Ouvrir le menu
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Naruto Hentai
Forum interdit aux moins de 18ans.



 

 :: v1 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pas qu'un verre de saké... [PV : Amalia]

Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Messages : 176
Date d'inscription : 10/02/2015

Fiche Perso
Disponibilité Rp: Oui
Orientation Sexuelle: Préfère les femmes
Fantasmes:
Nukenin





Amalia Amaretsu
Nukenin
Dim 13 Nov - 14:20
Le corps gigotant de Kasumi aidait le talon à se tortiller dans tous les sens et contribuait à l'orgasme, assez puissant pour gicler jusque sur ma longue botte. Je poussais un petit gémissement d'étonnement en voyant ça, suivit d'un petit rire. J'aimais réellement la voir dans cet état, bien plus que quand elle me tenait tête en vain. Mais le plus amusant était surement de la voir essayer de reprendre son souffle après que tout cela fut terminé, me faisant sentir un petit appel d'air sur la paume de ma main. Elle était vraiment à bout de souffle, et je resserrais ma poigne.

J'ai changé d'avis, vu va jouir une seconde fois avant de respirer.

Bien évidemment que c'était une mauvaise blague, je savais qu'elle ne pourrait pas tenir jusque là et qu'elle avait besoin de reposer son corps avant de recommencer, mais je m'amusais à le lui faire croire pendant encore une quinzaine de seconde en gigotant le talon trempé du clone en elle, pour finalement se retire d'un coups sec.

Du calme je plaisante, tu as bien mériter un peu d'air frais Dis-je en retirant lentement ma main qui obstruait ses voix respiratoires, dans une longue libération.

Mais pas le temps de souffler longtemps, une fois qu'elle reprends un peu les bases de son souffle la botte vient se coller à sa bouche pour y enfoncer le talon entre les lèvres, comme pour lui ordonner de sucer cette longue cuissarde qu'elle a souillé. Pour le reste, les éclaboussures restaient, je n'allais pas non plus l'achever avec ça alors qu'elle reprenait clairement plaisir à respirer à pleins poumons.

Bon maintenant on va voir si tu es toujours aussi maligne, je vais te le redemander encore une fois. Quel genre de fantasme trotte dans tête... A moins que tu n'ai pris gout à mes petits jeu et que ça commence à t'exciter toi aussi ? hi hi

Je libère sa main à portée de sa tasse de saké tandis que mon clone la regarde sévèrement avec les bras croisées sou la poitrine, lui envoyant en pleine figure un ordre concret " bois ".
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Dim 13 Nov - 14:31
Kasumi pouvait respirer de nouveau, ce besoin vital lui semblait à présent un réel plaisir, même si elle ne pouvait pas reprendre complètement son souffle car obligée de sucer le talon où était répandue une grande partie de sa cyprine. La ninja ne laissait pas vraiment de repos et le fait d'avoir un clone rendait la chose encore plus fatigante, même si la jeune femme avait d'énormes réserves, la preuve avec les deux orgasmes puissants qu'elle avait eu en si peu de temps. Une fois le talon retiré de sa bouche, elle pu reprendre un souffle à peu près normal même si au début saccadé. La mercenaire y allait très fort et personne n'aurait pu réellement résister à un orgasme. L'odeur ambiante était dominée par sa propre cyprine alors que c'était celle de la ninja qui avait eu le dessus avant, et Kasumi n'osait même pas imaginer l'état du lit sur lequel elle se trouvait, sans doute rempli de sa propre jouissance.

On lui donna alors un verre de saké qu'elle se mit à boire suite aux ordres du clone, elle ne voulait pas tenter à nouveau une expérience comme celle là qui lui avait sembler si lente. Une fois son verre terminé, elle le reposa. Toujours privée de ses mouvements à cause de ses autres membres entravés par les cordes, elle entendit alors de nouveau la question de ses fantasmes. Elle prit alors de nouveau un souffle d'air pour lui répondre.

« Cela fait bien longtemps que l'on ne s'est pas occupé correctement de moi, que ce soit au niveau de la poitrine et aussi en bas, d'un côté comme de l'autre, la seule chose à savoir c'est, seras-tu capables d'arriver à me faire jouir comme je le souhaite ? »


Répondit-elle en regardant la ninja dans les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 176
Date d'inscription : 10/02/2015

Fiche Perso
Disponibilité Rp: Oui
Orientation Sexuelle: Préfère les femmes
Fantasmes:
Nukenin





Amalia Amaretsu
Nukenin
Dim 13 Nov - 16:23
Voila qui devenait enfin intéressant, un défis sans aucun danger pour moi, une demande parfaitement possible avec cette petite pointe de piment. Est-ce que j'y arriverait ? cette simple phrase me fit frémir et esquisser un sourire, c'était tout à fait ce que je voulais entendre. Comme pour accepter son défis je me colle contre son corps, soutenant intensément son regard avant de m'approcher lentement de ce visage, que j'embrasse avec une intensité bien plus appuyée que tout à l'heure. J'y mêle ma langue et m'entrelace dans la sienne comme un serpent s'enroulant autours de sa proie, gémissant avec gourmandise dans ce baiser langoureux, soutenue par l'appui de nos poitrines qui se pressent, attirées l'une contre l'autre comme deux aimants.

Comme tu le souhaites ? Intéressant... et si tu me donnais plus de détail...

Le timbre de ma voix avait changer et mon regard était plus ardent, plus désireux d'en découdre, ce qu'elle avait bien du ressentir pendant ce baiser intense, que j'avais même terminer en mordillant sa lèvre inférieur.

D'un côté comme de l'autre ? mais on peut même faire les deux en même temps...

Je descendais sur son cou en l'embrassant avec passion, plongeant bientôt mon visage dans sa poitrine pour la laper de coups de langues, et suçant les tétons.Mes mains gantées empoignaient quant à elles ses fesses avec fermeté, me servant de mes deux index en caressant les bases de son anus, sans vraiment y pénétrer pour la faire frémir et languir...

Et le latex tu aimes ça ? ou tu veux me retirer ces peu des vêtements que j'ai ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Dim 13 Nov - 16:34
Voilà une proposition qui avait eu l'air d'intéresser la ninja. Kasumi l'avait remarquée en suivant simplement le regard mais aussi le sourire de la jeune femme. Elle n'attendait peut être que ça depuis le début. Un long baiser suivi, Kasumi mêlant aussi sa langue même si elle se faisait moins dominante, quand il fut fini, et après que la mercenaire ait mordillé sa lèvre inférieure, elle pouvait voir un petit filet de bave reliant les deux lèvres. Puis, la jeune femme descendit pour se retrouver au niveau de la poitrine de Kasumi, commençant à la lécher et à sucer les tétons de temps à autres, ce qui fit frissonner la captive tandis qu'elle sentait deux doigts venir caresser les alentours de son petit trou. Elle se laissait de nouveau aller, soupirant de plaisir et son bassin remuant de temps à autre sous le désir que cela lui procurait, enfin quelque chose de beaucoup plus séduisant.

« Garde ton latex. Et ce que je me demande, c'est si tu aimes ma poitrine, parce que dans ce cas, il suffit juste que tu t'enfonces un peu plus entre pour me le prouver. »

Elle fit un sourire, ajoutant en même temps.

« Malheureusement, je ne peux pas mettre ton visage dedans avec ces cordes qui me bloquent, il va falloir que tu le fasses seule. Du moins, si tu aimes aussi être privée d'air comme tu le fais. »

Elle bougeait en même temps son fessier, les deux index continuant de caresser son petit trou sans pénétrer à l'intérieur. Elle sentait de nouveau son intimité devenir humide et soupirait à chaque succion que faisait la mercenaire en attrapant un de ses tétons. Pour en être à ce point là, il était évident qu'elle ait passé une nuit avec Kasumi, du moins pour procurer énormément de plaisir à son corps.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 176
Date d'inscription : 10/02/2015

Fiche Perso
Disponibilité Rp: Oui
Orientation Sexuelle: Préfère les femmes
Fantasmes:
Nukenin





Amalia Amaretsu
Nukenin
Dim 13 Nov - 17:06
J'étais presque contente qu'elle me demande de garder ma tenue en latex, j'y tenais beaucoup et je préférais la porter plutôt que d'être nue. D'ailleurs, je décidais de remettre ma culotte bien qu'elle soit trempée par la cyprine et sa salive et que le contact entre mes cuisse était du coups très froid.

Si j'aime ta poitrine ? M'y enfoncer, ah ah, je vois tu es joueuse, tu m'intéresse beaucoup finalement...

Je mordille un de ses tétons comme un un poisson carnivore en la regardant droit dans les yeux, écartant mes mains de son anus pour venir les poser contre ses hanches. Alors comme ça elle voulait à mon tours me priver d'air ? Mais ça ne sonnait pas comme une vengeance alors l'idée me faisait un peu mouiller ma culotte en latex. C'est vrai que je n'avais jamais essayé dans ce sens là, je ne savais pas si ça allait me faire le même effet mais essayer était une idée plutôt amusante et j'en tremblais d'excitation tant j'aimais découvrir de nouvelles expériences. Cependant il ne fallait pas no plus être folle et je laissais mon clone actif, dans un coin de la pièce avant de détacher tous les membres de la brune.

Bon courage si tu comptes me pousser à bout, j'ai un meilleur souffle que toi sans me vanter.

Je la regarde avec envie, le visage hors de la poitrine et mon sexe collé contre le sien malgré la culotte froide et sombre qui nous séparait. Pour autant, elle pouvait sentir les formes épousées par la matière comme si je ne portais rien...

Mais si tu tente le moindre geste suspect, la moindre incantation... Mon clone aqueux attaquera, et cette fois il ne servira à rien de supplier pour que je retire ma bulle d'eau...

La menace était clair, j'étais d'accord pour jouer mais je ne voulais aucune entourloupe. Alors maintenant que les règles étaient en place, je prenais une longue respiration en maintenant son regard comme un air de défis, avant de plonger ma tête complètement dans sa poitrine. Cependant si elle voulait vraiment me couper la respiration, il allait falloir qu'elle me sert fort avec ses bras, car un mince filet d'air passait et était suffisant pour une ninja physiquement bien entrainé.

Pour autant, je dévorais littéralement sa poitrine en capturant le plus de chaire possible entre mes lèvres, un mouvement à mis chemin entre le baiser et la morsure pendant que j'ondulais mon bassin et ma belle culotte moulante contre son sexe. Etrangement, bien que je n'avais jamais jouer le rôle de la soumise et que je me sentais comme étant une pure dominante, je ressentais cette envie coupable au fond... cette envie qu'elle ne me fasse pas de fleurs et qu'elle me pousse à bout comme je l'ai fait avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Dim 13 Nov - 17:18
Ce petit défi avait eu l'air de plaire à la ninja. Elle retira sa tête, cessant de caresser les seins de Kasumi avec sa bouche. Elle la vit cependant remettre sa culotte en latex en place, même si son sexe moulait parfaitement avec le tissu et pouvait presque donner l'impression qu'elle ne portait rien, si ce n'était la couleur noire. Elle se rapprocha alors un peu plus de Kasumi, l'intimité de cette dernière collée contre celle entourée de latex noire de la ninja. Elle était donc prête à relever ce défi, mais elle restait tout de même méfiante, avec le le clone qui était non loin en train de surveiller, même si la jeune femme n'y faisait pas vraiment attention. Elle eut un sourire en voyant la jeune femme prendre d'un coup sa respiration puis s'enfoncer tranquillement entre les seins de Kasumi. Cette dernière soupirait de plaisir à chaque léger coup de dent ou de baiser que déposait la mercenaire dessus.

« Je te trouve très sûre de toi, pourtant, si tu as passée une nuit avec moi il y a quelques années, tu dois sans doute te souvenir de mon endurance sans limite, et de mon appétit. »

Elle rigola alors et plaça ses jambes autour de la taille de la ninja, puis ses bras vinrent empêcher la jeune femme de relever sa tête pour reprendre de l'air quand elle le souhaitait. Rien de bien violent ou de bien méchant, elle voulait juste voir si elle allait bien tenir comme elle le disait. Alors, en signe de revanche sans doute, Kasumi commença elle même à onduler son bassin contre le sexe de la mercenaire, donnant de puissants coups, son intimité dirigeant le rythme contre le sexe de la jeune femme, Kasumi sentant de plus en plus de cyprine humidifier l'intérieur du latex.

« Tu es déjà trempée, et moi je continue de m'amuser. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 176
Date d'inscription : 10/02/2015

Fiche Perso
Disponibilité Rp: Oui
Orientation Sexuelle: Préfère les femmes
Fantasmes:
Nukenin





Amalia Amaretsu
Nukenin
Dim 13 Nov - 17:37
Oh la vilaine joueuse, voila qu'elle m'enfouit complètement en me coupant tout retrait et toute parcelle d'air pour respirer. Je me sent entourer par ses jambes puis ses bras comme un serpent étouffant sa proie, et ça a le don de m'exciter. Elle doit bien le voir de toute façon avec ma culotte qui dégouline dans tous les sens. La cyprine jaillit sur mes propres cuisses ainsi que les siennes à chaque fois que nos mouvements nous faisaient se frotter l'une contre l'autre. Par réflexe, j'essayais de retirer ma tête pour tester sa force, en vain. Je ne pouvais en sortir et je comprenait que c'est bien elle qui déciderait de quand j'aurais le droit de respirer, quoi qu'il arrive. Une pensée qui me fait honteuse souiller ma culotte.

De toute façon j'avais bien encore assez d'air et pour le lui prouver je jouais même un peu trop la téméraire en gaspillant de mon plein grès mon propre souffle, expirant la moitié de mes réserves d'air dans sa poitrine pour qu'elle puisse sentir mon souffle chaud caresser ses seins. Un acte légèrement stupide mais qui me fait sourire alors que j'essaye tant bien que mal de capturer ses tétons entre mes dents. En vain... je me retrouve vraiment coincer entre ses deux gros globes de chaires pour de bon, avec comme seul mouvement possible des hochement des têtes et de grands coups de langues.

Si mon visage commençait lui peu à peu à devenir rouge, il devait en être de même pour sa poitrine couverte de marque de suçons ou de dents.

Elle va forcément craquer et me laisser respirer avant que je montre un signe de faiblesse... elle n'as pas le mental pour ça...

Mais si elle l'avait ? Je m'efforçais de jouer la dure mais l'air manquait cruellement et mes poumons chauffaient. Je faisais semblant de simplement me dandiner sur son sexe mais là encore mon corps s'agitait en réalité dans tous les sens pour essayer de penser à autre chose. Et j'en venais bientôt à pousser des gémissements de plaintes, laissant mes mains glisser une nouvelle fois instinctivement sur son derrière pour le taper à plusieurs reprises, comme pour la presser.

Elle ne veut pas se retirer... mhhh... de l'air !!

Plutôt troublante comme sensation, mon corps entier réclamait de respirer et je commençais même à essayer de la faire lâcher en doigtant son anus de deux doigts sans me ménager. Et pourtant une bataille se jouait à l'intérieur de moi... C'était si bon... la tête me tournait légèrement et mon corps perdait un peu les pédales jusqu'à en faire trembler mes jambes, déclenchant un orgasmes puissant qui explosa dans ma culotte et sur son bas ventre.

le temps pressait et je me sentais perdue dans un bien être divin dans cet orgasme qui semblait s'éterniser plus longtemps que les autres, alors que mes doigts dans son anus ne faiblissaient pas eux non plus, bien au contraire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Dim 13 Nov - 17:47
Kasumi souriait, elle avait pris la ninja à son propre jeu et ses coups vers le sexe de cette dernière se faisaient de plus en plus puissant. Au début, elle prenait ça pour un jeu, elle sentait même son souffle se vider rapidement, l'air chaud cognant contre sa poitrine la faisait frissonner et gémir de plaisir lentement. Le visage toujours enfermé entre ses seins, elle voyait petit à petit qu'elle essayait de se dégager de cette étreinte infernale. Et pourtant elle n'avait pas encore atteint son orgasme, ce qui fit rire Kasumi tandis qu'elle la retenait toujours contre elle, ses jambes ne se déliant pas et ses coups de bassin prenant un rythme beaucoup plus soutenu et puissant. Elle sentait avec plaisir les dents mais aussi les longs baisers de la jeune femme sur sa poitrine et se demandait même si elle n'allait pas la libérer un peu plus tôt que prévu, après tout elle n'était pas très exigeante, mais au final, elle garda la prise.

« Je te l'ai dit, j'ai une grande endurance pour ça. Et si nous avons passé une nuit ensemble, j'aimerais bien que tu me dises comment cette dernière avait été pour toi, parce qu'on me dit souvent que je laisse des souvenirs mémorables. »


Se furent deux doigts se glissant dans son petit trou qui firent comprendre à Kasumi que la mercenaire n'en pouvait plus, mais la jeune femme avait décidé de faire autrement, remuant simplement son fessier pour faire bouger les doigts de la jeune femme à l'intérieur.

« Tu penses me combler comme ça ? »


Elle rigola de nouveau et ce fut uniquement quand elle sentit l'orgasme frapper la ninja qu'elle libéra sa prise.

« Ta cyprine a une odeur si puissante… Est ce à cause de moi, je t'excite autant ? »

Elle prit le visage de la jeune femme entre ses mains pour lui offrir un baiser puissant, sa langue prenant le dessus totalement sur celle de sa camarade.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 176
Date d'inscription : 10/02/2015

Fiche Perso
Disponibilité Rp: Oui
Orientation Sexuelle: Préfère les femmes
Fantasmes:
Nukenin





Amalia Amaretsu
Nukenin
Dim 13 Nov - 19:50
A bout de souffle, à deux doigts d'étouffer, j'y trouves l'un des orgasmes le plus puissant que je n'ai jamais reçu, me laissant la tête pendante dans ses seins en m'en fichant presque de ne plus pouvoir respirer. Heureusement, Kasumi me retire le visage de cette forêt de poitrines mais sans même me laisser le temps de reprendre mon souffle. Elle colle ses lèvres aux miennes et me roule une pelle puissante dans laquelle je plisse les yeux en gémissant, dandinant ma tête à gauche et à droite. Si elle continue elle va m'étouffer dans un baiser ! Remarque ce serait une méthode plutôt originale à laquelle je devrais penser un jours tiens. Enfin trêve de plaisanterie, j'arrive enfin à me retirer en laissant un filet de bave pendre, le visage tout rouge et cherchant son air sans aucune retenue.

Ah... Ah... Tu as cherché à *halète* m'étouffer une deuxième fois... ah... ou quoi ?

Une fois passé j'en rie brièvement, portant un doigts à ma culotte. Bordel, j'ai vraiment jouit autant ? A en juger par l'état des draps surement que oui...

Oh oui tu m'excite... ton idée ne m'as pas laisser indifférente petite vilaine, et je vais même te récompenser.

Reprenant quelques couleur, je me dirige en marchant d'un pas fébrile vers mes affaires, y sortant un gros gode ceinture à la longueur imposante et au diamètre à en aguicher une grande gourmande comme Kasumi. Je l'enfile avec la plus extrême des sensualité en retirant ma culotte, que je viens glisser le long de son visage pour qu'elle remplisse ses narines de mon odeur de cyprine, qu'elle semble tant apprécier. Le gode tapote lui contre son antre-jambe et s'y faufile pour s'y frotter de toute sa longueur... avant que je ne la prenne par la chevelure pour la retourner et plaquer sa large poitrine contre le mur.

Des souvenirs mémorables hein ? Je me souviens que tu avait les fesses assez solides, mais cette fois-ci le calibre est un peu au dessus...

Le gode était heureusement lubrifié par ma cyprine qui y coulait à flot dessus pour le rendre luisant et pénétrer facilement le derrière de Kasumi. Si la pénétration était d'abord douce, je m'y enfonçait dans de large coups de hanches d'avant en arrière, en cherchant à me rendre toujours plus loin. La cyprine qui remplissait le jouet s'écoulait jusque dans son anus pour rendre ses parois humide et glissante, juste parfaites pour pouvoir m'y enfoncer jusqu'à la garde dans un long râle de plaisir. Et à chaque coups de reins en avant sa large poitrine se cognait contre le mur en s'y écrasant...

Je me souviens aussi de ton appétit sans fin, si je veux t'épuiser je ne vais devoir laisser aucun temps morts !
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Dim 13 Nov - 20:45
Kasumi souriait en voyant le visage rouge de la mercenaire. Elle avait peut être donné une petite leçon de rapport charnel à la jeune femme. Du moins, Kasumi était toujours aussi investie dans ce qu'elle faisait et le sexe était quelque chose qu'elle pensait maîtriser convenablement, et elle ne se jetait pas des fleurs en pensant ça. Elle vit la ninja passer un de ses doigts sur sa culotte, oui, elle avait eut un bel orgasme, c'était beau à voir. Puis, cette dernière se décala du lit pour aller chercher un gode ceinture, il était assez imposant, et destiné pour Kasumi. Et une fois revenue vers la jeune femme, elle lui passa sa culotte en latex sous le nez, l'odeur de la cyprine étant ancrée dans le tissu, un lavage risquait de ne rien faire disparaître… Elle commença alors à frotter le jouet contre l'intimité de la jeune femme, qui se remettait alors à soupirer doucement de plaisir.

Puis, d'un geste vif, et sans que Kasumi ne puisse s'attendre à ça, elle se retrouva la poitrine collée au mur tandis que le jouet s'enfonçait dans son petit trou, parfaitement lubrifié, il glissait presque à l'intérieur. Kasumi se remit alors à gémir bruyamment, tenant la culotte de la jeune femme dans les mains, elle dirigea son visage derrière elle pour voir la ninja prendre plaisir à la chose, puis, elle eut un petit sourire et enfila la culotte sur le visage de la jeune femme.

« Je te trouve plaisante comme ça, excite toi avec ta propre odeur. Et ne t'attend pas à ce que je jouisse comme avant avec ce gode uniquement, il me faudra bien plus pour que je parvienne à l'extase, comme ta langue par exemple. Mais en tout cas, ta culotte te va à ravir, j'espère que tes narines apprécient, pareil pour ta langue. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 176
Date d'inscription : 10/02/2015

Fiche Perso
Disponibilité Rp: Oui
Orientation Sexuelle: Préfère les femmes
Fantasmes:
Nukenin





Amalia Amaretsu
Nukenin
Dim 13 Nov - 21:10
La vision obstruée par la culotte noire et l'odeur me font facilement deviner qu'il s'agit de la mienne, que je hume avec une profonde inspiration. A la remarque de sa langue je me demande comment elle peut imaginer ça alors que je suis derrière elle, à part à l'aide d'un clone il m'était impossible d'aller y insérer ma langue. Comme seule réponse un coups de reins plus grand que les autres cognent sa poitrine à l'extrême alors que je me dégage le visage de la culotte pour aller embrasser sa nuque. Ce n'était pas les idées de punition qui me manquaient et mes mains gantées commençaient à donner de belles fessées sur ses fesses, claquant de belles marques rouges grâce au latex si cinglant et élastique.

Et moi je me demande comment t'irait cette culotte, en fait je t'imagine même parfaitement avec une tenue en latex comme la mienne... les longues bottes et les gants, ça t'irait à ravir, j'en jouis presque rien que d'y penser.

C'est vrai qu'elle serait surement délicieuse, son corps était parfaitement former pour mais je ne pouvais lui prêter la mienne à cause des mensurations si différentes, ne serait-ce que pour la poitrine.

Tu sais quoi ? j'ai mieux qu'une langue à t'offrir.

Avant qu'elle ne prenne le temps de réaliser l'ampleur de mes paroles mon prochain coups de reins tire son corps vers l'arrière et mon clone passe entre elle et le mur, lui aussi un gode entre les cuisses et armé vers son sexe. Un autre coups de reins en avant pousse ses hanches contre le jouet du clone aqueux et offre à la brune une double pénétration. Les deux jouets rentraient et sortaient à tours de rôles de leurs orifices à mesure que son corps était balloté d'avant en arrière. Une fois l'anus, une fois son sexe et ce petit manège allait de plus en plus vite en faisant vibrer son corps dans tous les sens. Lorsque le coups final sonnerait, j'y enfoncerait les deux jusqu'au bout en même temps et y resterait bien au chaud tout au fond !

Mais pour l'heure, je lui mettait ma culotte que j'avais récupérer dans sa bouche, en une belle boule luisante de cyprines. Elle pouvait se régaler et hurler dedans maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Dim 13 Nov - 21:27
Kasumi ne s'attendait pas à ce qu'un clone vienne la prendre. Elle était à présent comblée, aussi bien dans son intimité que dans son anus. La vue de la mercenaire avec sa culotte sur la tête avait déjà fait mouiller la jeune femme et à présent, elle respirait à nouveau cette odeur de cyprine si délicieuse. Elle se mit alors à gémir de plus en plus fort, de la cyprine coulant sur le gode du clone sans retenue. Etre prise des deux côtés la laissait haletante et elle sentait qu'elle allait bientôt avoir un orgasme, et rien qu'à entendre ses soupirs de plaisir, il allait être puissant, très puissant. Elle finit même par s'accrocher au clone, qui devait sans doute sa force grâce au jouet parfaitement ancré en elle et donnant de profonds coups de reins. Totalement accrochée au clone, son fessier était beaucoup plus ouvert et permettait à la ninja de voir totalement ce qu'elle faisait, écarté comme il était.

Enfin, arriva l'orgasme, Kasumi explosant dans un cri de plaisir et la cyprine inondant sans mal le jouet, quelques jets débordant pour venir se disperser sur le sol. Haletante, elle sentait encore les jouets en elle, reprenant son souffle et remuant un peu pour sentir chaque gode cogner doucement contre ses parois. Elle eut un sourire, au moins, c'était bien entrepris et c'était même une belle initiative que de créer un clone pour occuper l'autre côté. Elle embrassa alors le clone langoureusement tout en continuant de remuer son fessier.

« Mon gros cul te plaît alors ? Et pour cette culotte je ne pense pas qu'elle puisse m'aller correctement. »

Elle embrassa alors de nouveau le clone aqueux, continuant d'apprécier les godes en elle.

« Sois gentille et remet donc ta culotte sur ton visage un peu, j'aime te voir ainsi. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 176
Date d'inscription : 10/02/2015

Fiche Perso
Disponibilité Rp: Oui
Orientation Sexuelle: Préfère les femmes
Fantasmes:
Nukenin





Amalia Amaretsu
Nukenin
Dim 13 Nov - 21:46
L'orgasme était puissant, presque autant que le miens ou autant, impossible à dire. Ce qui était sure c'est qu'une belle flaque venait de salir le sol. En réalité bien qu'elle ne l'avait peut-être pas remarqué, j'avais eu un début d'orgasme moi aussi et de petites giclées de cyprines assez discrète avaient été éjaculées sur son postérieur, pour se mélanger sur le sol avec sa cyprine. C'était donc le délicieux cocktail d'un mélange de nos deux plaisir qui tâchait la chambre. Quant à sa requête, je mettais la culotte dans la bouche de mon clone qui ouvrit de grands yeux de surprises en ne s'y attendant pas, mais ne formulant aucune plainte puisque le geste venait de moi.

Si tu veux tant me voir avec, tu n'as qu'à la récupérer et le faire toi même Kasumi.

Me dandinant une dernière fois de droite à gauche pour écarter son anus et profiter de cette antre chaude, je commence à m'écarter et à retourner le corps de la brune dos au mur, pour m'y frotter corps entier et plus particulièrement contre ses cuisses, que je caresse de mes longues bottes.

Je crois que tu peux nous laisser, mademoiselle Kasumi n'as plus envie de fuir il semblerait... je me trompe ? Dis-je à Kasumi avant de lui envoyer un regard intense tout en buvant une grande gorgée de saké, que je garde dans mes joues qui gonflent légèrement. S'en suivit un baiser fougueux durant lequel ma langue tournoyait tout en échangeant le saké. Une belle façon de boire et de partager son alcool avec une amante, surement même la meilleur des façons !

Quand à mon ordre de nous laisser seule, mon clone aqueux disparus en laissant le gode sur le sol, remplis jusqu'au bout de la délicieuse cyprine de Kasumi. d'un regard vers l'objet, je me dis que j'irais bien y gouter après qu'elle se soit amusé avec ma culotte qui elle aussi était au sol. Après tout, c'était son désir et je ne devais pas être la seule à combler mes fantasmes. Jusque là, il fallait déjà arriver à interrompre ce baiser si intense que le saké dégoulinait hors de nos lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Dim 13 Nov - 21:55
Le baiser mélangeant salive et saké durait depuis longtemps, mais Kasumi attendit un peu avant de le prolonger à son tour, tirant les cheveux de la mercenaire vers l'arrière pour qu'une partie de ce que Kasumi n'avait pas avalée se retrouve dans sa gorge. Quand elle décida que le baiser avait été suffisamment long, elle ramassa la culotte de la jeune femme pour le frotter contre son visage, regardant la ninja recouvert de sa propre humidité, elle espérait qu'elle appréciait le traitement qu'elle lui faisait subir, même si il demandait moins d'énergie que le sien. Elle caressa aussi la poitrine de la jeune femme, et lui enfila en même temps la culotte sur le visage, trouvant les zones les plus imbibées pour qu'elles se retrouvent devant sa bouche et ses narines. Elle eut un petit rire en la voyant ainsi, mais il fallait bien que les deux profitent, et c'est comme ça que Kasumi en profitait.

« Je veux t'entendre dire que tu aimes ta cyprine, et tu n'as pas répondu à ma question. Mon gros cul te plaît ? »

Kasumi dominait à sa manière, c'était un peu moins prononcé que la jeune femme, mais c'était ainsi qu'elle le pratiquait. Elle massa aussi un peu plus fort la poitrine puis les écrasa contre la sienne, regardant avec délices les seins de la mercenaires s'engouffrer entre les siens.

« Il y a aussi une différence de taille, tu ne trouves, mais je suis sûre que tu aimerais t'en servir comme des oreillers. »

Elle passa ensuite sa main dans les cheveux de la ninja puis un de ses doigts sur la culotte, collée au visage de la jeune femme, elle le porta ensuite à sa bouche.

« Toi qui avais aimé mon corps il y a quelques années, sache que ce n'est plus le même niveau, tu dois t'en rendre compte. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 176
Date d'inscription : 10/02/2015

Fiche Perso
Disponibilité Rp: Oui
Orientation Sexuelle: Préfère les femmes
Fantasmes:
Nukenin





Amalia Amaretsu
Nukenin
Dim 13 Nov - 22:11
L'odeur de ma propre cyprine envahissait mes narines, je la respirait à pleins poumons à chaque inspiration et je n'y voyait plus qu'à moitié avec la culotte devant le visage. Je finissais par sourire à force de cette odeur répétée et répondait d'une petite voix douce à la question qu'elle me posait encore.

Oui ton large cul me plait, j'aurais pu y rester au chaud pendant des heures... Et j'adore l'odeur et le gout de ma cyprine... je la trouves enivrante.

Nul doute qu'elle devrait faire attention au moment ou je m'occuperais encore de son souffle après m'avoir dominé de cette façon, avec ma propre culotte sur mon visage ! Mais au moins elle savait prendre les devants et ça me plaisait beaucoup, ça changeait de toutes ces petites soumises que je croisais à longueur de temps dans mon lit.

C'est vrai qu'elle est plus grosse... j'ai l'impression que la mienne se noie dedans... c'est agréable... ça tient chaud... Mais dis moi plutôt en quoi ton corps à tant changé ? J'ai l'impression que ta poitrine a grossit et que ton cul est plus résistant... mais à part ça ?

Mon visage commençait à dégouliner de cyprine et j'en venais à donner de petites coups de langues sur ma propre culotte pour la nettoyer, gémissant pour lui faire de l'effet. Ce petit détail me fit même oublier le gode que j'avais encore entre les cuisses qui s'emboita d'un coups sec dans le vagin de Kasumi, lorsque je la prit dans une étreinte corporelle.

Oups j'avais oublié ça... désolée si ça a fait un peu mal hi hi. Tu as une autre idée spéciale maintenant ? J'aimerais bien qu'ont prenne un bain ensemble quand tu estimera que tu auras assez jouer... ça permettras de laver tout ces fluides.
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Dim 13 Nov - 22:21
Kasumi eut un sourire, elle s'attendait à ces réponses là. Et vu comment avait eu l'air de s'amuser la mercenaire, elle n'aurait pas pu donner d'autres réponses. Mais pour ce qui était de l'idée du bain, ce n'était pas exactement ce à quoi pensait Kasumi. Le gode entrant de nouveau en elle, elle se mit à gémir, de la cyprine se répandant automatiquement sur le jouet à peine entré à l'intérieur de son intimité. La jeune femme n'oubliait pas qu'elle était quand même la dominante et cela finissait par plaire à Kasumi, elle avait eu beaucoup trop de conquêtes qui au final, inversaient les rôles pour le reste du temps. Elle avait moins à réfléchir et même si certains assauts qu'elle avait subi exigeaient énormément de ressources physiques, elle finissait par y prendre légèrement goût, même si la privation d'air n'était pas quelque chose qu'elle appréciait vraiment.

« Les années t'ont peut être fait oublier, mais je me souviens que mon endurance était moins forte, comme tu peux le voir maintenant, il faut y aller jusqu'au bout avec moi. Et je ne laisse pas un seul temps mort, mais là dessus, nous avons la même mentalité, ce qui n'est pas plus mal. »

Elle continuait de gémir de temps en temps, puis finit par retirer la culotte du visage de la jeune femme pour la plaquer contre sa propre poitrine et la faire reluire de cyprine, elle espérait que la mercenaire aimait la vue que ça pouvait procurer mais aussi l'odeur que ça dégageait tandis que c'était celle de Kasumi qui reprenait le dessus.

« Pour ce qui est du bain, sache que te nettoyer de tous ces fluides est une belle preuve de faiblesse pour une dominante comme toi, si j'étais aussi perverse, nous nous serions baignées dans nos cyprines. »

Elle rigola légèrement, puis passa ses mains autour de la nuque de la jeune femme s'accrochant à elle pour mieux faciliter la pénétration tout en gémissant de plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 176
Date d'inscription : 10/02/2015

Fiche Perso
Disponibilité Rp: Oui
Orientation Sexuelle: Préfère les femmes
Fantasmes:
Nukenin





Amalia Amaretsu
Nukenin
Dim 13 Nov - 22:36
La poitrine de Kasumi reluisante de cyprine était une vraie invitation à venir y refourrer son visage pour s'en délecter. Je ne me privais pas alors de me plonger à l'intérieur sans lâcher la pénétration vaginale qui éclaboussait de son nectar sur mon bas ventre et mes cuisses. Elle avait définitivement raison, son appétit était plus féroce et je la sentait prête à jouir à tout instant. Il allait être difficile de l'épuiser ou même de ne pas tomber de fatigue avant elle ! Encore un défie amusant !

Les fluides c'était juste un prétexte pour prendre un bain ensemble, mais je peux tout aussi bien te faire prendre un bain à coups de langues.

Sur ces paroles, je donnais de grands coups de langues sur sa poitrine pour tout nettoyer comme un chaton. Mais qu'elle ne s'habitude pas trop longtemps à la belle Amalia docile car le petit félin deviendrait panthère à la première occasion dès que je lui aurait laissé un peu profiter de mener la danse. Jusqu'à ce moment, mes coups de langues se faisaient de plus en plus gourmand et je plaçais même la culotte juste entre ses deux seins en les pressant l'une contre l'autre, pour essorer la culotte de tout ce jus, pour qu'il dégouline sur ses seins et son ventre. C'était bien dommage d'en perdre ces goutes mais il était impossible d'aller lécher plus bas sans sortir de son sexe, ce que je ne voulais surtout pas...

Un bain de cyprine hein... comment tu compterait t'y prendre... Il faudrait qu'ont jouisse à répétition pendant des heures et des heures, peut être même des jours a moins que...

Toute la poitrine se retrouvait bientôt luisante d'un autre liquide qui remplaçait ma propre cyprine, la salive. Ma langue avait si bien travaillée que ses larges seins en brillaient jusque sur le bout des tétons que je suçais avec avidité.

A moins que tu n'utilise tes techniques d'illusion pour ça ? EN y pensant c'est vrai qu'ont pourrait en faire des choses avec tes illusions... si tu me promet de ne pas faire de bêtises pour t'échapper...

A la salive se mêlait un peu de sueur à cause de notre étreinte si profonde et du latex qui donnait rudement chaud.
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Dim 13 Nov - 22:46
L'idée d'utiliser les illusions était bonne, mais Kasumi ne savait pas vraiment où voulait en venir la mercenaire. Elle la regardait passer sa langue sur sa poitrine en gémissant de plaisir. Elle qui savait à peu près tout faire avec des illusions, se demandait encore ce que voulait réellement dire la jeune femme. Pour l'instant, elle profitait surtout du jouet qui allait et venait en elle, se recouvrant à chaque coup de plus en plus de cyprine. Fermant les yeux, elle sentait ses parois frotter contre le jouet et un nouvel orgasme n'allait pas tarder à faire son apparition. Kasumi avait finalement réussi à retourner légèrement la situation, elle avait même réussi à avoir un peu le dessus sur la jeune femme mais elle ne voulait pas aller plus loin, du moins elle ne voulait pas tenter ça. Dans un rapport comme celui là, il valait mieux garder son rôle et pimenter un petit peu que de vouloir inverser directement la balance.

« Mes illusions ? Si tu détaillais un peu plus ton propos, car ça peut être possible avec moi. »

Elle rejeta alors sa tête en arrière tandis qu'un nouvel orgasme faisait son apparition, toujours aussi puissant, Kasumi n'était pas fatiguée, les orgasmes lui donnaient à chaque fois un coup d'adrénaline à la jeune femme. La cyprine continuait de couler par terre et Kasumi passa sa main dans les cheveux de la mercenaire en train de sucer un de ses tétons.

« Tu veux un aperçu de ce que je sais faire ? »

Elle fit alors plusieurs signes de doigts, sachant exactement ce qu'elle faisait. La ninja en train de téter un de ses seins devait sans doute se rendre compte qu'un liquide coulait à l'intérieur de sa gorge en continu.

« J'espère que l'impression que ça te fait te plaît, et que le goût que tu sens est le même que celui de ma cyprine. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 176
Date d'inscription : 10/02/2015

Fiche Perso
Disponibilité Rp: Oui
Orientation Sexuelle: Préfère les femmes
Fantasmes:
Nukenin





Amalia Amaretsu
Nukenin
Mer 16 Nov - 13:56
L'illusion de Kasumi était étrange mais plutôt amusante. je n'avais jamais senti un liquide sortir d'une poitrine et je croyais d'abord à du lait quand j'en avait enfin le gout entre les lèvres. De la cyprine ? C'était une illusion à n'en pas douter cette fois et en réalité rien n'en sortait. Pourtant les illusions de la belle brune semblaient si réaliste qu'ont en oublier vite ce détail. C'est vrai qu'elle était douée et je comprenais pourquoi elle pouvait se vanter de son genjutsu avec une telle maitrise...

Mhhh... intéressant. Je n'ai pas d'idées spécifiques mais je me dis qu'il serait vraiment possible de tout faire si tu es si douée... fait moi donc une démonstration plus poussée de ce dont du es capables.

Ma bouche ne se retirait pas et buvait à coeur joie sans s'arrêter, mordillant le téton pour en faire sortir cette cyprine dont le flot semblait sans fin. Par simple jeu, j'essayais tout de même de l'épuiser bien que je finissais par arriver à ce point la première. A force d'aspirer ce jus et de le boire, je ne pouvais plus en avaler une seule goute et me sentais pleine. Je le lui fit bien comprendre en m'écartant de son téton, glissant un grand coups de langue sur sa poitrine au passage.

Fiou... c'est étrange, j'ai l'impression d'en avoir vraiment bue un bon litre alors que ce n'est qu'une illusion !

Mais d'une main, j'empoignais l'autre seins surement lui aussi plein de cyprine puis je le pressais de toute mes forces, le téton en direction du visage de Kasumi. Autant dire que ce fut une belle giclée blanchâtre qui éclaboussa le jolie visage de la brune. Elle qui parlait de bain de cyprine, en voila un bel avant gout !
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Mer 16 Nov - 17:12
L'illusion semblait fonctionner, il suffisait de voir la réaction de la mercenaire pour le comprendre. Kasumi restait assez douée dans le genjutsu, elle avait très vite fait de cette façon de se battre un de ses atouts majeurs, il n'y avait rien de mieux que les illusions pour pouvoir. Cependant, quand la ninja lui demanda de montrer quelque chose d'un peu plus poussé, Kasumi était incapable de pouvoir faire autre chose, la jeune femme n'avait pas plus d'imagination que ça alors elle se contentait juste d'attendre. Elle soupirait de plaisir de temps à autre quand la mercenaire continuait de sucer son sein. Kasumi pu très vite voir que l'illusion fonctionnait à merveille quand son interlocutrice s'arrêta, décalant sa tête. Elle eut alors un sourire, elle gardait toujours le même niveau vis à vis de son genjutsu et ça lui plaisait fortement, elle avait en même temps montré à la jeune femme qu'elle n'avait rien utilisé de potentiellement dangereux, alors qu'elle aurait pu le faire.

« Pour ce qui est de quelque chose d'un peu plus poussé, c'est à toi de le dire. Après tout, ce n'est pas toi qui est censé dominer ici ? »

Elle fit de nouveau un sourire, et dire que tout ceci était factice, que cela reposait juste sur une impression. Rien de tout ça n'était réel, il s'agissait juste de manipuler correctement. Elle ne s'attendait quand même pas à ce que la jeune femme prenne son autre sein en main pour envoyer une giclée de ce faux jus sur son visage. Elle se lécha alors les lèvres, sachant que tout ceci était faux.

« Alors en tant que dominante, qu'avais tu en tête, sache cependant que mes réserves ne sont pas illimités et qu'il se peut que je ne puisse pas faire certaines choses. »
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Hentai :: v1-
Sauter vers: