de plonger et d'aller les prendre a la main ce qui n'aurait pas été un problème mais il se reprenait bien vite.

-La patience est une vertu...-

Il prenait bien soin de réduire sa présence et son chakra autant qu'il le pouvait pour ne faire qu'un avec la faune et la flore. Il faisait si bien que pendant quelque secondes un petit jais se posait sur son épaule. Il ressentit alors une présence qui s'approchait lentement. Une ninja semblait sortir de nulle part quelque secondes plus tard. Il la vit faire la démonstration de son talent. Il avait comme l'impression d'avoir déjà vécu cette scène. Il jetait son premier coup d'œil sur elle et manquait de défaillir. C'était une superbe jeune femme vêtue de latex et chaussée de cuissardes.

Il la regardait alors qu'elle déposait avec son suiton une sacrée brochette de poissons. Il se levait comme elle lui "demandait" de faire un feu et de se présenter. Il se mit en quête de branches et des brindilles a utiliser pour faire un foyer. Il y avait surtout du bois verre le feu aurait du mal a prendre et il ferait principalement de la fumée. Une fois qu'il avait amassé une quantité satisfaisante de combustible il revenait près de la jeune femme. Il allumait le feu avec son briquet.

-Je m'apelle Shiki...Haruno Shiki...je suis un samourai errant.-


Il commençait nonchalament a vider les poisson afin de pouvoir les faires griller sur le feu.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 176
Date d'inscription : 10/02/2015

Fiche Perso
Disponibilité Rp: Oui
Orientation Sexuelle: Préfère les femmes
Fantasmes:
Nukenin





Amalia Amaretsu
Nukenin
Jeu 28 Juil - 13:50
Bon au moins l'avantage d'avoir été gentille pour une fois, c'est que ça m'évitais de devoir faire un feu et surtout, de salir mes jolies gants avec les entrailles puantes de poissons. Le vidage n'était pas quelque chose qui m'effrayais ou me répugnais en soit mais l'odeur persistante était loin d'être ce que je préférais...

Un samourai hein... alors tu es du pays du fer ? Moi je suis une simple juunin de Kiri, Amalia

Bon comme il n'était pas du pays de la brume je pouvais mentir sans risque et profiter d'un repas préparé à l'oeuil. D'ailleurs je ne tardais pas à tenir une première brochette au dessus du feu, profitant de la chaleur de la flamme pour me réchauffer au passage malgré la tenue moulante... C'est que l'humidité du pays de la brume rendait la tenue un plus collante à la peau et paradoxalement... plus fraiche.

Ce n'est pas le poisson qui a le plus de gouts, mais avec de quoi assaisonné ça passera très bien.

Je me tournais vers mon sac, offrant les courbes de ma tenues luisantes sous les reflets du feu, mêlée à l'humidité. De ma main gauche, je sortais de mon sac en fibre de lin deux petites bourses, une contenant du sel et l'autre un mélange de baie sauvages, écrasées par mes propres soin et au gout poivré.

Je les pose à côté de mes jambes, sert toi si tu en veut. J'ai aussi un peu de thé sauvage infusé de ce matin.

Sortant maintenant une gourde, c'est au tours de mes douces lèvres de caresser le goulot pour en boire quelques gorgées. Lorsque j'en ai terminé, une fine fumée chaude sort de mes lèvres entrouverte quand j'expire, dans un soupir d'aise.

Je suis peut-être un peu trop curieuse mais que fait un samourai errant au pays de la brume ? Tu n'as pas l'air en mission et tu ne mas suspecté comme étant une ennemi potentielle alors... ça m'intrigue. Puis...

Détournant le regard non sans gêne, continuant de le scruter du soin de l'oeuil, je lui pose cette question qui me porte sur l'esprit.

Désolée de devoir te poser cette question mais... mhh... Bon. Tu es une fille ou un garçon ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Ven 5 Aoû - 9:45
Shiki faisait donc griller sur le feu les poissons évidés et gardait de coté les organes et abats pour en faire des appâts plus tard. Il écoutait la jeune femme qui essayait visiblement de l'ensevelir sous une avalanche de questions. Elle se présentait aussi c'était curieux son nom lui rappelait quelque chose. Il n'arrivait néanmoins pas a mettre le doigt dessus.

-Je suis enchanté de faire votre connaissance dame Amalia. Et non je ne suis pas du pays du fer..-

Il jetait a nouveau un oeil sur elle et se demandait bien pourquoi elle portait ce genre de tenue si elle était une ninja mais après tout cela lui allait bien et c'était agréable a l'oeil peut être était ce le but recherché ? De tellement attirer l'attention qu'on ne devinerais pas qu'elle est une ninja de haut niveau.

-C'est vrai que c'est plutôt fade mais heureusement j'ai des condiments pour améliorer ça.-

Il sortait de nouveau de son kimono le parchemin il s'entaillait légèrement l'auriculaire et invoquait donc des petits pots contenant du sel du poivre et de la cannelle moulue. Il assaisonnait son poisson et mordait dans la chaire avec appétit. Il l'écoutait en silence tout en mangeant alors qu'elle continuait de lui poser des questions.

-Comme je l'ai dit je suis un samourai errant...je n'ai ni maitre ni missions donc je me contente de me balader de lieu en lieu je donne quand je le peux un coup de main...donc je n'ai pas d'ennemis...et je prendrais bien un peu de thé sauvage merci-

Il tendait la main pour qu'elle lui donne la gourde. Il avait volontairement fais mine de faire l'impasse sur sa dernière question.

-Et aussi incroyable que ca puisse paraitre je suis un homme.-
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 176
Date d'inscription : 10/02/2015

Fiche Perso
Disponibilité Rp: Oui
Orientation Sexuelle: Préfère les femmes
Fantasmes:
Nukenin





Amalia Amaretsu
Nukenin
Ven 5 Aoû - 16:29
Voila un bien étrange personnage, d'un calme exemplaire même pour son jeune age. Au moins je pouvais être sure qu'il n'était pas un ennemi puisqu'il ne paniquait pas après avoir entendu mon nom, parfait, j'allais peut-être pouvoir m'amuser un peu en dehors d'une mission. Son nom par contre me faisait toujours une drôle d'impression, surtout avec la couleur de cheveux... Je me rappelais d'un rapport sur l'hokage du village cache des feuilles, il faisait mention lors d'un passage d'une apprentie portant le nom de Haruno, dotée elle aussi de cheveux roses. Se pourrait-il que ?

Si c'était le cas alors il était un otage de choix ! Sa capture pouvait valoir une somme d'argent très conséquente et surtout... rien ne m'empêchais de m'amuser avec ma proie avant la revente aux bandit les plus offrants. Peut-être même que je pourrais directement fixer une rançon a l'hokage... Ca devenait très intéressant.

Un homme... tu es sure ?

Enfin oui bien évidemment qu'il en était sure... que je pouvais être bête. Mais ça m'avait tellement étonnée que je préférais redemander confirmation, alors même que mes mains se baladaient déjà sur le samouraï, toisant la peau de ses joues avec mes mains de latex, légèrement humidifiée et glissante à cause du climat brumeux. D'un contact à un autre c'est sur son torse que je descend, caressant au travers du kimono en tissus pour vérifier qu'il n'avait pas de poitrine... Effectivement, c'était un garçon.

Ok tu es bien un homme mais... tu ne devrais pas être plus masculin ? Si tu portais ma tenue par exemple, je suis sure que personne ne penserait une seule seconde que tu es un homme... c'est pas un peu vexant ? Ca doit t'attirer des problèmes.

Enfin bon maintenant il allait falloir trouver un moyen de le capturer en douceur, ou peut-être de gagner sa confiance et lui faire croire qu'il était en sécurité ? Mhhh, c'était un peu risqué, je pouvais faire ça et lui demander de venir jusqu'à mon repaire en passant ça pour une invitation mais si ça se passait pas comme prévu, si je l'avais mal jugé... Alors que là j'avais la brume et surtout ma meilleure arme... l'eau.

Une question perturbante me brûle les lèvres Dis-je en me mordillant la lèvre inférieur et en posant une des mains gantée contre sa joue, la caressant.

Tu peux être un gentil garçon et éclairer la belle femme que je suis ? Toujours en essayant de baisser sa garde en le charmant, je fais une mine boudeuse comme pour lui demander " s'il te plait Shiki ". Mon autre main quant à elle est délicatement posée sur ses cervicales, caressant le devant de son coups avec mon pouce... Le latex glissait vraiment agréablement sur la peau.

Tu n'aurais pas une soeur, ou un autre membre de la famille qui s'appelle Sakura ? Du village de Konoha ? Ca me ferait vraiment... Mes lèvres approche le lobe de son oreille droite pour murmurer sensuellement la suite, dans un petit souffle frais.

Vraiment très plaisir...
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Jeu 11 Aoû - 14:20
Shiki eu un petit tic au niveau de lèvre supérieure quand la jeune femme lui demandait si il était sur qu'il était bien un homme. Il est vrai que son allure tendait vraiment a faire penser qu'il était une femme mais il n'avait jamais rencontré quelqu'un qui lui demande confirmation.

Il allait répondre que oui il était sure mais elle le coupait dans sa tentative. Elle avait une vision assez juste du problème. Il était vrai que c'était parfois problématique pour lui dans la vie quand tout le monde vous prends pour une femme au premier coup d'œil. Il faut dire qu'il ne faisait rien non plus pour détromper la foule quand il s'habille de tenue convenant aux deux sexes voir parfois au sexe opposé mais c'était ce qu'il était et il refusait de se laisser dicter sa façon de vivre.

La conversation de la jeune femme glissait sur une pente imprévue. En effet elle le questionnait sur sa famille et plus exactement sur sa cousine Sakura. Elle s'était faite toute caline et douce ce qui actionnait les sécurités intégrées de par sa formation dans l'esprit du samourai sans maitre. Il était méfiant mais il ne voyait pas ce qu'elle pourrait faire de cette information de toute façon donc il décidait de profiter un peu.

-J'ai bien une cousine kunoichi qui vit a Konoha et qui s'apelle Sakura oui...mais j'ai du mal a saisir la relation entre ma filiation avec elle et ton plaisir...-

Il venait doucement la saisir par les poignets sans lui faire de mal ni vraiment la repousser.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 176
Date d'inscription : 10/02/2015

Fiche Perso
Disponibilité Rp: Oui
Orientation Sexuelle: Préfère les femmes
Fantasmes:
Nukenin





Amalia Amaretsu
Nukenin
Dim 21 Aoû - 13:58
Ma filiation avec elle et mon plaisir ? l'argent, un tas d'argent... Un otage de choix menait à des négociations aux grands enjeux et la récompense serait de taille revendu à des groupes de bandits. Mais avant tout comme le voulait ma coutume personnelle, il fallait que je m'amuse un peu moi aussi et que j'en profite un maximum. J'avais d'ailleurs un repaire non loin d'ici à l'intérieur d'une grotte, avec tout ce dont on avait besoin pour la survit et un minimum de confort.

Une cousine, je vois... Mais si ce n'est pas trop demandé il y a autre chose qui me ferait très très plaisir maintenant... Shiki.

Mes mains en latex frottaient ses joues délicatement en rapprochant mon visage. Aurait-il le droit à un baiser ? Non, peut-être plus tard, pas tout de suite en tout cas... Même si mes lèvres donnaient l'impression de vouloir s'y plonger et l'hypnotiser... oui c'est ça, l'hypnotiser, car cette impression de baiser n'était qu'une vilaine diversion.

Oui ce qui me ferait vraiment très très plaisir...

Mon souffle chatouillait son visage alors que l'un de mes clones posté dans la forêt faisait le tours, dirigeant ses pas vers le sac. J'avais toujours au moins un ou deux clones postés pour la surveillance lorsque j'établissais un camp, c'était la base de tout bon campement ninja ! Mais là, il avait quitté son poste pour aller s'emparer d'un chiffon, imbibé d'un produit soporifique à base de plante, qui alla vite se plaquer sur le visage du jeune samouraï.

... C'est que tu t'endorme maintenant...

Mon corps principal se redressait et le regardait jusqu'au bout d'un regard hautain, ne le lâchant pas d'une semelle jusqu'à l'inconscience. Lorsqu'il se réveillerait il serait surement un peu perdu dans cette chambre noire, dans ce repaire sous terrain pleine de galerie. Mais il y verrait aussi étrangement qu'il était loin de la condition de prisonnier, du moins en apparence. Pas de chaines, pas de liens... pas même une clé sur la porte de sa chambre, juste une petite note.

J'espère que tu as fait de beau rêves. Mais maintenant que tu lis ça c'est que tu es réveillé et tu dois surement te demander ou tu es. Si tu veux une réponse tu me trouvera tout au bout du couloir en prenant par la droite. PS : prends quelque chose dans l'armoire pour t'habiller, ce n'est pas discutable.

Oui, j'avais retirer tout ses vêtements pendant son sommeil pour l'obliger à choisir sa nouvelle garde de robe dans la petite armoire à coté du lit. Malheureusement pour lui, toutes les tenues étaient féminine et parfois même provocante, moulante... Enfin il pouvait toujours se présenter nue devant moi mais je ne le tolèrerais pas ! Quant à l'idée de s'échapper et bien... j'avais des clones postés un peu partout et prêt à m'avertir, à lui de voir !

Moi, je l'attendais comme convenu dans la grande pièce au bout, assise derrière une table et les jambes croisées sur celle-ci.
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Mar 27 Sep - 8:47
Shiki savait qu'il aurait du se méfier de cette jeune femme surtout comme elle lui faisait un peu de rentre dedans. Il avait bêtement baissé sa garde comme il s'était imaginé que cette demoiselle l'appréciait. Il n'avait vu venir le chiffon que trop tard ce qui était un comble pour quelqu'un comme lui.

Quand il se réveillait il était en colère le genre de colère capable de tout détruire autour de soi mais elle n'était pas dirigée vers la jeune femme. Non il était en colère contre lui même de s'être aussi facilement laisser duper. Son aura normalement douce et compatissante devenait chargée d'envie de meurtre. Il se calmait rapidement et lisait la note. Il ouvrait ensuite la penderie et choisissait une robe chinoise rouge carmin avec des bordure et motifs dorées. Il complétait sa tenue avec des bas blancs et des talons plat. Shiki avait l'habitude de porter de toute façon des vêtements féminins depuis l'enfance.

Une fois vêtu donc il se mit en marche pour retrouver son "hôtesse" Il suivait rigoureusement les instruction qui étaient donc de prendre tout droit a droite. Il ne lui fallut que peu de temps pour la rejoindre. Il arborait une expression neutre quand il arrivait devant elle. Lui même ne savait pas encore ce qu'il comptait faire a présent.
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Hentai :: v1-
Sauter vers: