Ouvrir le menu
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Naruto Hentai
Forum interdit aux moins de 18ans.



 

 :: v1 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pas qu'un verre de saké... [PV : Amalia]

Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Messages : 34
Date d'inscription : 08/11/2016

Fiche Perso
Disponibilité Rp: Généralement 2/3/4 RP en même temps
Orientation Sexuelle: Bi
Fantasmes:
Membre





Kasumi Senda
Membre
Jeu 10 Nov - 12:01
Kasumi se trouvait dans un des quelques bars de Konoha. Depuis quelques temps, la jeune femme avait décidé de voyager un peu partout pour découvrir des choses différentes du village de la pluie. Elle avait choisi comme première destination Konoha, le pays du feu qui lui semblait venu d'une autre dimension. Elle qui avait uniquement connu le mauvais temps, le comportement glacial des gens, voilà qu'elle voyait une toute autre mentalité. Au final, elle ne découvrait quand même pas grand-chose, elle s'était arrêtée à une échoppe du village pour boire un verre de saké, seule à une table. Elle regardait parfois les gens qui entraient. Il y avait de nombreux ninjas comme elle. Spécialiste du genjutsu, de tout ce qui se rapproche de l'illusion et de l'hallucination, elle se demandait si Konoha comportait des guerriers qui maîtrisaient eux aussi cette forme de combat si particulière. Le saké était assez fort, mais rien de bien dégoûtant, c'était comme ça que l'on pouvait se juger soi même, plus on arrive à boire un alcool fort, mieux on est paré pour faire face à l'adversité, du moins, c'était ce qu'elle pensait et sa manière à elle de voir le monde était bien particulière.

L'endroit restait quand même calme, et Kasumi avait en même temps louée une chambre dans cet établissement. Elle n'allait pas dormir dehors et elle ne se sentait pas voyager de nuit, elle trouvait ça bien trop dangereux et tomber sur un groupe de bandits ou de personnes mal intentionnées était quelque chose qu'elle ne supportait pas, car elle n'était pas une réelle combattante, elle préférait se battre à distance, c'est comme ça qu'elle pouvait se défendre, elle ne s'était jamais montrée particulièrement douée pour le ninjutsu ou le taijutsu, d'ailleurs, il lui arrive encore de se demander comment elle avait pu s'en sortir à l'examen de sélection quand elle était encore adolescente. Sans doute la chance. Mais elle ne se rabaissait pas à ce point là, elle savait qu'elle pouvait se montrer dangereuse, du moment qu'elle avait l'avantage, que ce soit au niveau du mental ou au niveau du terrain. En dehors de ça, elle restait particulièrement calme, et la façon dont elle était assise sur une banquette ne bois, avec les jambes croisées, montrait qu'elle restait quand même détendue. Rien à craindre par ici, et puis, elle était une simple voyageuse, juste de passage, et elle ne comptait pas faire parler d'elle ici.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 176
Date d'inscription : 10/02/2015

Fiche Perso
Disponibilité Rp: Oui
Orientation Sexuelle: Préfère les femmes
Fantasmes:
Nukenin





Amalia Amaretsu
Nukenin
Jeu 10 Nov - 20:47
Une étrange bande de brigand avait eu la mauvaise idée de me prendre en embuscade dans les bois proche du village de Konoha. Loin de se douter qui j'étais, mon corps visiblement trop appétissant pour ses monsieur les avaient pousser à tenter la capture, en vain. Ce fut au final une belle raclée pour les 3 ninja aux techniques de débutant avant que l'un d'eux ne remarque enfin mon bandeau frontal. Stupéfait, le brigand me suppliait de m'arrêter et jeta à mes pieds une grosse bourse d'or, en s'excusant de ne pas avoir remarqué tout de suite la rayure des déserteurs. Le groupes de ninja clandestin cherchait en effet une kunoichi de ma trempe pour exécuter une mission de capture. Bien évidemment j'avais hausser un sourcil mais je comprenais vite que l'attaque était une erreur. En réalité, il recherchaient un ninja du pays de la pluie contre une belle somme d'argent et... Un ninja que je connaissais parfaitement bien... Kasumi Senda !

C'est ainsi que mon charme exotique qui ne ressemblait en rien à celui du village caché du feu se retrouvait dans une des tavernes fréquenté. Si je gardais de bon souvenir Kasumi était plutôt attachée au gout des alcools de qualité et une petite soirée au bar serait surement la voie la plus aisé pour la retrouver.

Bingo, après quelques menaces et une bourse en cuir contenant quelques Ryos le gérant m'avouait avoir vendu une chambre à la jeune fille que je présentais sur la photo. C'est tout naturellement que je lui avait demandé un double des clefs pour m'infiltrer à l'intérieur avant qu'elle n'arrive et ainsi pouvoir discuter au calme. Après tout cela faisait bien longtemps et ça n'aurait été qu'un manque de respect d'attaquer une de mes ainée sournoisement sans même me présenter !

Ainsi, je restais de longues heures allongée sur le lit qu'avait réservée Kasumi, un verre de vin rouge à la main, agréablement alcoolisé et parfumé. J'en buvais la dernière gorgée alors que la porte s'ouvrait enfin devant le portait de la belle brune... Elle avait assurément prise de belles formes durant ces années d'absence

Ca fait longtemps, tu ne trouves pas ? J'espère que tu te souviens quand même de moi...

Ca c'était pas difficile, peu de kunoichi portaient une tenues en latex comme la mienne même lors de missions, et je parlais même pas des longues bottes à tallons. Ca montrait au moins que j'avais assez confiance en mes capacités pour me mouvoir dans cet accoutrement.

Il y a un verre pour toi sur la commode si tu veux te servir, tu peux aussi remplir le mien ? Ce vin est tellement bon que j'en ai fait qu'une traite.

Agitant mon verre de vin vide avec un sourie aguicheur je décide finalement de ne pas y aller par 4 chemins et de lui dévoiler pourquoi je l'attendais dans son lit.

Ce n'est pas un hasard si je suis là, en fait une bande de brigand en dehors de Konoha m'as confié pour mission de te capturer vivante, ou de t'interroger moi même. Que comptes tu f aires maintenant que tu le sait ?

La tenue légère que je portais en dévoilait assez pour lui affirmer que je ne portais aucune arme sur moi en cet instant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 34
Date d'inscription : 08/11/2016

Fiche Perso
Disponibilité Rp: Généralement 2/3/4 RP en même temps
Orientation Sexuelle: Bi
Fantasmes:
Membre





Kasumi Senda
Membre
Jeu 10 Nov - 21:10
Kasumi avait décidé de regagner sa chambre après son verre de saké. Demain matin, elle partirait à l'aube pour aller voir un peu les alentours du pays et voir en quoi Konoha était vu comme un si beau pays. On ne pouvait pas rivaliser avec Kiri, il s'agissait d'un village qui réunissait tout, le charme, le climat, absolument tout. Habituée depuis toute petite aux après-midis pluvieuses, Kasumi ne voyait la beauté du paysage que dans la pluie, et c'était bien dommage que ce ne soit pas le cas à Konoha, sinon elle y aurait élu domicile depuis plusieurs années déjà. Elle monta les quelques marches et emprunta le couloir la menant à la porte de sa chambre. Elle l'ouvrit en baissant le regard, ne s'attendant clairement pas à ce que quelqu'un se trouve à l'intérieur. Elle releva alors subitement le regard et se mit en garde, sur la défensive directement. Elle connaissait cette femme, mais elle ne pouvait pas mettre un nom dessus, même si la tenue de cette dernière lui rappelait quelques souvenirs, il était impossible pour elle de se souvenir de sa véritable identité. Une native de Kiri, comme elle, en dehors de ça, elle n'en savait plus rien.

Il y avait une bouteille de vin posée sur la petite table de la chambre. Kasumi n'était pas vraiment une fan de cet alcool, elle préférait de loin le saké ou les liqueurs. Elle commença alors à se détendre, tout en gardant sa garde, de telle sorte à pouvoir parer n'importe quelle attaque. Les gens de Kiri avaient pour habitude de jouer comme des traîtres parfois, elle le savait très bien puisqu'elle aussi était de ce genre là.

« Garde ce vin pour toi, je n'ai pas pour habitude d'en boire. »

Elle restait contre la porte, se demandant ce que cela voulait dire, et enfin, elle fut totalement éclairée. Elle resta immobile, puis un petit sourire s'afficha sur ses lèvres.

« Une bande de brigands ? Dans les deux cas je suis gagnante. Si ils t'ont engagée pour que tu me ramènes à eux, c'est qu'ils sont bien trop faibles, et si tu dois m'interroger, c'est dans le but de leur faire un rapport, et ça ne sera pas bien compliqué de les retrouver, et comme dit précédemment, ils doivent êtres bien faibles, surtout pour engager quelqu'un afin de faire la basse besogne. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 176
Date d'inscription : 10/02/2015

Fiche Perso
Disponibilité Rp: Oui
Orientation Sexuelle: Préfère les femmes
Fantasmes:
Nukenin





Amalia Amaretsu
Nukenin
Jeu 10 Nov - 22:01
Déçue, je porte directement l'embout de la bouteille à mes lèvres, pour me désaltérer de ce succulent breuvage fruité. Sans en mettre une seule goute sur les bords, je repose la bouteille en léchant mes lèvres tout en la regardant. Elle n'avait pas changé durant toutes ces années, Kasumi était vraiment une femme belle et sure d'elle.

Dommage... il n'est pas empoisonné pourtant. C'est pas aussi fort que le saké mais si tu veux on peut en faire monter une bouteilles. A moins que tu préfère que je ne te saute dessus pour t'attaquer sournoisement ? Ah ah... c'est pas vraiment mon style, j'aurais installer un piège à l'entrée sinon ou je t'aurais empoisonner durant ton sommeil

Elle n'as pas tort les brigands sont plutôt faibles mais elle oublie un point important là... Je ne suis pas l'un deux et moi je lui poserait un véritable problème si on en venait à se battre ! Pourtant elle ne semble pas du tout avoir peur... Peut-être qu'elle ne m'as pas reconnus... c'est pas les mauvaises réputations sur moi qui manquaient pourtant vu mes fâcheuses tendances sadiques lors de mes interrogatoires.

Allons j'ai été honnête avec toi non ? alors si tu te calmais un peu, ça fait longtemps qu'ont ne s'est pas vu après tout Kasumi...

En réalité on avait déjà partagé une mission ensemble lorsque j'étais plus jeune et je comptais bien lui rappeler mon identité en me levant dans un déhanché sensuel jusque devant la brune. D'un geste lent, en excluant tout ce qui pourrait être trop brusque, je lui caresse le menton du bout de mes doigts gantées...

Et ce gant qui glisse sur ton visage ça ne te rappel pas une longue et froide soirée lors d'une mission au pays de la terre ? Comme tu l'avait si bien dit ce soir là " il faut parfois se réchauffer comme on peut " Dis-je avec un clin d'oeuil avant de m'écarter et de me laisser tomber dos sur le lit.

Tu te souviens de moi maintenant ? Aussi étrange que ça puisse paraitre je n'apprécie pas vraiment attaquer une ancienne camarade de mon village... Mais je ne peux pas non plus faillir à ma mission. Tu ne veux pas me dévoiler quelques informations gratuitement si je te demande ? Ou trouver un bon compromis ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 34
Date d'inscription : 08/11/2016

Fiche Perso
Disponibilité Rp: Généralement 2/3/4 RP en même temps
Orientation Sexuelle: Bi
Fantasmes:
Membre





Kasumi Senda
Membre
Jeu 10 Nov - 22:12
Ca lui revenait petit à petit, elle se souvenait bien d'une femme avec qui elle avait passé une nuit pendant une mission. Mais ça remontait à longtemps, Kasumi n'avait pas le même niveau que maintenant et elle était beaucoup plus investie dans ce qu'elle faisait par rapport à maintenant. Mais cela n'empêchait rien, elle pouvait avoir connu cette jeune femme, que le problème restait le même. Elle avait été engagée pour capturer Kasumi et la faire parler, elle ne voyait d'ailleurs pas ce qu'elle pouvait détenir comme informations précieuses, surtout pour des bandits. Au final, elle se retrouvait avec une mercenaire sur les bras, et elle était loin d'être très diplomate. Mais se battre dans un lieu si fermé était risqué, et ça risquait d'attirer l'attention voir de ramener des ninjas de Konoha, et ça elle ne le souhaitait pas. Elle regarda la jeune femme se remettre dos au lit, restant debout sans bouger. Elle aurait très bien pu tenter de s'échapper, mais ça ne servirait à rien à part des débris de verre un peu partout. Ca faisait longtemps qu'elle n'avait pas été prise pour cible, et ça lui déplaisait quand même fortement, surtout pour finir face à des bandits.

« Un compromis ou des informations gratuites ? Je n'ai aucune information qui peut être utile à ces bandits, alors ils ont sans doute un compte à régler avec moi et ils n'osent pas le faire d'eux même. Et je ne vois pas de compromis, car si tu es une ninja de Kiri comme moi, il est bien difficile de nous détourner de notre objectif. Je vais plutôt te laisser deux choix. Sois tu vas les voir en disant que je ne suis plus sur Konoha, sois tu m'amène à eux et je m'occuperai de leur cas. Je n'ai aucune envie de chercher une bagarre dans un lieu comme celui là, alors je te conseille juste de partir. »


N'étant pas une spécialiste du ninjutsu ou du taijutsu, elle se demandait comment elle allait faire si une altercation démarrait. Au final, elle tentait plus de parler et de dissuader que de sortir tout de suite la force physique. Si elle pouvait régler ce problème comme ça, ça l'arrangerait pas mal. Mais elle ne se faisait pas d'illusion, les gens de Kiri n'étaient pas des gens qui abandonnaient facilement, surtout si on leur promettait quelque chose en retour.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 176
Date d'inscription : 10/02/2015

Fiche Perso
Disponibilité Rp: Oui
Orientation Sexuelle: Préfère les femmes
Fantasmes:
Nukenin





Amalia Amaretsu
Nukenin
Jeu 10 Nov - 23:04
Peu concluant, cette femme semble aussi têtue que moi et prête à ne céder aucune information. Je ne savais même pas moi même de s'il s'agissait d'une simple vengeance ou si la brune possédait réellement des informations mais ce dont j'étais sure c'est que j'avais été payé pour un contrat, et que je ne reculais jamais devant l'objectif une fois fixé. Elle ne voulait aucun arrangement ? Alors il ne restait que la force.

Dommage je suis déçue Kasumi, vraiment très déçue... Mais aussi terriblement contente ! Quand je t'ai vu ouvrir la porte je me suis dit que tu étais devenue si belle que ça en serait un véritable plaisir d'utiliser la manière forte pour t'obliger à parler ! Alors... je suis vraiment heureuse que tu joues les fortes têtes.

Alors que je souris sur mon lit un clone aqueux qui était planqué dans le couloir jusque là fit irruption dans son dos, passant une main gantée contre ses lèvres pour qu'elle ne parle pas.

Oui bon finalement j'ai peut-être un peu triché... hi hi, mais tu sais comment nous sommes à Kiri... toujours à prévoir un coups d'avance... juste au cas ou !

L'autre main froide et revêtue elle aussi de latex s'empoigne dans sa poitrine fournie et moelleuse, tout en laissant un agréable et long soupir chaud s'échapper des lèvres. Comme je récupère toutes les informations de mon clone aqueux, je ressens moi aussi le plaisir et me lèche les lèvres.

Tu es devenue une vraie femme Kasumi, ton corps est plus développé qu'avant, C'est ce que j'ai toujours aimé chez toi.

Jouant avec insistance sur sa poitrine, le clone s'en donne à coeur joie en tripotant ce globe de chaire si tendre et rebondissant.. un vrai régal ! Quant à mon véritable corps, il lui montre la photo qui était liée au dossier de chasse... celle d'un brigand.

Ca ne te rappelle rien ce visage ? C'est un des camarades de mes trois employeurs, et il parait que c'est toi qui l'as capturer et livrer au village de Kiri. Mais cette requête a été postée par un client important habitant en dehors du village, dans une riche résidence... Et c'est son nom et son adresse qu'il me faut... disons... oh, pour un simple assassinat, surement... je ne sais pas ce qu'ils en feront ensuite.

La main devant sa bouche se détache lentement tandis que le clone maintient toujours la belle brune. De mémoire elle n'était pas très forte en combat rapproché mais je m'attendais tout de même à ce qu'elle puisse se défendre.

Si tu refuse de trahir ton contrat tu connais mes méthodes... tu barboteras dans une belle bulle d'eau, si tu vois ce que je veux dire...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 34
Date d'inscription : 08/11/2016

Fiche Perso
Disponibilité Rp: Généralement 2/3/4 RP en même temps
Orientation Sexuelle: Bi
Fantasmes:
Membre





Kasumi Senda
Membre
Jeu 10 Nov - 23:16
Totalement entravée. Au final, ça n'étonnait pas Kasumi pour ça. Les ninjas de Kiri étaient toujours comme ça. Mais elle se trouvait maintenant totalement à la merci de cette femme qui devait toujours être dans l'optique de finir une mission, et de la finir de la meilleur manière possible. Elle n'avait rien pu faire face à ce clone aqueux, elle n'avait même pas pensé elle même à en créer un. Et dans cette situation, il lui était impossible de pouvoir utiliser une technique pour se défaire de cette situation. Le clone commença même à lui masser la poitrine, la scène devant être plaisante pour la ninja, mais ce n'était pas vraiment le cas pour Kasumi qui avait simplement légèrement rougi, rien de plus. Elle lui montre ensuite une photo, ce qu'elle veut, c'est un nom et une adresse. La jeune femme n'est pas du genre à révéler si facilement une identité et surtout un lieu de résidence. Elle restait alors impassible, laissant le clone caresser sa poitrine. Ce n'était rien de plus qu'un combat mental, et elle avait été habituée à ça. Quand on maîtrise le genjutsu, on sait se débrouiller pour ne pas se faire avoir par des techniques de torture, même les plus rudes.

« Je ne vois pas de quoi tu parles, et je ne connais pas cet homme, je ne sais pas qui il est et d'où il vient. Si les bandits qui t'ont employée étaient si intelligents, ils auraient déjà sillonné le pays avant de s'en prendre à moi, inutilement en plus. Tu n'obtiendras rien car je ne sais rien, alors ne te donne pas cette peine et repars d'où tu viens. »

Elle connaissait seulement le nom de cet homme, pas son adresse, et elle n'allait pas révéler cette information. Elle restait une ninja et avait un certain honneur. Elle s'attendait tout de même à devoir subir quelque chose, presque aucune chance d'arriver à persuader cette jeune femme, ce qu'elle voulait, c'était des informations, et ça, il en était hors de question. Elle comprit alors très vite, dans les dernières paroles de la ninja, que ça risquait de prendre de grosses proportions, et il restait à savoir, si elle mettait cette menace à exécution, si Kasumi allait pouvoir tenir. Elle préférait ne pas tenter ça, mais ça devenait nécessaire, et elle pourrait toujours trouver un moyen de mener une contre-attaque.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 176
Date d'inscription : 10/02/2015

Fiche Perso
Disponibilité Rp: Oui
Orientation Sexuelle: Préfère les femmes
Fantasmes:
Nukenin





Amalia Amaretsu
Nukenin
Jeu 10 Nov - 23:35
Elle ne sait rien ? Typique lorsqu'on ne voulait donner aucune information, mais je n'étais pas née de la dernière pluie loin de là ! Je me doutais même de cette réponse et l'avait espérer pour pouvoir mettre mes menaces à exécution. Après tout, je ne pouvais pas infliger une punition sans bêtises de sa part, hi hi ! Alors d'un sourire, je m'approche au plus près d'elle pour déposer un bref baiser sur sa joue, en lui murmurant d'une petite voix satisfaite.

Alors j'espère que tu as du souffle... Je te conseille de prendre une grosse respiration.

Mes mains forment des signes basiques et il ne fallut qu'une dizaine de secondes pour qu'elle bulle d'eau parfaite et sphérique ne se forme autours de son visage, engloutissant totalement sa tête sous l'eau, dans cette masse aqueuse. Le clone redoublait quant à lui d'effort pour maintenir son corps et lui peloter la poitrine avec encore plus d'instance, tordant ses deux monts de chaires dans tous les sens en les pétrissant comme une délicieuse pâte à gâteau.

Je te garantis que tu ne tiendras pas le même discours quand tu manquera d'oxygène... Mais j'imagine qu'une femme avec tes convictions ne cèdera pas si facilement... mhhh... du coups c'est plutôt fâcheux tu ne trouves pas que respirer est plus agréables que de tenir un secret ?

Mon vrai corps se colle à elle et mes deux mains gantées se posent sur ses hanches, avant de descendre lentement et sensuellement sur ses cuisses, le regard toujours maintenu dans le sien même à travers cette masse d'eau étouffante. C'est finalement l'un de mes index qui dérape sous la jupe de sa robe pour caresser sa culotte, en me mordillant la lèvre.

Si tu décide d'abandonner tu n'auras qu'à me le faire comprendre... avant de boire la tasse ma si belle Kasumi...

Bien sure, elle se doutait bien que je n'irais pas jusqu'à la tuer puisque j'avais besoin de ses informations mais même en sachant ça, le besoin de respirer allait surement très vite inonder son esprit et la rendre plus fébrile.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 34
Date d'inscription : 08/11/2016

Fiche Perso
Disponibilité Rp: Généralement 2/3/4 RP en même temps
Orientation Sexuelle: Bi
Fantasmes:
Membre





Kasumi Senda
Membre
Jeu 10 Nov - 23:47
Kasumi n'avait pas eu le temps de prévoir quoi que ce soit. Une technique basique, une bulle d'eau vint recouvrir son visage et elle ne put en aucun faire quoi que ce soit. Elle tenta alors de maîtriser son souffle, ce qui était bien difficile avec le clone qui caressait sa poitrine avec un rythme de plus en plus intense. Elle sentait aussi son intimité devenir un peu plus humide. Ayant du mal à entendre ce que disait la jeune femme, elle essayait de garder son calme et de ne pas paniquer, il fallait qu'elle réussisse à tenir le plus longtemps possible, essayer de garder la tête froide et de ne pas montrer un signe de faiblesse. Même si ça allait être compliqué, il fallait qu'elle trouve une parade avant tout, qu'elle puisse essayer de se défendre de manière convenable et non pas en retenant uniquement sa respiration. Ne lancer ne serait-ce qu'une simple illusion pourrait lui permettre de s'en sortir, mais c'était trop compliqué, et un lieu si clos pouvait donner vraiment quelque chose de violent si ça ripostait des deux côtés. Elle commençait à avoir les idées confuses, pas au point de paniquer, mais elle ne savait plus quoi penser.

C'est alors que la ninja se rapprocha d'elle pour venir caresser sa culotte. Elle faillit alors boire la tasse et commença réellement à se débattre, sans gros succès puisque le clone arrivait toujours à la tenir, elle sentait ses jambes qui tremblaient, elle essayait encore de tenir avec ses maigres réserves d'oxygène mais c'était quelque chose qui était quasiment impossible, elle essaya alors de parler, pour dire qu'elle abandonnait. Elle espérait que la jeune femme parvienne à entendre ce qui ressemblait à une supplication, la seule chose qu'elle voulait, c'était pouvoir respirer et reprendre son souffle. Cette technique là était sans doute la pire chose que l'on puisse faire pour soutirer des informations, et c'était bien la première fois que Kasumi y avait droit. Elle tenta de nouveau de se débattre tout en continuant de parler avec le peu d'air qu'il lui restait, essayant même d'hurler pour se faire entendre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 176
Date d'inscription : 10/02/2015

Fiche Perso
Disponibilité Rp: Oui
Orientation Sexuelle: Préfère les femmes
Fantasmes:
Nukenin





Amalia Amaretsu
Nukenin
Ven 11 Nov - 0:13
Jouissif ! La scène était tout simplement jouissif et je m'en délectais en me pinçant la lèvres inférieur avec mes dents. Kasumi était déjà belle mais lorsqu'elle paniquait ainsi je n'eus comme seule enfin de lui enfoncer l'index dans sa fente... enfin, je faisais simplement semblant en forçant à travers le tissus de sa culotte, qui retint la pénétration. Pourtant le sous-vêtements était déjà bien humide et surement grâce à sa poitrine qui se faisait torturée avec envie !

Désolée je ne peux pas te libérer si je n'entends pas clairement ce que tu dis... je vois que tu essaye de parler mais... je n'entends que le sons des bulles qui éclate, désolée, hi hi !

Comme je sais qu'elle peut bien tenir encore une bonne dizaine de seconde sans mettre son corps en danger, je ne retire pas la bulle d'eau et fait juste exploser mon clone aqueux contre son corps, pour éclabousser sa robe et sa poitrine qui colle maintenant parfaitement à ses habits. désormais, elle était encore plus délicieuse avec ses tétons et sa poitrine qui ressortaient si bien !

Hi hi, ne fait pas cette tête je vais te libérer... mais tu devrais te voir tu es rouge comme un piment ! Ca vaux vraiment le détour !

Mon visage entre dans la bulle d'eau pour aller chercher ses lèvres et l'embrasser, profitant de l'occasion pour souffler un peu de mon air encore frais, comme pour prodiguer un bouche à bouche et lui apporter de l'air... seulement qu'elle était encore bien consciente, je voulais simplement lui faire comprendre que je maitrisais tout ce qui nous entourait... et que même l'air qu'elle respirait était selon mon désir. Enfin, je brisais la bulle d'eau en un claquement de doigts, l'index toujours contre sa culotte

J'ai changé, d'avis, tu étais si mignonne prisonnière de cette bulle d'eau qu'il va me falloir plus...

Toute mouillée et ses jambes encore frêle, je me colle au plus près en dandinant mon corps, faisant couiner le latex contre sa tenue trempée.

Les informations c'est bien... mais à moi, tu va m'offrir quoi pour que je ne recommences pas ? dis moi...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 34
Date d'inscription : 08/11/2016

Fiche Perso
Disponibilité Rp: Généralement 2/3/4 RP en même temps
Orientation Sexuelle: Bi
Fantasmes:
Membre





Kasumi Senda
Membre
Ven 11 Nov - 0:22
L'air commençait vraiment à manquer et Kasumi sentait qu'elle allait bientôt s'évanouir. Mais un bruit de claquement retint son attention et elle sentit alors de l'eau éclabousser son corps entier. Il n'y avait plus de clone et elle était enfin libre de ses mouvements. Seulement, elle ne put rien faire d'autre. La jeune femme entra à son tour dans la bulle d'eau pour venir l'embrasser, cela lui permit de reprendre un petit peu d'air mais elle n'était pas encore sortie de cette affaire. Elle espérait juste être enfin libérée de cette étreinte aqueuse pour pouvoir respirer librement et non devoir attendre qu'on lui donne un peu d'air. La bulle d'eau se brisa enfin et Kasumi tomba à genoux, en essayant de reprendre son souffle, haletant dans un grand bruit. L'air pur faisait du bien mais elle restait à la merci de la jeune femme. Instinctivement, elle voulait lui cracher au visage mais elle ne le fit pas.

Au lieu de ça, elle écouta les paroles de la ninja. Il y avait à nouveau la menace de la bulle d'eau et Kasumi leva à peine le regard en direction de la jeune femme. Elle reprenait encore son souffle, ça allait déjà mieux mais il lui avait vraiment manqué. Elle toussa même un peu et sentait l'eau recouvrir son corps et ses vêtements complètement. Elle sentait le froid du liquide sur elle et ça n'arrangeait en aucun cas quoi que ce soit. Elle prit alors une dernière inspiration puis arriva à articuler quelques mots pour répondre à la jeune femme :

« Ce que tu veux… Cesse tes menaces et tu auras ce que tu veux... »

Elle aurait aussi aimé utilisé une technique de genjutsu, mais son état, c'était impossible, elle n'avait pas la force pour et se sentait presque épuisée avec ce qu'elle venait de subir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 176
Date d'inscription : 10/02/2015

Fiche Perso
Disponibilité Rp: Oui
Orientation Sexuelle: Préfère les femmes
Fantasmes:
Nukenin





Amalia Amaretsu
Nukenin
Ven 11 Nov - 0:49
Ce que je voulais ? Pas très imaginatif celle là, j'attendais plutôt qu'elle me propose elle même une récompense, mais visiblement le petit traitement ne l'avait pas brisée. Elle se permettait même de me donner un ordre, ce que je n'aimais pas du tout... Mais bon, je pouvais bien lui donner une petite pause pour qu'elle récupère son souffle, l'apnée avait été plutôt longue mine de rien...

Mais même avec les menaces j'aurais ce que je veux ma belle hi hi ! D'ailleurs je n'aime pas les ordres, alors je vais devoir te punir. Mais t'en fais pas rien de bien méchant... tu va pouvoir continuer à respirer cette fois-ci...

L'aidant à se relever, ma main gantée vient se poser pleinement sur sa culotte avec un regard qui semblait la désigner comme récompense. Le message était clair, ce que je voulais, c'était elle, son sublime corps de femme parfaitement formé. L'autre main passe dans son dos et force vers mon buste pour que sa poitrine s'écrase contre la mienne. Cette fois, c'était à moi de réchauffer son corps mouillé, comme elle m'avait réchauffé à sa façon lors de cette fameuse mission il y a quelque année... Elle eut même le droit à un petit baiser sur la joue en prime.

Je veux que tu commences à retirer cette robe toute mouillée... je veux voir ces beaux sous-vêtements que tu caches !

Mes lèvre dérapent contre les siennes pour un baiser plus langoureux avant d'inverser nos position et de la pousser dos sur le lit. le talon d'une de mes longues cuissardes se pose alors sur le matelas, frottant la joue de la belle brune pendant que je la regarde de haut.

D'abord ta punition... lèche l'eau avec laquelle tu as salit mes bottes, c'est ta faute après tout, il n'y aurait pas eu d'eau partout si tu m'avait obéit... Et après, tu pourras te mettre plus à l'aise comme convenue !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 34
Date d'inscription : 08/11/2016

Fiche Perso
Disponibilité Rp: Généralement 2/3/4 RP en même temps
Orientation Sexuelle: Bi
Fantasmes:
Membre





Kasumi Senda
Membre
Ven 11 Nov - 23:55
Kasumi ne ressentait pas cet ordre comme une humiliation, il valait mieux qu'elle fasse ce que la ninja disait pour éviter de se retrouver de nouveau avec une bulle d'eau autour de la tête. Décidément, les ninjas de Kiri avaient de très bonnes méthodes de torture et pour faire parler les gens, et au final, il valait mieux être le bourreau plutôt qu'être la victime. Sans exécuter un signe avec ses mains pour créer une illusion ou une hallucination, la jeune femme laissa passer sa langue sur une des bottes de la mercenaire. Elle faisait ça sans réelle application, mais montrait quand même qu'elle exécutait convenablement cet ordre. Elle n'aurait jamais pensé se retrouver dans cette situation, surtout elle qui voyageait un peu partout et qui se pensait presque introuvable. Mais le plus frustrant, était sans doute cette bande de bandits qui avaient engagé la ninja… Ils ne payaient rien pour attendre.

Elle passa ensuite sa langue sur la deuxième botte, dispersant l'eau qui se trouvait sur le cuir. Elle finit alors par reculer son visage et commença à enlever sa robe qu'elle déposa chiffonnée aux pieds du lit. Elle se retrouvait maintenant en sous-vêtements. Dans une telle situation, se rebeller était la meilleure des possibilités. Cependant, elle ne le faisait pas pour éviter de se retrouver avec un net désavantage, elle était faite pour se battre à distance, pour emprisonner ses adversaires dans des cauchemars et autres hallucinations de terreur. En combat rapproché, impossible de faire quoi que ce soit, et il était bien connu que les missions qu'on lui avait assigné dans le passé consistaient surtout à faire parler des gens avec ses techniques développées pour. Mais en voyant une pratique aussi simple que cette bulle d'eau, elle se demanda si ce n'était pas dérisoire de vouloir tout le temps utiliser des tactiques élaborées.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 176
Date d'inscription : 10/02/2015

Fiche Perso
Disponibilité Rp: Oui
Orientation Sexuelle: Préfère les femmes
Fantasmes:
Nukenin





Amalia Amaretsu
Nukenin
Sam 12 Nov - 0:29
La langue passait délicatement sur le latex glissant, retirant une à une chaque goutes d'eau qui les avaient éclabousser. Elle n'y mettait pas particulièrement du coeur mais le travail était au moins accomplie d'une manière satisfaisante. La suite fut encore plus envoutante quand elle se mit en sous-vêtement, dévoilant une large poitrine trempée et collée sur le tissus. Sans plus de cérémonie, je me place à quatre pattes au dessus d'elle, les mains appuyées sur ses seins joliment formées comme deux trophées de chasses.

T'es appétissante... peu bavarde mais appétissante. Peut-être que je pourrais entendre le sons de ta voix si je te fais vibrer...

Une de mes mains gantée longue son ventre su bout de l'index avant de retomber encore une fois sur sa culotte. Avant de m'y introduire je les porte à mes lèvres pour mouiller le latex et le rendre encore plus glissant, en suçant mes doigts. Maintenant lubrifié, mon index passe sous l'élastique et commence à presser sur son clitoris. Mais je ne voulais absolument pas rendre sa poitrine jalouse et mon corps suivit en rampant le long de sa poitrine, jusqu'à ce que ma tête se repose dessus et que je puisse mordiller un de ses tétons à travers la dentelle.

Oui j'en suis sure... si je te fais jouir j'entendrais de nouveau le joli sons de ta voix.

Et d'un coups sec, l'index glisse avec une facilité déconcertante entre ses cuisses déjà un peu mouillé pendant que ma bouche mordille son téton et le tord complètement dans ma bouche.

Hi hi, détends toi un peu et amuse toi aussi... on dirait une grosse soumise qui a peur de retourner dans sa cage. C'est l'eau qui te fait peur ? si je m'ennuie je te garantis que tu y retourneras ...

Au moins ça allait peut-être l'inciter à s'amuser un peu, ma main libre prenait même l'une des siennes pour la guider vers mon décolleté en latex, moulant parfaitement mes formes dans cette matières glissante et froide.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 34
Date d'inscription : 08/11/2016

Fiche Perso
Disponibilité Rp: Généralement 2/3/4 RP en même temps
Orientation Sexuelle: Bi
Fantasmes:
Membre





Kasumi Senda
Membre
Sam 12 Nov - 0:39
Le simple fait de passer son doigts mouillé sur le bouton de plaisir de Kasumi permit à cette dernière de relâcher un gémissement de plaisir. Il en était de même pour sa poitrine qui commençait à subir un assaut buccal de la part de la jeune femme. Elle sentait son téton entouré par les lèvres et les dents de la ninja. Elle ne pouvait pas vraiment résister et de longs soupirs vinrent accompagner les mouvements de lèvres mais aussi de doigts. Kasumi bougeait parfois son bassin doucement, afin de faire bouger un peu plus le doigt posé sur son clitoris. Elle avait l'impression que la mercenaire n'avait eu envie que d'une seule chose, c'était son corps. Elle savait bien qu'elle laissait peu de monde indifférent mais elle ne s'attendait pas à ce qu'une personne engagée par des bandits décident de se faire plaisir de cette façon.

Elle comprit aussi très vite que si elle se sentait ennuyée, Kasumi pouvait directement se retrouver de nouveau avec la tête dans l'eau. Alors, quand une de ses mains se glissa sur le décolleté de la ninja, Kasumi se mit à masser instinctivement. La poitrine de la jeune femme était plus petite que celle de la spécialiste du genjutsu, mais il y avait aussi de la matière. Elle sentait en même temps la tête posée contre ses seins et la bouche venir torturer doucement et langoureusement un de ses seins. Elle continuait toujours d'accompagner les pressions du doigt par un mouvement lent du bassin. Elle se demandait ce qu'elle avait en tête. Même sans trop se souvenir d'elle, elle savait très bien qu'elle devait avoir beaucoup d'inspiration, il restait à savoir si elle n'allait pas avoir une idée un peu trop désagréable au goût de Kasumi. La jeune femme continuait alors de soupirer, sentant sa poitrine et son entre-jambe comblées par des caresses.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 176
Date d'inscription : 10/02/2015

Fiche Perso
Disponibilité Rp: Oui
Orientation Sexuelle: Préfère les femmes
Fantasmes:
Nukenin





Amalia Amaretsu
Nukenin
Sam 12 Nov - 16:32
La main de la kunoichi était agréable même à travers le revêtement en latex et elle n'eut aucun mal à prendre le sein tout en entier entre ses doigts comme un délicieux fruit. je gémissais, mais en réalité la belle brune était encore trop timide et hésitante à mon gout, je voulais la dépraver totalement et en faire une partenaire de jeu. Là, en la voyant ainsi, il était aisé de deviner le fond de ses pensées... elle devait surement encore réfléchir à un moyen d'attaquer. Mécontente, ma main sort de sous sa culotte en faisant giclée un petit geyser de cyprine d'entre ses cuisses.

Tu es trop tendue là... J'aime pas les partenaires qui sont tendues, ça me stress et quand je suis stressée ben... Je croise d'abord les bras d'un air fâché avant de refaire des signes de mains pour invoquer une bulle d'eau au dessus de son visage. Idée que j'interromps aussitôt en envoyant valser le liquide contre le mur. Mais pas comme ça ! on va te punir d'une façon plus plaisante !

Un large sourire aux lèvres sur mon visage, elle doit surement se dire qu'elle l'as échappé belle mais le traitement lui ne changera qu'en apparence. Car si ce n'est pas l'eau qui coupera son arrivée d'air ce sera cette fois-ci mes succulentes fesses enrobées de ma culotte en latex. Pour parvenir à mes fins, je place mes cuisses au dessus de son visage, en descendant lentement jusqu'à ce que mes fesses ne s'écrase sensuellement sur son visage. Son nez et sa bouche sont très vite prit au piège et moulés dans le revêtement si moulant de mon postérieur, à l'odeur et au gout de ma cyprine qui débordait des commissure de cette culotte particulière.

Ca t'obligeras peut-être à être moins rigide avec moi, si je te dis que lèverais mes fesses que lorsque tu m'auras faite jouir ? Même si je suis sure que d'être étouffée par mon popotin doit être divin, tu veux vite en finir je me trompes ?

Un sourire presque espiègle raisonne alors que je ne reste pas qu'une simple spectatrice. Mes deux mains malaxent avec envie sa large poitrine après avoir former les signes pour créer un clone aqueux, qui lui vient se glisser entre ses cuisses pour lécher sa petite culotte comme un chaton en manque de lait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 34
Date d'inscription : 08/11/2016

Fiche Perso
Disponibilité Rp: Généralement 2/3/4 RP en même temps
Orientation Sexuelle: Bi
Fantasmes:
Membre





Kasumi Senda
Membre
Sam 12 Nov - 16:50
Kasumi s'attendait de nouveau à devoir subir la même épreuve quand la ninja créa une nouvelle bulle d'eau. Mais ce n'était pas le cas et cette dernière avait l'air d'avoir une autre idée en tête. La jeune femme allongée sur le lit, finit par voir la mercenaire se lever au dessus d'elle pour venir poser ses fesses recouvertes de latex sur son visage. La matière laissait peu d'espace pour respirer même si Kasumi pouvait ressentir un léger filet d'air pour qu'elle puisse de temps en temps reprendre sa respiration. La jeune femme finit même par poser ses mains sur les jambes de la mercenaire tandis qu'elle sentait son visage légèrement mouillé par l'humidité provenant de l'entre-jambe, l'odeur se déposant alors sur elle et le goût venant s'infiltrer lentement dans sa bouche. C'était sans doute mieux que de se retrouver avec la tête prise dans une bulle d'eau, et Kasumi arrivait légèrement à respirer.

Elle sentit alors ses cuisses s'écarter de nouveau pour qu'un clone aqueux vienne prendre place au milieu. Très vite la langue finit par s'accrocher au tissu et la jeune femme ne put exprimer qu'un doux gémissement tandis que sa poitrine restait entre les mains de la mercenaire qui se faisait une joie de la malaxer. Avec ce traitement, Kasumi sentit très vite son intimité s'humidifier de nouveau. Elle essaya alors de jouer avec sa propre langue, même si c'était impossible, le latex n'étant pas assez fin, elle décida alors de déplacer ses mains vers l'intimité de la mercenaire pour venir caresser lentement. Elle appuyait de temps en temps, sans parvenir à se frayer un chemin à l'intérieur. Sous les coups de langue, elle remuait son corps de temps en temps, poussant aussi des soupirs de plaisir étouffés par le latex qui commençait à lui donner chaud.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 176
Date d'inscription : 10/02/2015

Fiche Perso
Disponibilité Rp: Oui
Orientation Sexuelle: Préfère les femmes
Fantasmes:
Nukenin





Amalia Amaretsu
Nukenin
Sam 12 Nov - 17:35
Un soupir de soulagement s'échappe de mes lèvres quand elle troque enfin sa langue pour ses doigts. Si la première avait été sans grand succès malgré le contact mou et plaisant de celle-ci qui luisait sur ma culotte, les doigts eux, firent vite gonfler mon intimité qui se dessinait pour ressembler à une belle moule bien enflée. Le latex qui épousait parfaitement la forme de mon jardin intime la rendait irrésistible et luisante de cyprine, qui coulait de plus en plus sur les bords pour venir inondé le visage de Kasumi. Ironiquement même si elle n'avait plus d'eau pour la gêner, le nectar qui coulait devait rendre sa respiration difficile dans son monde noir et lisse qu'était le latex. Mais je m'y plaisais tant que je ne comptais pas bouger, je fortifiais même mon appuie en forçant les muscles de mes fesses vers le bas, pour engloutir son visage cette fois-ci totalement.

Ahhhh oui c'est délicieux, je préfère quand tu joues comme ça Kasumi !

Sous l'extase qui parcourait mon échine, mes mains se crispaient et entravaient avec une belle poigne sa poitrine, tordues dans mes mains comme l'ont ferait avec un sachet en plastique pour l'ouvrir. Seulement, ce n'était pas aussi douloureux et la masse que représentait sa large poitrine amortissait bien le choc. De toute façon ça ne devait pas lui déplaire non plus puisque ses tétons pointant et endurcies se frottaient contre la paume de mes mains, j'en venais même à leurs offrir un peu de réconfort à eux aussi, en allant les pincer et les tortiller entre mes doigts froids.

A ce moment, envahie par une excitation soudaine, un belle giclée de mouille gicla hors de ma culotte toute souillée et trempa ses doigts, ainsi que son visage captif de cette prison.

Hi hi juste un peu à droite... encore un tout petit peu et tu trouvera l'endroit idéal pour te glisser sous ma culotte... Mais attention, ça va éclabousser... elle est toute souillée...

Tout comme sa culotte du moins, qui s'écartait du droit chemin sous les lèvres du clone aqueux, qui repoussait le tissu trempé pour sucer son clitoris comme un délicieux bonbon. Délicieux à souhait ! mais cette bouche était destinée à visiter une autre cavité et engloba ses lèvres intimes avant de les aspirer à pleines lèvres, le nez contre le clitoris pour le caresser de petits vas et viens vers le haut.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 34
Date d'inscription : 08/11/2016

Fiche Perso
Disponibilité Rp: Généralement 2/3/4 RP en même temps
Orientation Sexuelle: Bi
Fantasmes:
Membre





Kasumi Senda
Membre
Sam 12 Nov - 17:46
Le désir commençait à augmenter de plus en plus, Kasumi eut même un moment où sa respiration fut totalement coupée, le flot de cyprine venant de la ninja se déversant sur son visage tandis qu'elle se mettait dans une position sans doute beaucoup plus confortable pour elle. Le visage frottant totalement contre le latex, obstruant même sa vue et dont l'odorat et le goût étaient entièrement embrumés par la cyprine. Comme dit par la mercenaire, Kasumi glissa ses doigts vers la droite, arrivant à s'infiltrer à l'intérieur pour caresser de plus belle l'intimité gonflée, elle passait de temps à autre sur le clitoris puis, utilisa un de ses doigts pour se frayer un chemin à travers le sexe chaud et gonflé de la ninja. En même temps, elle sentait sa propre intimité mouiller de plus en plus et laissa échapper un râle de plaisir quand le clone aqueux finit par écarter à son tour sa culotte.

Elle sentait à présent la langue du clone en elle et son clitoris toujours stimulé par le nez frottant de temps en temps dessus. Il fallait le dire, c'était bien plus agréable que la bulle d'eau, elle restait néanmoins partiellement étouffée par le latex sur son visage, sentant la chaleur du tissu qui était causée par la cyprine qui dégoulinait de plus en plus. La ninja paraissait vraiment excitée et Kasumi se demanda même elle n'était pas dans cet état depuis son arrivée dans la chambre, ou peut être même en pensant uniquement à elle. Elle fit cependant abstraction de cette question et continua ses caresses, son doigt toujours ancré dans l'intimité mouillé de la jeune femme. Elle ne tarda pas faire entrer un deuxième doigt à l'intérieur, s'attendant à recevoir beaucoup plus de cyprine d'un coup tandis qu'elle bougeait son bassin selon les coups de langue du clone aqueux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 176
Date d'inscription : 10/02/2015

Fiche Perso
Disponibilité Rp: Oui
Orientation Sexuelle: Préfère les femmes
Fantasmes:
Nukenin





Amalia Amaretsu
Nukenin
Sam 12 Nov - 18:52
En bas, la langue du clone léchait avec gourmandise ce délicieux bonbon mis à nue, l'introduisant à l'intérieur pour se tortiller dans tous les sens au même rythmes que les grands coups de nez qui frottaient le clitoris. La délicate odeur de sa cyprine parfumait le fond des narines et incitait à aller chercher le nectar encore plus loin dans ses parois intimes. Puis comme une dernière surprise pour essayer de lui déclencher un orgasme, un de mes doigts en latex particulièrement glissant grâce à son propre liquide vint se glisser d'un long coups net dans son anus, sans douleur, luisant aisément sur les parois de toute la longueur de l'index.

Je suis sure que ce trou là aussi sera délicieux Kasumi !

De mon côté, mon vrai corps était plein de plaisir et un deuxième doigts eut vite raison de moi. Mes jambes tremblaient , mes joues devenaient rouges et une sensation de bien être intense envahissait mon bas ventre. Perdant mes repères les plus simples, je finissait par me laisser aller à cette douce joie enivrante, en jouissant abondement sur son visage. C'était un véritable torrent de cyprine qui noyait son visage et qui fit tortiller mon jolie fessier contre son visage, pour en tartiner tout partout. De mignon petits cris de jouissances sortaient d'entre mes lèvres durant ce spectacle appétissant.

Mhhh... hann... oui... mhhhhhh !!!

une vingtaines de seconde plus tard tout au plus, je restais les fesses ancrée sur son visage sans bouger, le regard vagues dans la pièce et en pleine extase. Dominer une si belle femme était jouissif mais je n'avais jamais vraiment prit le dessus ainsi sur une femme plus âgée que moi, ce qui rajoutait un charme dont je me délectais.

Pendant que mon corps ne répondait plus, je tiraillais instinctivement ses tétons vers le haut à plusieurs reprises en regardant mon clone continuer. Elle devait être à bout de souffle mais aussi, à bout de son orgasme depuis que je m'amusais délicatement dans son derrière...

Ce serait égoïste que tu n'ai pas le droit de jouir toi aussi... je vais rester assise là et m'occuper de ta poitrine le temps que tu termine. C'est qu'ont est bien installé sur ton visage... c'est vraiment confortable... Dis-je en remuant les fesses dans cette marre de cyprine glissante.

( tu peux considérer que je me lève quand tu as terminée d'être satisfaite ^^ )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 34
Date d'inscription : 08/11/2016

Fiche Perso
Disponibilité Rp: Généralement 2/3/4 RP en même temps
Orientation Sexuelle: Bi
Fantasmes:
Membre





Kasumi Senda
Membre
Sam 12 Nov - 19:02
Kasumi eut de nouveau un gémissement quand elle sentit un doigt s'infiltrer dans son petit trou, le clone aqueux continuait son travail tandis que la jeune femme continuait d'agiter doucement ses deux doigts dans l'intimité de la mercenaire. D'ailleurs, l'orgasme de cette dernière ne tarda pas à arriver et c'est sans surprise que Kasumi se retrouva avec le visage trempé par la cyprine. Avec cette jouissance, elle n'avait plus réellement d'air et essaya même de décaler un peu sa tête, sans succès. Elle se contenta alors juste de retirer ses doigts recouverts de la cyprine de la mercenaire. Elle se sentait elle même proche de l'orgasme et le doigt qui était inséré dans son anus n'arrangeait pas les choses. Subissant du plaisir avec sa poitrine qui continuait d'être malaxée mais aussi plus bas, elle ne doutait pas que l'appétit charnel de la ninja qui était avec elle devait être immense.

Elle finit enfin par jouir en exprimant un nouveau gémissement, un flot de cyprine se déversant sur les lèvres du clone aqueux tandis que sa poitrine continuait d'être caressée avec puissance. Elle tentait alors de respirer, sans succès tandis qu'elle sentait encore l'orgasme en elle, son corps chauffant petit à petit et la langue du clone ne se retirant pas de son intimité. Elle sentit quand même ça au bout de plusieurs secondes et eut même le visage à l'air libre même si recouvert de cyprine quand la mercenaire se leva enfin, le latex lui aussi recouvert d'humidité. Reprenant son souffle petit à petit, elle pouvait enfin respirer convenablement et sans rien sentir sur son visage. L'odeur ambiante de la chambre était un mélange de sa propre cyprine et de celle de la mercenaire, même si celle de cette dernière était encore plus imprégnée car se trouvant sur son visage et en quantité.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 176
Date d'inscription : 10/02/2015

Fiche Perso
Disponibilité Rp: Oui
Orientation Sexuelle: Préfère les femmes
Fantasmes:
Nukenin





Amalia Amaretsu
Nukenin
Dim 13 Nov - 12:29
Satisfaite pour le moment, je me lève en fixant son visage plein de cyprine avec un air enjoué, passant une main dessus pour y récolter un peu de mon liquide et y fourrer l'index entre ses lèvres. D'ailleurs ma culotte était toute souillée elle aussi et je décidais de la faire tomber le long de mes cuisses pour me retrouver fesses et sexe nue. Cette culotte en latex finissait simplement entre ses lèvres, les extrémitées étirées jusque derrière sa tête pour les lier dans un bâillon improvisé, souple et à la fois persistant. Mais surtout imbibé de mon nectar.

Tu va avoir de quoi boire avant que je ramène quelque chose de plus costaud comme ça !

Mais un bâillon seul ne servait à rien sans les liens dans un claquement de talons retentissant dans toutes les pièce je vais chercher quelques cordes dans mon sac. Pratique pour attacher ses proies lors d'interrogatoires mais aussi utile lorsqu'il s'agit de s'amuser à des jeux moins... conventionnelles. Pour le coups il y avait un peu des deux et la belle brune se retrouva vite bras et jambes liées au quatre coins du lit, entravée comme une vraie soumise. Et ce bâillon entre les lèvres grâce à ma culotte... mhhh elle était vraiment délicieuse à regarder comme ça !

Surveille là.

Mon clone surveillait Kasumi pendant que je descendais prendre un flacon entier de saké dans la cuisine. Comment ça c'était du vol ? et alors j'étais une déserteuse ! Puis ça laissait du temps à mon clone de s'amuser un peu, elle couvrait d'ailleurs son visage de multiples baisers pour récolter la cyprine en lui rappelant sa position entravée, droit dans les yeux. " Alors on aime être la petite soumise de maitresse Amalia ? " disait-elle avant que je rentre, deux coupes à la main, avant de faire disparaitre le clone.

Tu préférais boire ce genre de choses ? Ne te gêne pas, tu seras peut-être un peu plus bavarde et plus amusante avec quelques gorgées. Ca me ferait tant de peine de te secouer d'une autre façon... enfin... tu vois ce que je veux dire maintenant !

Mais la torturer ou récolter des informations n'étaient plus en projets, c'était d'ailleurs même un prétexte depuis que j'avais revue son superbe corps après tant d'années. Mon véritable objectif était de m'amuser avec elle... et de la soumettre !

Dis moi Kasumi je me suis toujours demandée ce qui pouvait bien se passer dans la tête d'une si jolie femme... raconte moi quels sont tes plus grand fantasmes... peut être que je pourrais...

Je me met à quatre pattes au dessus d'une une nouvelle fois en détachant le bâillon derrière sa tête, retirant ensuite la culotte avec ma propose bouche pour échanger au passage un brève baiser. C'est ensuite autours d'un bras d'être libérée, au moins pour qu'elle puisse boire le saké.

Peut-être que je pourrais le assouvir si je les trouves assez amusants...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 34
Date d'inscription : 08/11/2016

Fiche Perso
Disponibilité Rp: Généralement 2/3/4 RP en même temps
Orientation Sexuelle: Bi
Fantasmes:
Membre





Kasumi Senda
Membre
Dim 13 Nov - 12:50
Le visage à l'air libre même si recouvert de cyprine, Kasumi pouvait respirer comme elle le souhaitait, elle arrivait à présent à avoir un souffle normal et le doigt de la ninja s'infiltrant entre ses lèvres pour qu'elle suce le liquide récolté n'entravait en rien sa respiration. Cependant, elle se retrouva très vite avec un baillon dans la bouche et elle ne pouvait qu'avaler de nombreuses gouttes de cyprine qui perlaient jusqu'au fond de se gorge. Finalement, elle se retrouva même avec les mains et les jambes attachées à chaque extrémités du lit, la dévoilant totalement face à la mercenaire mais aussi à son clone aqueux. Puis, cette dernière s'éclipsa quelques secondes tandis que son clone prenait le relais, se mettant au dessus de Kasumi pour déposer des baisers sur son visage ainsi que des coups de langue pour récolter la cyprine. Enfin, elle revint avec une bouteille de saké dans les mains, elle savait bien que c'était la boisson alcoolisée préférée de la jeune femme.

Elle lui détacha ensuite un bras, Kasumi étirant sa main pour oublier la morsure de la corde. Le baillon aussi avait été enlevé et la jeune femme ne gardait à présent que le goût de la cyprine en bouche. Elle lui demanda aussi si elle avait des fantasmes, qu'elle pouvait réaliser si l'envie lui prenait. A ces mots, Kasumi eut un léger sourire.

« Les fantasmes que j'ai risquent de te déplaire fortement, tu n'aimerais sans doute pas te retrouver à ma place, et j'aurais même peur que ton petit coeur ne supporte pas une simple technique d'illusion. »

Elle ne se permit pas de rire, mais au fond, Kasumi se moquait de la ninja. Après une situation comme celle là, si elle devait prendre le rôle de la dominante, elle serait déjà loin, dans un autre village, à élaboré un plan pour se venger de ces supposés bandits.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 176
Date d'inscription : 10/02/2015

Fiche Perso
Disponibilité Rp: Oui
Orientation Sexuelle: Préfère les femmes
Fantasmes:
Nukenin





Amalia Amaretsu
Nukenin
Dim 13 Nov - 13:30
Je haussais d'abord un sourcil, était-elle sérieuse ou se moquait-elle de moi ? Echanger nos places ? Il fallait vraiment être stupide et même si je ne reculais jamais devant un défis il fallait savoir conserver son calme et ne pas tomber dans le premier piège tendu. Si les rôles étaient inversés nul doute qu'elle s'empresserait de courir loin d'ici en me laissant ligotée et bâillonnée au lit. Elle avait donc encore assez d'énergie pour cracher du venin cette vipère !

Kasumi, tu penses vraiment que c'est le genre de blagues à faire face à une femme qui possède mes fantasmes ?

Toujours au dessus d'elle dans une position féline et de chasseuse, une main écrase son poigne libre pendant que l'autre gant vient obstruer sa bouche en se plaquant dessus.

Tu l'as bien compris, je n'ai pas choisit l'étouffement au hasard, c'est ce qui m'amuse le plus en réalité... Je crois même que c'est ce qui correspond au mieux à une femme comme moi.

La main qui maintenait sa bouche bien fermée avait encore l'index et le pouce libre et proche de son nez. Pour lui faire peur, je faisait semblant de m'arrêter à le lui pincer pour lui couper une fois de plus la respiration, un air carnassier sur mon visage.

Je vais répondre à ta place, je ne crois pas que ce soit une bonne idée de provoquer une kunoichi aux fantasme comme les miens...

Mais si je me défilais maintenant elle allait surement en rire et je n'aimais pas être associée à une chiffe molle ou à une femme qui ne tenait pas ses promesses. Je finissais donc par réellement lui pincer le nez avec cette même main qui recouvrait sa bouche, pour l'empêcher totalement de respirer. Si elle ne voulait pas me dévoiler un fantasme crédible alors tant pis, j'assouvirais les miens jusqu'à lui donner l'envie de coopérer un peu plus. Mais le mieux dans tous ça était surement mon clone aqueux qui avait assez de suite dans les idées pour prendre des décisions par lui même et poser son son pieds sur l'intimité de la brune. La semelle froide écrasait fermement son sexe et le bout du talon de plusieurs centimètre s'y enfonçait méthodiquement. C'était bien plus long et bien plus résistant qu'une langue qui s'agitait à l'intérieur, de quoi lui procurer quelques décharge de plaisir quand ce talon haut s'initiait entre ses chaires humides et chaudes.

En parlant de chaleur la belle Kasumi avait les joues virant vite au rouge et elle devait avoir envie de respirer. Mais au lieu de l'air, ce fut le contact agréable de ma poitrine qui vint se presser contre la sienne pour s'y engloutir et s'y blottir dans tous les sens.

Je vais finir par croire que tu aimes ça et que tu me désobéit exprès pour que je suis vilaine avec toi ! Mais je vais te laisser une autre chance de me prouver le contraire, je te reposerais la question quand tu auras jouit honteusement sur le talon de cette botte. Jusque là, soit sure que ma main ne va pas bouger...

Et en effet, elle se serrait même encore plus pour être sure qu'elle ne puisse pas s'en défaire, la contraignant à ne plus pouvoir respirer jusqu'au bout du traitement. Elle avait voulu faire sa maligne ? A elle d'en assumer le résultat maintenant !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 34
Date d'inscription : 08/11/2016

Fiche Perso
Disponibilité Rp: Généralement 2/3/4 RP en même temps
Orientation Sexuelle: Bi
Fantasmes:
Membre





Kasumi Senda
Membre
Dim 13 Nov - 13:55
Kasumi n'était pas vraiment étonnée de voir la réaction de la ninja à la suite de ses paroles. Elle plaqua alors sa main sur la bouche de la jeune femme et finit même par lui pincer le nez. Son poignet tenu par la main de la mercenaire, elle ne pouvait rien faire que d'essayer de conserver son souffle une nouvelle fois, même si elle trouvait que c'était moins pire qu'une bulle d'eau autour de son visage qui était largement plus vicieux. Elle se mit alors à gémir quand un des talons du clone aqueux s'était introduit dans son intimité, elle se mettait alors à soupirer de plaisir tandis qu'elle sentait la poitrine de la ninja venir se mêler à la sienne. Dans l'incapacité de respirer, Kasumi ne pouvait qu'aller vers l'orgasme pour être une fois de plus libérée. La petite provocation n'avait donc pas marché et elle en payait les conséquences au final.

Elle bougeait son corps de temps en temps en sentant le talon aller et venir en elle doucement, totalement recouvert de cyprine. C'était bien plus rude qu'une langue et la jeune femme ne pouvait en aucun cas se défendre, avec une seule main de libre, impossible de pouvoir exécuter le moindre signe et la ninja avait bien plus de force d'elle. Elle continuait alors de subir l'assaut du talon et poussa un gémissement beaucoup plus puissant quand elle sentit un nouvel orgasme arriver. Se répandant avec puissance sur le talon et éclaboussant même la botte. Elle se cambra légèrement pendant sa jouissance, l'air commençant réellement à lui manquer. Le talon continuait d'être abreuvé de cyprine et quand tout fut terminé, Kasumi chercha instinctivement à reprendre sa respiration, ce qui était impossible avec sa bouche et son nez obstrué. Elle tenta alors de dégager un peu son visage, sans résultat concret.
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Hentai :: v1-
Sauter vers: